Synopsis : Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.

♥♥♥♥

 

The Square - affiche

The Square – affiche

Palme d’or au 70e Festival de Cannes, The Square est une satire acerbe, truculente et surréaliste sur la société moderne et notre rapport à l’art. Ruben Östlund remporte sa seconde récompense sur la croisette, après le Prix du Jury Un Certain Regard en 2014 pour Snow Therapy (aussi titré Force Majeure), qui racontait l’histoire d’une famille en pleine désagrégation. Le cinéaste suédois explore ici les limites de la responsabilité sociale et individuelle, la liberté d’expression et artistique, mais aussi les conséquences de l’inaction. Christian (Claes Bang) est un conservateur d’un musée d’art contemporain, un homme élégant, tolérant et libéral, ainsi qu’un père divorcé. Si ce partisan des causes humanitaires, qui roule en voiture électrique, est aussi reconnu pour ses bonnes valeurs humaines, sa vie bascule le jour où deux pickpockets doués d’imagination lui dérobent son portefeuille et son téléphone portable, le plongeant progressivement dans une crise existentielle. « The Square », c’est aussi le nom de sa prochaine exposition, qui reflète ses préoccupations sociales, et qu’il prépare avec une nouvelle agence de communication pour lancer une campagne percutante et virale sur les réseaux sociaux, qui ne va pas se dérouler comme prévu. Cette installation artistique est un espace qui encourage les visiteurs à l’altruisme, leur rappelant leur droit et devoir à l’égard de leurs prochains. Avec un casting composé de stars suédoises et américaines, The Square dégage les senteurs d’un Buñuel ou encore d’un Roy Andersson. Le cinéaste suédois de 43 ans donne d’emblée le ton dès l’ouverture, avec l’interview désopilante d’une journaliste de télévision (Elisabeth Moss), avec laquelle notre homme va entamer une relation des plus étranges. The Square se transforme, les deux heures restantes, en une succession de scènes caustiques, drôles et perturbantes, pulsées par une bande son rythmée. Östlund met à mal l’univers de l’art, de la communication, des relations publiques et de la politique sociale au coeur de la société suédoise et montre comment, à travers cet individu, il est difficile de vivre en accord avec ses valeurs. Le sommet reste sans doute la scène du dîner de gala, qui marque une rupture radicale de ton, où un artiste-performer (Terry Notary) terrorise cette sacro-sainte bourgeoisie attablée. Outre des personnages secondaires sous-exploités, une mise en scène souvent démonstrative et un changement de cap dans le dernier acte, The Square s’avère être un mélange d’humour féroce, de surréalisme et de gravité, qui révèle sa nature profonde, celle de la culpabilité d’un homme piégé dans son propre univers artistique et dans sa foi de non-conformiste voué à l’art performance.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Antoine Gaudé : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • THE SQUARE
  • Réalisation et Scénario : Ruben Östlund 
  • Sortie salles : 18 octobre 2017
  • Avec : Claes Bang, Dominic West, Elisabeth Moss, Terry Notary, Christopher Læssø, Linda Amborg, Jan Lindwall, Marina Schiptjenko, Elijandro Edouard Daniel Hallberg…
  • Production :  Erik Hemmendorff, Philippe Bober
  • Photographie : Fredrik Wenzel
  • Montage :Ruben Östlund, Jacob Secher Schulsinger
  • Décors : Josefin Asberg
  • Costume : Sofie Krunegård
  • Distribution : Bac Films
  • Durée : 2h22

.

Commentaires

A la Une

Kirstie Alley, la star de Cheers et d’Allô maman ici bébé, est décédée à 71 ans

Kirstie Alley, célèbre pour son rôle de Rebecca dans la série Cheers, mais aussi dans Allô maman ici bébé, avec… Lire la suite >>

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 241 476 4 3 051 766
2 LE TORRENT 153 920 1 153 920
3 ENZO LE CROCO 132 431 1 132 431
4 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 126 609 8 2 151 225
5 VIOLENT NIGHT 88 083 1 88 083
6 FUMER FAIT TOUSSER 87 446 1 87 446
7 RESTE UN PEU 81 518 3 347 263
8 LE MENU 71 102 2 195 381
9 COULEURS DE L'INCENDIE 70 833 4 691 504
10 ANNIE COLERE 68 373 1 68 373

Source: CBO Box office

Nos Podcasts