Livre / That’s entertainment ! : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 22 février 2019

Résumé : Les sauts de Gene Kelly de flaque en flaque, la voix vibrante de Judy Garland quelque part au-delà de l’arc-en-ciel, les pas de deux, joue contre joue, de Fred Astaire et Ginger Rogers… Comment expliquer cette euphorie toujours renouvelée qu’offre le spectacle des comédies musicales ? À travers la notion anglo-saxonne d’entertainment, Fanny Beuré revisite ici la comédie musicale hollywoodienne, du début des années 1930 à la fin des années 1950, afin de saisir de concert le plaisir que le genre procure et les valeurs qu’il véhicule. Il s’agit ainsi de constituer une alternative aux approches françaises traditionnelles du musical hollywoodien —surtout historiques et esthétiques— et de mettre en avant l’apport des théories queer et féministes. Études thématiques des films et interprétations détaillées des numéros musicaux s’entrecroisent, faisant aussi bien appel à l’histoire du cinéma qu’aux analyses musicale et chorégraphique.

 

♥♥♥♥♥

 

Thats entertainment - livre

Thats entertainment – livre

Qui ne connaît pas le flamboyant Chantons sous la pluie de Stanley Donen ? Comment expliquer l’euphorie toujours renouvelée que procure le spectacle de Gene Kelly claquettant joyeusement de flaque en flaque ? Cet ouvrage passionnant revisite l’âge d’or et la magie ineffable de la comédie musicale classique hollywoodienne, de sa naissance à la fin des années 1930 jusqu’à son déclin au début des années 1960, à travers la notion anglo-saxonne d’entertainment. Au premier coup d’œil, le choix du titre fait bien évidemment écho au documentaire Il était une fois à Hollywood réalisé par Jack Haley Jr et sorti en 1974, constitué d’une compilation de musicals produits par la MGM, mais également à la célèbre chanson écrite par Howard Dietz et composée par Arthur Schwartz pour Tous en scène de Vincente Minnelli, sorti en 1953. Fanny Beuré, docteure en études cinématographiques et enseignante aux universités de Paris-Diderot, Paris Nanterre et Panthéon-Sorbonne, met ici en exergue la portée idéologique du genre, célébration de l’American Dream, ainsi que le plaisir qu’il procure en combinant une étude thématique fouillée à des analyses détaillées des numéros musicaux, elles-mêmes rigoureusement illustrées par des photogrammes. Dans cette recherche universitaire tirée de sa thèse Let’s Face the Music and Dance sous la direction de Jacqueline Nacache, l’auteure, qui s’appuie par exemple sur la théorie de Richard Dyer, cherche à constituer une alternative aux approches françaises du musical hollywoodien, essentiellement historiques et esthétiques, en mettant en avant l’apport des théories féministes, gay et queer.

 

Sa démarche transdisciplinaire mobilise l’analyse filmique —s’appuie entre autres sur des séquences de Swing TimeBroadway Melody of 1940For Me and My GalEaster ParadeSummer StockFunny Face—, l’histoire de la danse et de la musique, ainsi que l’analyse musicale et chorégraphique. Elle étudie la mécanique, les instruments, les subtilités et les couleurs d’un « rite magique », ses composantes et ses caractéristiques telles que l’accordance, la fluidité, la coopération ou encore le rapport au couple et le spectacle du corps. Un intérêt tout particulier est accordé aux figures de proue du genre, incarnant des modèles, telles que Fred Astaire (Mariage royal), Judy Garland (Une Étoile est Née), Ann Miller (Embrasse-moi, chérie) ou encore Gene Kelly (Le Pirate), certaines plus méconnues sont également évoquées notamment Ray Bolger, iconique épouvantail du Magicien d’Oz, ou Charlotte Greenwood (Banana Split). Les grands metteurs en scène défilent : Berkeley, Minnelli, Sidney, Donen, Taurog…

 

Cette analyse porte un éclairage inédit, gigantesque et puissant sur la comédie musicale classique hollywoodienne. D’Un Jour à New York, au Chant du Missouri en passant par La Belle de Moscou, les chefs-d’œuvre de la MGM sont mis à l’honneur dans ce livre richement illustré qui fera le bonheur de tous les initiés et cinéphiles. Fanny Beuré y réexamine brillamment les classiques, montrant combien il sont intemporels et n’ont pas fini de nous enchanter ! The world is a stage, the stage is a world of entertainment !

 

 

 

  • THAT’S ENTERTAINMENT ! MUSIQUE, DANSE ET REPRÉSENTATIONS DANS LA COMÉDIE MUSICALE HOLLYWOODIENNE CLASSIQUE
  • Auteure : Fanny Beuré
  • Éditions : Sorbonne Université Presses
  • Collection : Mondes anglophones
  • Date de parution : 10 janvier 2019
  • Format : 505 pages
  • Tarif : 35 €

Commentaires

A la Une

Disclaimer : Cate Blanchett et Kevin Kline dans une série d’Alfonso Cuarón

Apple continue d’attirer de grands noms sur sa plateforme de streaming en offrant une série à Alfonso Cuarón qui dirigera… Lire la suite >>

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 526 906 1 526 906
2 LES BODIN'S EN THAILANDE 330 688 2 910 869
3 HOUSE OF GUCCI 293 474 1 293 474
4 ALINE 191 109 3 1 087 526
5 LES ETERNELS 123 205 4 1 579 070
6 RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY 110 288 1 110 288
7 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 102 040 2 260 962
8 DE SON VIVANT 90 106 1 90 106
9 SUPREMES 77 095 1 77 095
10 AMANTS 72 186 2 208 189

Source: CBO Box office

Nos Podcasts