Cannes 2018 / Donbass de Sergei Loznitsa : critique

Publié par Cyril Perraudat le 9 mai 2018

Synopsis : Dans le Donbass, à l’est de l’Ukraine, une guerre hybride mêle conflit armé ouvert et saccages perpétrés par des gangs. Dans le Donbass, la guerre s’appelle la paix, la propagande est érigée en vérité, la haine prétend être l’amour. Cela ne concerne pas une région, un pays ou un système politique, cela concerne l’humanité et la civilisation en général. Cela concerne chacun de nous.

 

 

♥♥♥♥

 

Donbass - affiche

Donbass – affiche

Un an après Une femme douce présenté en compétition au Festival de Cannes, Sergei Loznitsa revient sur la croisette avec un nouveau long métrage, projeté cette année dans la section Un Certain Regard. Après avoir livré le documentaire Maïdan en 2014, le metteur en scène ukrainien s’empare du terrible conflit qui sévit dans le Donbass, cette région tiraillée entre la Russie et son pays, dont les frontières ne sont pas clairement établies. Sous son aspect fictionnel, Donbass enchaîne les séquences sans réelle continuité scénaristique. Il use habilement du format documentaire, la caméra au poing, tout en établissant un ensemble cohérent, véritable témoin d’une situation révoltante et intolérable qui peine pourtant à mobiliser la communauté internationale. Le réalisateur livre avec ce film un véritable cri d’alarme pour faire cesser ce conflit. Il parvient à être purement effrayant tout en tournant certaines situations en dérision. Son humour à froid est de prime abord déstabilisant mais terriblement efficace. Donbass est d’une réelle utilité pour quiconque n’aurait pas compris la teneur de ce conflit même s’il se refuse d’être trop spécifique pour mieux universaliser son propos. Il nous donne à voir des civils vivant dans un état de dénuement criant, tout comme il montre des personnes qui tentent de continuer à célébrer des moment de joie. Il expose la grande instabilité politique de la région et la prise en otages de civils trompés par leurs autorités quand elles ne sont pas rackettées par les forces armées au nom du soutien à l’effort de guerre. Mais Donbass est avant tout un film qui dénonce avec force la manipulation des masses par le biais de médias sous contrôle, en dépit de toute morale. Il met en lumière l’adage fait de propagande et de nationalisme qui attise la haine et aliène les esprits, rendant alors les populations capables d’exactions effroyables. Donbass est une piqûre de rappel pour (r)éveiller les consciences sur une guerre qui ne doit pas tomber dans l’oubli et de la terrible déshumanisation de n’importe quel conflit armé.

 

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Philippe Descottes ♥♥♥

 

 

  • DONBASS
  • Sortie salles : 5 septembre 2018
  • Réalisation : Sergei Loznitsa
  • Avec : Boris Kamorzin, Valeriu Andriuta, Tamara Yatsenko, Liudmila Smorodina, Olesya Zhurakovskaya, Sergei Ruskin, Petro Panchuk, Irina Plesnyaeva, Zhanna Lubgane, Vadim Dobuvsky
  • Scénario : Sergei Loznitsa
  • Production : Sergei Loznitsa
  • Photographie : Jesse Mazuch, Diego Garcia, Sergei Loznitsa
  • Montage : Danielius Kokanauskis
  • Distribution : Pyramide
  • Durée : 2h01

 

Commentaires

A la Une

Being The Ricardos : Nicole Kidman et Javier Bardem dans le prochain film d’Aaron Sorkin

Nicole Kidman et Javier Bardem sont en pourparlers pour incarner à l’écran Lucille Ball et Desi Arnaz, les interprètes de… Lire la suite >>

Danny Boyle va réaliser une série sur les Sex Pistols pour FX

Le réalisateur britannique Danny Boyle prépare pour la chaîne FX une minisérie de six épisodes centrée sur le groupe punk… Lire la suite >>

Men : le nouveau projet d’Alex Garland réunira Jessie Buckley et Rory Kinnear

Alex Garland, le réalisateur d’Ex-Machina et d’Annihilation, prépare un nouveau film sous la bannière studio A24, avec au casting Jessie Buckley… Lire la suite >>

Trailer de Locked Down : Anne Hathaway et Chiwetel Ejiofor font un casse en plein confinement

Voici la bande-annonce du nouveau film de Doug Liman, Locked Down. Tournée en plein confinement, cette comédie policière réunie un… Lire la suite >>

Rencontre avec le storyboarder Sylvain Despretz autour de son artbook Los ángeles

À l’occasion de la parution de son ouvrage, Los ángeles, Sylvain Despretz, storyboardeur sur Gladiator, La Planète des singes, Panic… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts