Livre / Leo McCarey : critique

Publié par Jacques Demange le 6 octobre 2018

Résumé : Malgré la renommée dont jouissent certains de ses films (comme Elle et lui ou Cette sacrée vérité) et ses collaborations avec Laurel et Hardy et les Marx Brothers, Leo McCarey demeure un cinéaste méconnu. De son vivant, il a pourtant bénéficié de la reconnaissance de ses pairs : admiré par Capra, Ford, Lubitsch ou Renoir, McCarey a obtenu quatre oscars et était l’un des hommes les mieux payés à Hollywood en raison de succès commerciaux considérables. Richement illustré, cet ouvrage collectif revient sur les grandes caractéristiques du cinéma de McCarey : son rythme unique, l’importance de la musique, de l’enfance, et surout la transition du rire aux larmes qu’il a maîtrisée comme personne.

♥♥♥♥♥

 

Leo McCarey - Capricci

Leo McCarey – Capricci

Les cinéphiles francophones peuvent se réjouir : le premier ouvrage consacré à Leo McCarey dans la langue de Molière a enfin été publié. Placé sous la direction de Fernando Ganzo, journaliste, critique de cinéma et rédacteur en chef de la revue So Film, ce collectif obéit à l’approche habituelle des monographies des éditions Capricci. L’ouvrage offre un regard complet sur l’œuvre et la carrière du cinéaste. Il brasse l’ancien et le nouveau (outre les textes inédits, sont présents l’article fondateur de Jacques Lourcelles, « Traces et moments d’une vie », initialement paru en 1972 dans Anthologie du cinéma, ainsi que la traduction de l’analyse de Cette sacré vérité par Molly Haskell, présent à l’origine dans l’édition anglophone DVD/Blu-ray du film). Il se focalise aussi sur une étude de cas très précise (aux premiers métrages comiques succèdent les incunables du cinéastes, comme les deux versions de Elle et lui, mais aussi Place aux jeunes, Ce bon vieux Sam ou même le mal aimé My Son John), développée à travers une structure chronologique cohérente. Les nombreux retours biographiques (le texte de Lourcelles qui fournit un large panorama historique permettant de situer la singularité du style et des méthodes de McCarey au sein de l’industrie hollywoodienne), les analyses de thèmes, de formes, ou de figures concourent à la réussite de cet ensemble. On soulignera par ailleurs l’excellence des essais de Miguel Marias, ex-directeur des Archives du Film en Espagne et de l’ICAA (Institut du Film), et de Fernando Ganzo, qui, chacun à leur manière, dépasse le cadre du film unique pour élargir leurs réflexions à l’esquisse d’une véritable (méta)physique soulignant la valeur auteuriste du cinéma de McCarey.  Si les indexes manquent à l’appel, notons la présence d’une filmographie fournie comprenant les courts et les longs métrages du cinéaste.

 

 

 

  • LEO MCCAREY
  • Auteur : Fernando Ganzo (sous la direction de)
  • Éditions : Capricci
  • Date de parution : 6 septembre 2018
  • Format : 165 pages
  • Tarif : 25 €

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts