Blu-ray / La légende de la montagne de King Hu : critique

Publié par Thierry Carteret le 10 mai 2018

Synopsis : He Yun-Tsing est missionné par le monastère Haiying pour recopier un canon bouddhiste qui permettrait de libérer les âmes des défunts. Pour mener à bien cette tâche, les moines lui suggèrent de se retirer dans un endroit isolé au cœur de la montagne.Yun-Tsing est alors accueilli à bras ouverts par les quelques habitants de la contrée. Mais le mystérieux canon bouddhiste devient rapidement la cible de toutes les convoitises…

♥♥♥♥♥

 

La legende de la montagne

La legende de la montagne

Après les sublimes A touch of Zen et Dragon Inn, Carlotta Films sort le 9 mai en DVD et Blu-ray La légende de la montagne, un autre chef-d’œuvre moins connu du réalisateur chinois King Hu, décédé le 14 janvier 1997. Grâce à un travail de restauration en 4K, ce classique, entre la fable philosophique et le conte fantastique, étincelle par la qualité du master HD. De plus La légende de la montagne, inédit en salles chez nous, est proposé dans sa version intégrale de plus de 3 heures. L’histoire est celle de Ho (Shih Chun), un étudiant érudit, raté et pauvre, survivant grâce à un travail alimentaire de copiste, qui se rend au monastère Haiying afin d’y recopier un canon bouddhiste censé permettre de libérer les âmes des défunts. Les moines l’envoient en haut d’une montagne qui abrite un petit groupe d’habitants, pour travailler dans l’isolement. Ho y fait d’abord la connaissance de Yang (Chen Hui-lou) un prêtre taoïste, puis de la belle et forte Mélodie incarnée par Hsu Feng -actrice égérie du réalisateur et productrice (Adieu ma concubine)- que Ho va devoir épouser par la force des choses. Puis il rencontre la jeune et douce Nuage (Sylvia Chang), après avoir croisé plusieurs fois une apparition fantomatique lui ressemblant, qui le fascine immédiatement. Ces deux femmes séduisantes abritent un passé qui les lie à un incroyable secret. Ho rencontre également d’autres personnages singuliers comme la vieille et cocasse Madame Wang (Rainbow Hsu), Monsieur Tsui (Tung Lin), le lama (Ng Ming-tsui), érudit autant dans l’art du tambourin que dans celui de la sorcellerie, ou encore le peu avenant Chang (Tien Feng), un serviteur fou et damné. L’infortuné Ho va ainsi découvrir peu à peu que son rôle le place au centre d’un piège et qu’il est la victime de sortilèges obscurs en ce lieu isolé chargé de surnaturel.

 

La legende de la montagne

La legende de la montagne

 

Après des débuts de réalisateur au sein de la célèbre firme Shaw Brothers produisant des films d’arts martiaux, King Hu ne tarde pas à se faire un nom avec le désormais classique L’hirondelle d’or (1966). Le cinéaste y déploie un sens du cadre et de l’esthétique certain à l’intérieur du genre balisé du kung fu et du wu xia pian (film de sabre). Il confirme son talent l’année suivante avec Dragon inn, donnant lieu à plusieurs remakes, dont un réalisé par Tsui Hark (Détective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme) en 2011 avec Jet Li. En 1970, avec l’ambitieux A Touch of Zen King Hu réalise à la fois son chef-d’œuvre et son plus gros échec en salles. Par la suite, la carrière du cinéaste est, comme pour Orson Welles, un long parcours du combattant afin de faire aboutir ses projets. Délaissant le genre du wu xia pian après deux longs métrages plus « modestes » (L’auberge du printemps, Pirates et Guerriers), King Hu réalise et produit en totale indépendance La légende de la montagne.

 

Cette sublime œuvre, accouchée dans la douleur à cause de la longue durée de production, n’est pas sans rappeler dans sa construction le roman Dracula de Bram Stoker. En effet, le héros Ho qu’incarne le fidèle comédien charismatique Shih Chun va se rendre dans un village avant d’entrer dans le territoire des fantômes, des démons et des esprits. Il est à noter que La légende de la montagne fait partie d’un diptyque avec Raining in the mountain réalisé en même temps, dans les mêmes décors et avec le même casting, hormis l’histoire totalement différente. Avec ses personnages mystérieux aux noms imagés (Mélodie, Nuage, Le lama, Le révérend, Le bûcheron), et son intrigue à suspense empreinte de philosophie bouddhiste et de légendes chinoises, La légende de la montagne apparaît à la fois comme un film noir –avec femme fatale, traquenard, passé qui ressurgit– et une pure œuvre fantastique à la dimension poétique saisissante. King Hu compose ses plans comme autant de tableaux, utilisant la lumière à l’instar du peintre classique avec aquarelles ou huile. Pour sa sortie en 1979 sur les écrans de Taïwan (avant-première) et Hong Kong, La légende de la montagne a été fortement raccourci et amputé de séquences inoubliables. Tout cela a eu pour conséquence de rendre l’intrigue totalement incompréhensible. Heureusement, la version intégrale de Carlotta Films, rehaussée par un transfert en 4K de toute beauté, rend pleinement justice à ce chef-d’œuvre maudit du grand King Hu.

 

 

Blu-ray : La copie est tout simplement splendide. Cette restauration en 4K est un vrai miracle. Le son, proposé uniquement en version originale sous-titrée, est également excellent. Côté suppléments, Monstre sacré au cinéma d’une durée de 21 minutes propose une analyse par le journaliste et écrivain britannique David Cairns. Ce dernier souligne les nombreuses références européennes du réalisateur King Hu et un scénario qui respecte les mythes universelles décrit par Joseph Campbell dans ses ouvrages comme Le voyage du héros. Avec Tony Rayns à propos de La Légende de la montagne de même durée, le spécialiste du cinéma asiatique évoque la carrière de King Hu et évoque longuement de La légende de la montagne. Enfin l’édition propose de voir la bande annonce datant de 2018.

 

 

 

  • LA LEGENDE DE LA MONTAGNE (Shan zhong zhuan qi)
  • Sortie vidéo : 9 mai 2018
  • Version intégrale restaurée 4K
  • Format / Produit : Blu-ray et DVD
  • Réalisation : King Hu
  • Avec : Shih Chun, Hsu Feng, Sylvia Chang, Tung Lam, Tien Feng, Chen Hui-lou, Rainbow Hsu, Wu Jiaxiang, Ng Ming-tsui, Sun Yueh
  • Scénario : King Hu
  • Production : King Hu, Cheuk Hon Wong
  • Photographie : Henry Chan
  • Montage : King Hu, Nan Hsiao
  • Costumes : King Hu
  • Musique : Ta Chiang Wu
  • Édition vidéo : Carlotta Films
  • Tarif : 19,99 € (DVD) – 19,99 € (Blu-ray)
  • Durée totale : 3h12
  • Sortie initiale : 4 octobre 1979 (HK)

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts