Alejandro Gonzalez Inarritu

Alejandro Gonzalez Inarritu

Le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu, habitué de la Croisette et des Oscars, sera le Président du Jury du Festival de Cannes dont la 72ème édition se tiendra en mai prochain.

 

 

 

Réalisateur de 21 GrammesBabelBirdmanThe Revenant et lauréat de cinq Oscars, Alejandro González Iñárritu succèdera à l’actrice australienne Cate Blanchett, présidente de la 71ème édition du Festival de Cannes, dont le jury a attribué la Palme d’or à Une affaire de familledu réalisateur japonais Kore-eda Hirokazu. C’est la première fois qu’un Mexicain présidera le jury du Festival de Cannes.

 

« Dès le début de ma carrière, le Festival de Cannes a été important pour moi », a déclaré le cinéaste dans le communiqué. « Je suis honoré et ravi d’y revenir cette année, et immensément fier de présider le Jury. Le cinéma coule dans les veines de la planète et ce Festival en est le cœur. Avec le jury, nous aurons le privilège d’être les premiers spectateurs des nouveaux films de nos collègues cinéastes venus du monde entier. C’est un véritable plaisir et une grande responsabilité, que nous assumerons avec passion et dévouement ».

 

Pierre Lescure, président de la manifestation cannoise, et Thierry Frémaux, délégué général, se réjouissent que le cinéaste, producteur et scénariste ait répondu à leur invitation : « Il est très rare qu’Alejandro G. Iñárritu accepte de participer à un jury et c’est la première fois que le Jury du Festival de Cannes sera présidé par un artiste mexicain. Cannes est le lieu de tous les cinémas, et à travers la présence de l’auteur de Babel, c’est tout le cinéma mexicain que le Festival célébrera. En plus d’être un cinéaste audacieux et un auteur toujours surprenant, Alejandro est aussi un homme de convictions, un artiste de son temps. Nous avons toujours été heureux de l’accueillir sur la Croisette et, en 2017, particulièrement fiers de présenter en Sélection officielle « Carne y Arena » (« chair et sable »), son installation de réalité virtuelle qui évoquait la question des migrants avec beaucoup de force et d’humanité ».

 

Dès son entrée dans le paysage cinématographique avec Amours chiennes en 2000, Alejandro González Iñárritu est nommé pour l’Oscar du Meilleur film étranger. Présenté à Cannes à la Semaine de la Critique, le drame sonde la société mexicaine au travers de trois histoires liées par un accident de voiture à Mexico. En 2003, il tourne 21 Grammes, son premier film américain, pour lequel Naomi Watts et Benicio del Toro sont tous deux nommés à l’Oscar. En 2006, il réalise Babel, dernier opus de la trilogie, construction de quatre histoires se déroulant sur trois continents, en cinq langues différentes et interprété par des acteurs professionnels et amateurs. Le film est nommé sept fois aux Oscars, après avoir valu à Iñárritu le Prix de la Mise en scène du 59ème Festival de Cannes.

 

Son film suivant, Biutiful, est un retour à la langue espagnole, une œuvre tournée à Barcelone qui vaut à Javier Bardem le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 2010. Cette réflexion croisée autour de la paternité, l’immigration et le sentiment de la fugacité de l’existence, est également nommée aux Oscars.

 

L’année 2015 marque le triomphe de Birdman : Iñárritu reçoit les Oscars de Meilleur réalisateur, Meilleur film, ainsi que Meilleur scénario original et Meilleure photographie. Le film est une comédie dramatique existentielle explorant l’ego d’un acteur, super-héros oublié et filmé en un seul plan. Enfin, Iñárritu remporte son deuxième Oscar du Meilleur réalisateur pour The Revenant, méditation sur la vengeance et réflexion sur la colonisation de l’Ouest, l’extermination des Indiens d’Amérique et l’exploitation de la nature. Leonardo DiCaprio, sous les traits du trappeur Hugh Glass, décroche également l’Oscar du Meilleur acteur.

 

La composition du jury sera dévoilée dans les prochaines semaines. La liste des films sélectionnés sera communiquée mi-avril.

Commentaires

A la Une

Rebecca : premier aperçu du remake du classique d’Hitchcock

Le thriller dramatique Rebecca, premier film américain d’Alfred Hitchcock oscarisé en 1940 va bénéficier d’une nouvelle version, toujours adaptée du… Lire la suite >>

Teaser de The Comey Rule : Brendan Gleeson en Donald Trump pour la minisérie Showtime

Billy Ray consacre un portrait grinçant à la rivalité entre Donald Trump et l’ex-patron du FBI James Comey, licencié alors… Lire la suite >>

Alan Parker, le réalisateur de Midnight Express, Birdy et The Wall, nous a quittés

Le grand réalisateur britannique Alan Parker, connu pour ses grands succès critiques et publiques, est décédé à l’âge de 76… Lire la suite >>

Ratched : le prequel de Vol au-dessus d’un nid de coucou par Ryan Murphy se dévoile en photos

Sarah Paulson et Sharon Stone apparaissent dans les premiers clichés de la nouvelle production de Ryan Murphy pour Netflix, une… Lire la suite >>

Adieu les cons : Virginie Efira dans le teaser hilarant du nouvel Albert Dupontel

L’actrice apparaît dans le premier extrait du prochain film d’Albert Dupontel, Adieu les cons, dans lequel elle campe une quadragénaire… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SCOOBY ! 136 617 3 480 224
2 DIVORCE CLUB 128 698 2 371 367
3 TOUT SIMPLEMENT NOIR 114 515 3 522 204
4 ETE 85 76 791 2 270 181
5 ADORABLES 69 567 1 69 567
6 L'AVENTURE DES MARGUERITE 58 645 2 144 320
7 IP MAN 4 LE DERNIER COMBAT 58 408 1 58 408
8 MON NINJA ET MOI 51 963 2 110 277
9 MADRE 30 484 1 30 484
10 EN AVANT 25 365 21 881 832

Source: CBO Box office

Nos Podcasts