Trailer de Motherless Brooklyn de et avec Edward Norton

Publié par CineChronicle le 24 août 2019
Edward Norton - Motherless Brooklyn

Edward Norton – Motherless Brooklyn

Edward Norton revient à la fois devant et derrière la caméra pour Motherless Brooklyn, où il incarne un détective privé atteint du syndrome Gilles de la Tourette.

 

 

 

Gugu Mbatha-Raw et Edward Norton- Motherless Brooklyn

Gugu Mbatha-Raw et Edward Norton- Motherless Brooklyn

La bande-annonce très vintage du prochain film d’Edward Norton vient d’être dévoilée. Ce n’est pas la première fois que l’acteur se retrouve derrière la caméra, puisqu’il avait déjà réalisé Au nom d’Anna en 2000, une comédie romantique autour d’un triangle amoureux, avec Ben Stiller, Jenna Elfman et lui-même dans les rôles principaux.

 

Le film plonge le spectateur dans le New York des années 1950, où le détective privé Lionel Essrog mène une enquête au sujet du meurtre de son meilleur ami Frank Minna, un ancien mafieux qui avait pris le détective atteint du syndrome de la Tourette sous son aile. C’est grâce à Frank, qui dirigeait une agence de détective, que Lionel a pu gravir les échelons et être pris au sérieux, et ce malgré sa maladie. Le détective va donc devoir parcourir New York de long en large, des clubs de jazz prisés au quartier chaud de Harlem, afin de découvrir les secrets les mieux gardés et rétablir la vérité sur l’assassinat de Frank.

 

Selon Collider, Motherless Brooklyn est l’adaptation d’un roman policier de Jonathan Lethem, publié en 1999. Alors que l’intrigue du livre se déroule à cette date, Norton a choisi de transposer le film une cinquantaine d’années en arrière. « C’est une période au cours de laquelle les choses changeaient. On associe souvent New York à une ville libérale, progressive et cosmopolite. Mais dans les années 50, il y avait énormément d’antidémocratie, de racisme, ce qui a eu un important impact sur le reste du siècle, jusqu’à aujourd’hui. Et je crois que choisir cette période m’a permis d’évoquer ce qui se passe aujourd’hui sans en parler directement » a ainsi déclaré le réalisateur.

 

Norton a expliqué dans une interview pourquoi il avait mis autant de temps à revenir à la réalisation. Il lui a fallu plus de dix ans pour écrire puis réaliser Motherless Brooklyn, son projet de longue date. Mais il a pu compter sur son ami Toby Emmerich, producteur désormais à la tête de Warner Bros, pour le conseiller, l’encourager et finalement finir le film avec lui.

 

Si Edward Norton a pris si longtemps pour faire aboutir son projet, c’est également parce qu’il s’est entouré d’un casting 5 étoiles. Norton retrouve d’ailleurs Bruce Willis après Moonrise Kingdom, et donne la réplique à Alec Baldwin, Willem Dafoe, Gugu Mbatha-Raw (The Morning Show) ou encore Leslie Mann (40 ans : Mode d’emploi).

 

Motherless Brooklyn sortira en France le 4 décembre 2019.

 

Clara Wilhelm

 

Commentaires

A la Une

If It Bleeds : Darren Aronofsky, Ben Stiller et Blumhouse acquièrent trois nouvelles du recueil de Stephen King

If It Bleeds, le recueil de nouvelles horrifiques de l’auteur dont les adaptations sont les plus prolifiques au monde intéresse… Lire la suite >>

Incroyable mais vrai : Quentin Dupieux prépare son nouveau film

Après Mandibules qui sortira prochainement, Quentin Dupieux retrouve Alain Chabat et Anaïs Demoustier pour une nouvelle comédie invraisemblable, Incroyable mais… Lire la suite >>

The Boys : l’équipe de bras cassés est de retour dans le trailer de la saison 2

Humour noir, hémoglobine, têtes tranchées et traque sans merci rythment le premier trailer de la deuxième saison de The Boys,… Lire la suite >>

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts