Livre/ Génie de Pixar par Hervé Aubron : critique

Publié par Jacques Demange le 29 novembre 2017

Résumé : Toy Story, Wall-E, Vice-versa, Coco… Le studio Pixar est devenu le bon génie de l’animation numérique. Cet essai, initialement paru en 2011, en dresse un portrait inédit. Au-delà des prouesses technologiques, voici comment les ordinateurs font leurs adieux à l’homme.

♥♥♥♥

 

Genie de Pixar

Genie de Pixar

Génie de Pixar ressort chez Capricci dans une édition augmentée à l’occasion de la sortie de Coco. En introduisant son essai par une mise en perspective de Wall-E revu à travers le prisme de 2001 : L’Odyssée de l’espace, Hervé Aubron, enseignant en cinéma et rédacteur en chef adjoint du Magazine littéraire, expose la principale singularité de la maison Pixar dans l’imagerie du cinéma d’animation contemporain. Face à l’anthropomorphisme gentillet de la citadelle Disney, les productions Pixar affirment le règne d’une humanité gangrenée par sa propre déliquescence. Loin des souris parlantes et autres canards en short, les jouets de Toy Story, les rats de Ratatouille, ou les voitures de Cars attestent d’un basculement des frontières. Le génie de Pixar se décline donc sous le sceau du paradoxe. L’angoisse s’ancre dans le familier, tandis que les traditionnelles techniques d’animation résistent à l’intérieur des mutations des images de synthèse. La progressive humanisation des personnages pixariens (Rebelle, Le Voyage d’Arlo, Là-haut) ne diminue en rien l’impact de cette recherche, l’inquiétante étrangeté des êtres n’en devenant que plus profonde, quitte à toucher les limites de l’existence pour se fondre dans les univers du post-mortem (Coco). Servi par l’habituelle faconde de Aubron, l’ouvrage profite d’un esprit de synthèse particulièrement éclairant. Revenant sur l’histoire de Pixar, l’auteur relève ses thématiques de prédilection avant de les analyser dans le détail à travers une approche plurielle et syncrétique (narrative, formelle, sociologique) couvrant l’ensemble des films réalisés par la société de production (courts métrages compris). Bien qu’on puisse regretter l’absence de toute illustration qui aurait permis de seconder les nombreuses descriptions proposées par l’ouvrage, Génie de Pixar se présente en définitive comme un précieux apport dans la connaissance du plus populaire des studios d’animation.

 

 

 

  • GÉNIE DE PIXAR
  • Auteur(s) : Hervé Aubron
  • Édition : Capricci
  • Collection : Actualité critique 
  • Date parution : 7 décembre 2017
  • Format : 124 pages
  • Tarif : 9,95 €

Commentaires

A la Une

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts