Synopsis : Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

♥♥♥♥

 

Une affaire de famille - affiche

Une affaire de famille – affiche

Grand Habitué du Festival de Cannes avec plusieurs longs métrages sélectionnés, partagés entre la Compétition officielle et Un Certain Regard (Nobody Knows, Tel père tel fils…), le prolifique Hirokazu Kore-Eda a raflé cette fois la Palme d’or bien mérité avec Une affaire de Famille. Le scénariste, réalisateur et monteur japonais de 55 ans était en effet revenu concourir avec puissance, profondeur et émotion. Un scénario à deux niveaux lectures, scindé en deux parties distinctes et ponctué d’humour doux-amère. Kore-Eda manipule ici son spectateur et joue sur les apparences, brassant ses thématiques de prédilection, comme les liens familiaux, les difficultés de la société japonaise, la pauvreté, la substitution, la débrouillardise… On suit ainsi un couple, avec deux enfants et une grand-mère qui acceptent de recueillir dans la rue une petite fille perdue et maltraitée par ses parents. On découvre dès l’ouverture, excellemment rythmée par la musique du compositeur et musicien rock-électro Haruomi Hosono, que la famille survit de vol à l’étalage, puis de prostitution, d’argent soutiré et de boulot à la chaîne. Si l’amour, la tendresse et l’attention sont au coeur du récit, le cinéaste laisse lentement filtrer à travers ce bonheur familial, les secrets, les fêlures, les liens qui unissent tous ces êtres et l’histoire de chacun des protagonistes. La caméra toujours chaleureuse de Kore-Eda reste au plus près de ces personnages, de toute génération, qui trouvent leur propre système pour exister, rester unis, s’aimer et se soutenir contre l’adversité afin de manger et dormir correctement dans leur appartement chaotique et exigu. Progressivement, le cinéaste amène une autre réalité dans une seconde partie qui remet en question non seulement la vision des personnages mais aussi du spectateur. Ces deux facettes opposées qui se rejoignent révèlent dès lors une oeuvre intimiste bouleversante et une critique acide de la société. Toute cette mise en place méticuleuse et l’atmosphère qui s’en dégage sont parfaitement renforcées par le travail du directeur photo Ryuto Kondo et du décorateur Keiko Mitsumatsu. Mention aussi à tout le casting qui offre une performance convaincante et solaire. Une affaire de famille renoue ainsi avec les obsessions du cinéaste à travers les espoirs de réconciliation et les valeurs de la famille dans ce double miroir social et sociétal.

 

 

 

  • UNE AFFAIRE DE FAMILLE (Manbiki kazoku)
  • Sortie salles : 12 décembre 2018
  • Réalisation : Hirokazu Kore-Eda
  • Avec : Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka, Kirin Kiki, Kairi Jyo, Miyu Sasaki, Kengo Kora, Sosuke Ikematsu,…
  • Scénario : Hirokazu Kore-Eda
  • Production : Kaoru Matsuzaki, Yose Akihiko, Hijiri Taguchi
  • Photographie : Ryuto Kondo
  • Montage : Hirokazu Kore-Eda
  • Décors : Heiko Mitsumatsu
  • Musique : Haruomi Hosono
  • Distribution : Le Pacte
  • Durée : 2h

 

Commentaires

A la Une

Cannes 2020 : The French Dispatch, Soul parmi les 56 films sélectionnés

Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont dévoilé ce mercredi 3 juin les 56 longs-métrages sélectionnés pour être présentés dans différents… Lire la suite >>

[Vidéo] Décès de George Floyd : Spike Lee réagit en citant son film Do The Right Thing

Le réalisateur américain au cinéma militant a monté une vidéo qui rapproche l’arrestation qui a entraîné la mort de l’Afro-Américain… Lire la suite >>

Cinémas : l’UGC George V va fermer définitivement

L’UGC George V des Champs-Élysées tire sa révérence. Le bail de l’établissement, probablement transformé en hôtel de luxe, ne sera… Lire la suite >>

WandaVision : un ancien X-Men intègre le casting

L’une des stars des films X-Men distribués par la Fox vient de rejoindre le casting de WandaVision, la minisérie Disney+… Lire la suite >>

Mission – Impossible 7 : le tournage va reprendre

Interrompue par la pandémie de Covid-19, la production de Mission : Impossible 7 va pouvoir redémarrer en septembre prochain avec le… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts