Synopsis : Misako passe son temps à décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescripteur de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre Masaya, un photographe au caractère affirmé dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

♥♥♥♥

 

Vers la lumiere de Naomi Kawase - affiche

Vers la lumiere de Naomi Kawase – affiche

Avec Vers la lumière, cinquième oeuvre présentée en Compétition officielle à Cannes, après Still the Water, Hanezu l’esprit des Montages, Shara et La Forêt de Mogari (Grand Prix du Jury en 2007), Naomi Kawase réunit la plupart de ses thématiques récurrentes. Cette « lumière » et tout ce que l’environnement nous offre à voir sont au coeur de ce récit d’apprentissage. Cette phrase « Il n’y a rien de plus beau à voir que ce qui s’apprête à disparaître », se répète alors comme un leitmotiv et résume magnifiquement toute la portée de son oeuvre intimiste, contemplative et émotionnelle. Vers la lumière explore la perception et l’acuité visuelle, mais surtout celle de vivre les instants, les émotions et les sentiments pour mieux les ressentir, les comprendre, les décrire, les analyser. Kawase approfondit ce paradoxe entre les voyants qui ne parviennent pas à décrire ce qu’ils ressentent et les aveugles, soumis aux détails pour appréhender l’image par les émotions. Elle aborde ainsi avec intelligence et sensibilité le handicap, tout en évoquant deux corps de métier, la photographie et surtout l’audiodescription si peu représentée dans le septième art. Un procédé qui consiste à décrire succinctement les éléments visuels grâce à un texte narré par une voix-off. On suit ainsi Misako, une audiodescriptrice de film, qui travaille en collaboration avec des personnes atteintes de cécité. Lors d’une projection, elle fait la rencontre de Masaya, un célèbre photographe dont la vue s’éteint graduellement. Entre cet « homme qui perd ainsi la lumière » et « cette jeune femme qui la poursuit » vont naître des sentiments intenses. Dans cette quête des sens, Kawase réduit le champ des perceptions pour mieux les libérer, focalisant sa caméra essentiellement sur les visages de ses deux personnages. La perte de la vision -métaphore de la mort et de la disparition, autre thème récurrent chez Kawase- s’apparente alors à une forme de renaissance : revivre, à savoir apprendre à vivre autrement lorsqu’on perd l’un des cinq sens les plus indispensables. Car chez Kawase, il est souvent question de cycle, sur la mort et sur la vie. Si elle a une approche ici un peu trop doucereuse, Vers la lumière reste une plongée sensorielle dans la compréhension de nos sens et dans le regard, fenêtre des états d’âme de ces deux êtres. Ils finissent par s’éveiller à l’amour, se comprendre, saisir leur importance, et cerner ce qui les entoure. Des visages baignés de lumière.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Philippe Descottes : ♥♥♥♥
  • Antoine Gaudé : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • VERS LA LUMIÈRE (Hikari) 
  • Sortie  salles : 10 janvier 2018
  • Réalisation et Scénario : Naomi Kawase 
  • Avec : Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsua Fuji, Kazuko Shirakawa, Kanno Misuzu,
  • Mantarô Koichi
  • Production : Naoya Kinoshita, Masa Sawada, Yumiko Takebe
  • Photographie : Dodo Arata
  • Montage : Tina Baz
  • Décors : Setsuko Shirakawa
  • Musique : Ibrahim Maalouf
  • Distributeur : Haut et Court
  • Durée : 1h41

.

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts