Cannes 2018 / Sauvage de Camille Vidal-Naquet : critique

Publié par Cyril Perraudat le 12 mai 2018

Synopsis : Léo, 22 ans, se vend dans la rue pour un peu d’argent. Les hommes défilent. Lui reste là, en quête d’amour. Il ignore de quoi demain sera fait. Il s’élance dans les rues. Son cœur bat fort.

♥♥♥♥

 

Sauvage - affiche

Sauvage – affiche

C’est sur le thème de la prostitution masculine que Camille Vidal-Naquet a choisi de livrer son premier long métrage. Un récit qui va au-delà du portrait d’un personnage singulier qui a choisi de se vendre dans la rue contre des passes. On suit ainsi ce jeune homme dans ses pérégrinations vibrantes et parfois violentes, qui ne recherche pourtant que de l’amour et de la tendresse à travers ses actes. Au sein de la bande qu’il côtoie, il est le seul à accepter d’embrasser ses clients, toujours en quête de chaleur humaine et de marques d’affection fugaces dans son mode de vie si particulier. Tout ce besoin d’empathie est résumé lors d’une scène poignante et d’une infinité simplicité où il enlace le médecin en train de l’examiner. Un moment instantanément désarmant. Sauvage évite habilement de présenter la prostitution sous un angle majoritairement glauque et fait preuve d’un très bon traitement de ses personnages ; chacun ayant un caractère propre tandis que son héros, Léo, est exploré avec tact. Le sentiment d’urgence anime dès lors cette oeuvre. Celui de consumer la vie dans sa condition de « sauvage » -comme l’énonce le titre-, de vivre comme un électron libre malgré les risques et de ne pas choisir le confort qui peut s’offrir à lui. Marginal assumé, il est prêt à accepter les conséquences de ses actes. Sauvage est un film sans fard, sans filtre, sur la prostitution masculine. À travers certaines scènes crues proches du porno soft, on y découvre la maltraitance sado-maso d’un couple de punk, la sexualité d’un handicapé ou encore le simple accompagnement d’une personne âgée pour réchauffer sa nuit solitaire. Ces approches permettent de mettre en lumière le rôle social parfois controversé des prostitués, valable au masculin comme au féminin. La force de Sauvage émane surtout de la performance de Felix Maritaud, aperçu dans 120 battements par minute. À travers l’incarnation fiévreuse de ce personnage à fleur de peau, il nous donne à voir un récit aussi brutal que poétique, renforcée par la mise en scène soignée et fluide de Camille Vidal-Naquet, qui ne le lâche jamais.

 

 

 

  • SAUVAGE
  • Sortie salles : 22 août 2018
  • Réalisation : Camille Vidal-Naquet
  • Avec : Felix Maritaud, Eric Bernard, Nicolas Dibla, Philippe Ohrel, Marie Seux, Lucas Bléger, Camille Müller, Philippe Couer, Jean-Pierre Basté
  • Scénario : Camille Vidal-Naquet
  • Production : Emmanuel Giraud, Marie Sonne-Jensen
  • Montage : Elif Uelengin
  • Musique : Romain Trouillet
  • Distribution : Pyramide
  • Durée : 1h37

 

 

 

Commentaires

A la Une

Being the Ricardos : Amazon diffuse les premières images

Porté par Nicole Kidman et Javier Bardem, le prochain film d’Aaron Sorkin sur l’envers du décor de la série I… Lire la suite >>

La Folle Histoire du Monde : Mel Brooks annonce la suite de son film culte

Contre toute attente et quarante ans après la première, Mel Brooks et Hulu dévoilent la mise en préparation d’une Partie… Lire la suite >>

The Lost Daughter : Maggie Gyllenhaal fait ses débuts à la réalisation dans la première bande-annonce

Après une représentation mondiale remarquée au festival de Venise, Netflix dévoile les images du premier film de Maggie Gyllenhaal, attendu… Lire la suite >>

Ghostbusters Afterlife : Une nouvelle bande-annonce avant la sortie

Suite à de nombreux reports, le troisième opus de la saga SOS Fantômes arrivera finalement le 1er décembre au cinéma…. Lire la suite >>

Les Monstres : Premier aperçu du casting

À l’approche d’Halloween, Rob Zombie partage une photo officielle de son prochain film adapté de la série des années 60… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 1 384 858 1 1 384 858
2 DUNE 275 234 4 2 468 407
3 BOITE NOIRE 100 553 5 970 224
4 BAC NORD 89 864 8 2 040 604
5 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 63 480 6 1 304 432
6 POURRIS GATES 53 173 4 395 431
7 EUGENIE GRANDET 46 891 2 117 041
8 TOUT S'EST BIEN PASSE 46 137 3 220 937
9 STILLWATER 42 298 3 272 181
10 TRALALA 41 732 1 41 732

Source: CBO Box office

Nos Podcasts