Livre / Quand Fellini rêvait de Picasso : critique

Publié par Jacques Demange le 10 mai 2019

Résumé : Catalogue de cette exposition consacrée à la place occupée par le peintre dans la vie et la carrière du cinéaste italien, à travers cinq grands thèmes : l’Antiquité, la femme, la danse et la corrida, le cirque et les mythes. L’admiration de Fellini pour Picasso prend sa source dans leur rencontre à Cannes en 1961 mais aussi dans une série de rêves qu’il a consigné par le dessin jusqu’en 1991. Federico Fellini, reconnu comme l’un des plus grands cinéastes du XXe siècle, vouait une véritable admiration à Pablo Picasso. Le peintre, qu’il rencontra au moins une fois lors du festival de Cannes de 1961, est apparu à quatre reprises dans les rêves que Fellini consigna par le dessin entre 1961 et 1990 à la demande de son analyste jungien, le Dr Bernhard. À chaque fois, le Picasso rêvé se montre chaleureux, amical et paternel, encourageant ainsi Fellini dans son art. Pour le cinéaste, Picasso est une « force irradiante, un stimulus, un compagnon de voyage ».

♥♥♥♥♥

 

Quand Fellini revait de Picasso

Quand Fellini rêvait de Picasso

Fellini et Picasso, le rapport pourrait être évident, et pourtant. Le catalogue de l’exposition consacrée par la Cinémathèque française aux deux artistes (du 3 avril au 28 juillet 2019) nous rappelle que leur relation fut d’abord placée sous le signe de l’onirisme. Car, comme l’explique Audrey Norcia, historienne d’art et commissaire de l’exposition, de rencontre physique entre les deux hommes il n’y a jamais eu lieu, et leurs liens relèvent plutôt d’une série de rendez-vous manqués. Néanmoins, entre leurs œuvres et leurs approches, des échos formels et inconscients ne cessent de se faire entendre. Au programme des contributions composant cet ouvrage collectif : des réminiscences picturales, des configurations abstraites et d’autres figures humaines hors-normes rassemblées autour d’une conception artistique marquée par une subjectivité critique et référentielle. Les films et les toiles des maestros configurent donc un vaste réseau de formes et de motifs qui se trouvent ici analysés dans le détail. Ces études au long cours s’accompagnent de nombreuses illustrations constituant des sortes de diptyques articulant aux coups de pinceau ou de crayon de Picasso les magnifiques compositions de Fellini. Tel angle de prise de vue de Juliette des esprits rappelle la scénographie de l’eau forte Au cirque, une posture d’Anita Ekberg dans le sketch Les tentations du docteur Antonio renvoie à celle du Nu couché peint en 1967, tandis qu’une affiche de La Cité des femmes offre un vis-à-vis saisissant de La Femme au chapeau rouge. Matrices antiques, figurations mythologiques, intérêt pour le mouvement chorégraphique ou l’espace circassien traversent communément les créations des deux artistes selon un étonnant jeu d’allusions inconscient. Progressivement, les pratiques se pénètrent. La caméra de Fellini prolonge les nombreux croquis réalisés durant ses tournages. En parallèle, l’ouvrage évoque de façon développée les expériences cinématographiques de Picasso : sa collaboration avec Clouzot pour Le mystère Picasso, ou le tournage de son propre court métrage réalisé en 1950 à Vallauris, aujourd’hui disparu. Cet ouvrage collectif propose donc une exploration hybride, traçant des ponts entre deux disciplines et deux personnalités définitivement complémentaires. Une complète réussite.

 

 

 

Commentaires

A la Une

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Max Headroom : La série des années 80 fait son retour avec Elijah Wood et Matt Frewer

La série dystopique Max Headroom est actuellement en plein remaniement par la société de production d’Elijah Wood avec le cocréateur… Lire la suite >>

Mort de la star de Star Trek, Nichelle Nichols

L’actrice américaine, admirée par Martin Luther King pour son rôle du lieutenant Nyota Uhura dans Star Trek, nous a quittés… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts