Alejandro Gonzalez Inarritu

Alejandro Gonzalez Inarritu

Le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu, habitué de la Croisette et des Oscars, sera le Président du Jury du Festival de Cannes dont la 72ème édition se tiendra en mai prochain.

 

 

 

Réalisateur de 21 GrammesBabelBirdmanThe Revenant et lauréat de cinq Oscars, Alejandro González Iñárritu succèdera à l’actrice australienne Cate Blanchett, présidente de la 71ème édition du Festival de Cannes, dont le jury a attribué la Palme d’or à Une affaire de familledu réalisateur japonais Kore-eda Hirokazu. C’est la première fois qu’un Mexicain présidera le jury du Festival de Cannes.

 

« Dès le début de ma carrière, le Festival de Cannes a été important pour moi », a déclaré le cinéaste dans le communiqué. « Je suis honoré et ravi d’y revenir cette année, et immensément fier de présider le Jury. Le cinéma coule dans les veines de la planète et ce Festival en est le cœur. Avec le jury, nous aurons le privilège d’être les premiers spectateurs des nouveaux films de nos collègues cinéastes venus du monde entier. C’est un véritable plaisir et une grande responsabilité, que nous assumerons avec passion et dévouement ».

 

Pierre Lescure, président de la manifestation cannoise, et Thierry Frémaux, délégué général, se réjouissent que le cinéaste, producteur et scénariste ait répondu à leur invitation : « Il est très rare qu’Alejandro G. Iñárritu accepte de participer à un jury et c’est la première fois que le Jury du Festival de Cannes sera présidé par un artiste mexicain. Cannes est le lieu de tous les cinémas, et à travers la présence de l’auteur de Babel, c’est tout le cinéma mexicain que le Festival célébrera. En plus d’être un cinéaste audacieux et un auteur toujours surprenant, Alejandro est aussi un homme de convictions, un artiste de son temps. Nous avons toujours été heureux de l’accueillir sur la Croisette et, en 2017, particulièrement fiers de présenter en Sélection officielle « Carne y Arena » (« chair et sable »), son installation de réalité virtuelle qui évoquait la question des migrants avec beaucoup de force et d’humanité ».

 

Dès son entrée dans le paysage cinématographique avec Amours chiennes en 2000, Alejandro González Iñárritu est nommé pour l’Oscar du Meilleur film étranger. Présenté à Cannes à la Semaine de la Critique, le drame sonde la société mexicaine au travers de trois histoires liées par un accident de voiture à Mexico. En 2003, il tourne 21 Grammes, son premier film américain, pour lequel Naomi Watts et Benicio del Toro sont tous deux nommés à l’Oscar. En 2006, il réalise Babel, dernier opus de la trilogie, construction de quatre histoires se déroulant sur trois continents, en cinq langues différentes et interprété par des acteurs professionnels et amateurs. Le film est nommé sept fois aux Oscars, après avoir valu à Iñárritu le Prix de la Mise en scène du 59ème Festival de Cannes.

 

Son film suivant, Biutiful, est un retour à la langue espagnole, une œuvre tournée à Barcelone qui vaut à Javier Bardem le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 2010. Cette réflexion croisée autour de la paternité, l’immigration et le sentiment de la fugacité de l’existence, est également nommée aux Oscars.

 

L’année 2015 marque le triomphe de Birdman : Iñárritu reçoit les Oscars de Meilleur réalisateur, Meilleur film, ainsi que Meilleur scénario original et Meilleure photographie. Le film est une comédie dramatique existentielle explorant l’ego d’un acteur, super-héros oublié et filmé en un seul plan. Enfin, Iñárritu remporte son deuxième Oscar du Meilleur réalisateur pour The Revenant, méditation sur la vengeance et réflexion sur la colonisation de l’Ouest, l’extermination des Indiens d’Amérique et l’exploitation de la nature. Leonardo DiCaprio, sous les traits du trappeur Hugh Glass, décroche également l’Oscar du Meilleur acteur.

 

La composition du jury sera dévoilée dans les prochaines semaines. La liste des films sélectionnés sera communiquée mi-avril.

Commentaires

A la Une

Labyrinthe : Scott Derrickson réalisera la suite du film culte de Jim Henson

Le long-métrage TriStar porté par David Bowie se dote d’une suite dirigée par Scott Derrickson, près de trente-quatre ans après… Lire la suite >>

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Emma Mackey bientôt dans la peau d’Emily Brontë

La jeune interprète de Maeve, l’adepte de littérature féministe de Sex Education, a décroché le rôle-titre d’Emily, le biopic de… Lire la suite >>

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts