Livre / That’s entertainment ! : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 22 février 2019

Résumé : Les sauts de Gene Kelly de flaque en flaque, la voix vibrante de Judy Garland quelque part au-delà de l’arc-en-ciel, les pas de deux, joue contre joue, de Fred Astaire et Ginger Rogers… Comment expliquer cette euphorie toujours renouvelée qu’offre le spectacle des comédies musicales ? À travers la notion anglo-saxonne d’entertainment, Fanny Beuré revisite ici la comédie musicale hollywoodienne, du début des années 1930 à la fin des années 1950, afin de saisir de concert le plaisir que le genre procure et les valeurs qu’il véhicule. Il s’agit ainsi de constituer une alternative aux approches françaises traditionnelles du musical hollywoodien —surtout historiques et esthétiques— et de mettre en avant l’apport des théories queer et féministes. Études thématiques des films et interprétations détaillées des numéros musicaux s’entrecroisent, faisant aussi bien appel à l’histoire du cinéma qu’aux analyses musicale et chorégraphique.

 

♥♥♥♥♥

 

Thats entertainment - livre

Thats entertainment – livre

Qui ne connaît pas le flamboyant Chantons sous la pluie de Stanley Donen ? Comment expliquer l’euphorie toujours renouvelée que procure le spectacle de Gene Kelly claquettant joyeusement de flaque en flaque ? Cet ouvrage passionnant revisite l’âge d’or et la magie ineffable de la comédie musicale classique hollywoodienne, de sa naissance à la fin des années 1930 jusqu’à son déclin au début des années 1960, à travers la notion anglo-saxonne d’entertainment. Au premier coup d’œil, le choix du titre fait bien évidemment écho au documentaire Il était une fois à Hollywood réalisé par Jack Haley Jr et sorti en 1974, constitué d’une compilation de musicals produits par la MGM, mais également à la célèbre chanson écrite par Howard Dietz et composée par Arthur Schwartz pour Tous en scène de Vincente Minnelli, sorti en 1953. Fanny Beuré, docteure en études cinématographiques et enseignante aux universités de Paris-Diderot, Paris Nanterre et Panthéon-Sorbonne, met ici en exergue la portée idéologique du genre, célébration de l’American Dream, ainsi que le plaisir qu’il procure en combinant une étude thématique fouillée à des analyses détaillées des numéros musicaux, elles-mêmes rigoureusement illustrées par des photogrammes. Dans cette recherche universitaire tirée de sa thèse Let’s Face the Music and Dance sous la direction de Jacqueline Nacache, l’auteure, qui s’appuie par exemple sur la théorie de Richard Dyer, cherche à constituer une alternative aux approches françaises du musical hollywoodien, essentiellement historiques et esthétiques, en mettant en avant l’apport des théories féministes, gay et queer.

 

Sa démarche transdisciplinaire mobilise l’analyse filmique —s’appuie entre autres sur des séquences de Swing TimeBroadway Melody of 1940For Me and My GalEaster ParadeSummer StockFunny Face—, l’histoire de la danse et de la musique, ainsi que l’analyse musicale et chorégraphique. Elle étudie la mécanique, les instruments, les subtilités et les couleurs d’un « rite magique », ses composantes et ses caractéristiques telles que l’accordance, la fluidité, la coopération ou encore le rapport au couple et le spectacle du corps. Un intérêt tout particulier est accordé aux figures de proue du genre, incarnant des modèles, telles que Fred Astaire (Mariage royal), Judy Garland (Une Étoile est Née), Ann Miller (Embrasse-moi, chérie) ou encore Gene Kelly (Le Pirate), certaines plus méconnues sont également évoquées notamment Ray Bolger, iconique épouvantail du Magicien d’Oz, ou Charlotte Greenwood (Banana Split). Les grands metteurs en scène défilent : Berkeley, Minnelli, Sidney, Donen, Taurog…

 

Cette analyse porte un éclairage inédit, gigantesque et puissant sur la comédie musicale classique hollywoodienne. D’Un Jour à New York, au Chant du Missouri en passant par La Belle de Moscou, les chefs-d’œuvre de la MGM sont mis à l’honneur dans ce livre richement illustré qui fera le bonheur de tous les initiés et cinéphiles. Fanny Beuré y réexamine brillamment les classiques, montrant combien il sont intemporels et n’ont pas fini de nous enchanter ! The world is a stage, the stage is a world of entertainment !

 

 

 

  • THAT’S ENTERTAINMENT ! MUSIQUE, DANSE ET REPRÉSENTATIONS DANS LA COMÉDIE MUSICALE HOLLYWOODIENNE CLASSIQUE
  • Auteure : Fanny Beuré
  • Éditions : Sorbonne Université Presses
  • Collection : Mondes anglophones
  • Date de parution : 10 janvier 2019
  • Format : 505 pages
  • Tarif : 35 €

Commentaires

A la Une

Labyrinthe : Scott Derrickson réalisera la suite du film culte de Jim Henson

Le long-métrage TriStar porté par David Bowie se dote d’une suite dirigée par Scott Derrickson, près de trente-quatre ans après… Lire la suite >>

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Emma Mackey bientôt dans la peau d’Emily Brontë

La jeune interprète de Maeve, l’adepte de littérature féministe de Sex Education, a décroché le rôle-titre d’Emily, le biopic de… Lire la suite >>

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts