Livre / Leo McCarey : critique

Publié par Jacques Demange le 6 octobre 2018

Résumé : Malgré la renommée dont jouissent certains de ses films (comme Elle et lui ou Cette sacrée vérité) et ses collaborations avec Laurel et Hardy et les Marx Brothers, Leo McCarey demeure un cinéaste méconnu. De son vivant, il a pourtant bénéficié de la reconnaissance de ses pairs : admiré par Capra, Ford, Lubitsch ou Renoir, McCarey a obtenu quatre oscars et était l’un des hommes les mieux payés à Hollywood en raison de succès commerciaux considérables. Richement illustré, cet ouvrage collectif revient sur les grandes caractéristiques du cinéma de McCarey : son rythme unique, l’importance de la musique, de l’enfance, et surout la transition du rire aux larmes qu’il a maîtrisée comme personne.

♥♥♥♥♥

 

Leo McCarey - Capricci

Leo McCarey – Capricci

Les cinéphiles francophones peuvent se réjouir : le premier ouvrage consacré à Leo McCarey dans la langue de Molière a enfin été publié. Placé sous la direction de Fernando Ganzo, journaliste, critique de cinéma et rédacteur en chef de la revue So Film, ce collectif obéit à l’approche habituelle des monographies des éditions Capricci. L’ouvrage offre un regard complet sur l’œuvre et la carrière du cinéaste. Il brasse l’ancien et le nouveau (outre les textes inédits, sont présents l’article fondateur de Jacques Lourcelles, « Traces et moments d’une vie », initialement paru en 1972 dans Anthologie du cinéma, ainsi que la traduction de l’analyse de Cette sacré vérité par Molly Haskell, présent à l’origine dans l’édition anglophone DVD/Blu-ray du film). Il se focalise aussi sur une étude de cas très précise (aux premiers métrages comiques succèdent les incunables du cinéastes, comme les deux versions de Elle et lui, mais aussi Place aux jeunes, Ce bon vieux Sam ou même le mal aimé My Son John), développée à travers une structure chronologique cohérente. Les nombreux retours biographiques (le texte de Lourcelles qui fournit un large panorama historique permettant de situer la singularité du style et des méthodes de McCarey au sein de l’industrie hollywoodienne), les analyses de thèmes, de formes, ou de figures concourent à la réussite de cet ensemble. On soulignera par ailleurs l’excellence des essais de Miguel Marias, ex-directeur des Archives du Film en Espagne et de l’ICAA (Institut du Film), et de Fernando Ganzo, qui, chacun à leur manière, dépasse le cadre du film unique pour élargir leurs réflexions à l’esquisse d’une véritable (méta)physique soulignant la valeur auteuriste du cinéma de McCarey.  Si les indexes manquent à l’appel, notons la présence d’une filmographie fournie comprenant les courts et les longs métrages du cinéaste.

 

 

 

  • LEO MCCAREY
  • Auteur : Fernando Ganzo (sous la direction de)
  • Éditions : Capricci
  • Date de parution : 6 septembre 2018
  • Format : 165 pages
  • Tarif : 25 €

Commentaires

A la Une

The Batman : une bande-annonce sombre pour la prochaine adaptation du Chevalier Noir

Diffusé hier soir dans le cadre de la DC Fandome, The Batman de Matt Reeves, prévu pour mars 2022, dévoile… Lire la suite >>

Bruised : Une bande-annonce pour le premier film d’Halle Berry

Netflix diffuse les images des débuts de l’actrice derrière la caméra pour un film sur une ancienne star de MMA,… Lire la suite >>

Knock at the Cabin : Un titre et une date de sortie pour le prochain M. Night Shyamalan

C’est sur son compte Twitter que le réalisateur a dévoilé le titre de son nouveau film pour une sortie le… Lire la suite >>

Wonka : Timothée Chalamet donne de la voix sur des images du tournage

Disponible sur Twitter, une vidéo amateur révèle les talents de chanteur de Timothée Chalamet lors d’une prise du prequel de… Lire la suite >>

Voir : Une future série de documentaires par David Fincher sur Netflix

À la surprise générale, la prochaine collaboration entre David Fincher et Netflix sera dans le cadre de documentaires essayistes sur… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 1 384 858 1 1 384 858
2 DUNE 275 234 4 2 468 407
3 BOITE NOIRE 100 553 5 970 224
4 BAC NORD 89 864 8 2 040 604
5 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 63 480 6 1 304 432
6 POURRIS GATES 53 173 4 395 431
7 EUGENIE GRANDET 46 891 2 117 041
8 TOUT S'EST BIEN PASSE 46 137 3 220 937
9 STILLWATER 42 298 3 272 181
10 TRALALA 41 732 1 41 732

Source: CBO Box office

Nos Podcasts