George Romero

George Romero

George A. Romero, en quête de financement pour son nouveau film, Road of the Dead, fustige la prolifération des films de zombies, en ciblant World War Z et The Walking Dead.

.

.

.

Road of the Dead - poster

Road of the Dead – poster

En mai dernier, George A. Romero, l’un des principaux précurseurs du genre, annonçait son retour avec Road of the Dead, huit ans après Survival of the Dead. Producteur et scénariste de ce nouvel épisode de sa saga dédiée aux zombies, débutée en 1968, le cinéaste iconique a confié la réalisation à Matt Birman avec qui il a déjà collaboré.

.

Récemment, le poster du film a même été dévoilé sur la page Twitter de l’événement et annoncé la sortie prochaine d’un trailer. Décrit par Romero comme un thriller à la croisée des chemins entre Mad Max, Ben Hur et Rollerball, ce nouvel opus s’annonce déjà comme une suite de l’univers créé par le maître du genre.

.

Matt Birman a par ailleurs indiqué que l’intrigue serait centrée sur des courses automobiles de morts vivants. Le récit se déroulerait donc sur une île avec des zombies capables de conduire des véhicules pour divertir les humains. Une idée venue à l’esprit du réalisateur sur le tournage de Survival of The Dead dans lequel un zombie se cachait derrière la roue d’une voiture. Présenté cette année au Marché du Film du 70e Festival de Cannes et en juillet prochain au Festival du film de Fantastia à Montréal, Road of the Dead peine pourtant à trouver des financements.

.

Dans une interview accordée à Indiewire, Romero a ainsi mis en cause la multiplication des films de zombies, responsables, selon lui, des difficultés de financement des petites productions comme la sienne : « J’éprouve du ressentiment… J’étais le seul à œuvrer sur le terrain des zombies et malheureusement Brad Pitt et The Walking Dead ont rendu cela très hollywoodien. J’étais prêt à faire un nouveau film à 2 voire 3 millions de dollars, mais personne ne veut financer de films de zombies actuellement ».

.

Le cinéaste fait ici référence au budget faramineux de World War Z de Marc Foster sorti en 2013, estimé à près de 200 millions de dollars pour une recette mondiale de 540 millions. Vanity Fair rappelle d’ailleurs que ce n’est pas la première fois que le cinéaste pointe du doigt ces deux œuvres puisqu’en 2016 déjà, il déclarait « à cause de World War Z et The Walking Dead, je ne peux pas lancer un petit film de zombie modeste. J’ai eu pour habitude de promouvoir des films d’action de zombie, et je pouvais cacher un message derrière cela. Maintenant, on ne peut plus. Dès lors qu’on prononce le mot « zombie », on te rétorque « Tu sais que Brad Pitt a payé 400 millions pour faire ça ».

.

Romero, qui a donné une nouvelle dimension aux films de zombie il y a maintenant près de cinquante ans avec de La Nuit des Morts-Vivants (Night of the Living Dead), le film devenu culte, sorti en 1968, semble donc regretter l’explosion des films du genre et de l’univers qu’il a créé. Le cinéaste fustige également le manque de profondeur de ces nouvelles œuvres, qui tranchent avec le message politique très marqué de ses propres films. Véritable niche jusqu’alors, le film de zombies est désormais un genre commercial et qui plaît, à l’instar de la sortie de The Last Girl de Colm McCarthy, sur les écrans français.

.

Dans sa prise de position, le réalisateur américain a également ajouté qu’il n’avait pas aimé Moonlight et qu’il avait préféré voter aux Oscars pour La La Land « simplement parce qu’il s’était mis un but et qu’il l’a accompli. Rien d’autre… ». À 77 ans, George Romero n’a semble-t-il rien perdu de sa hargne…

.

Road of the Dead est attendu dans les salles à l’horizon 2018.

.

Juliette Hay

Commentaires

A la Une

Michael Mann lance un site dédié au processus de création de tous ses films

The Michael Mann Archives a été lancé le 16 juillet dernier, et le premier film accessible aux abonnés est aussi… Lire la suite >>

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intriguant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts