Livre / Elia Kazan. La confusion des sentiments : critique

Publié par Jacques Demange le 17 septembre 2019

Résumé : Elia Kazan (Un tramway nommé Désir, A l’est d’Eden, La Fièvre dans le sang) est aujourd’hui reconnu comme un classique de l’histoire du cinéma, dont les films sont pourtant, sinon méconnus, du moins mal connus. Il est urgent de les redécouvrir. Pendant longtemps, appréhender l’oeuvre d’un réalisateur, hollywoodien ou tout autre, a amplement consisté à passer par une lecture « auteuriste ». Les deux directeurs de cet ouvrage ont fait un autre pari : celui de revenir aux cinéastes en faisant se croiser la logique des oeuvres avec des propositions de recherche parmi les plus actuelles (esthétique environnementaliste, approches matériologiques) mais aussi des perspectives scientifiques confirmées (analyse de séquences, histoire des genres, études actoriales). L’ensemble offert ici au lecteur présente la gamme d’entrées la plus diversifiée à ce jour pour se plonger dans cette aventure cinématographique d’exception, tout en ayant un riche aperçu de l’état des études cinématographiques contemporaines.

♥♥♥♥♥

 

Elia Kazan - la confusion des sentiments

Elia Kazan – la confusion des sentiments

Indémodable, Elia Kazan ? À lire les différentes contributions composant cet ouvrage collectif dirigé par Jean-Michel Durafour, philosophe et professeur en esthétique et théorie du cinéma à Aix Marseille Université, et José Moure, professeur en études cinématographiques et directeur de l’Institut de recherche ACTE de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la réponse ne peut être qu’affirmative. Structuré selon quatre grands axes (temps et affects, lieux et motifs, images et mémoires, cinéma et autres arts), l’étude analyse les points de connexions et de correspondances tissés par l’œuvre ou plutôt les œuvres du cinéaste. Car chez Kazan, la question du cinéma se double automatiquement. Homme de lettres et de théâtre autant que d’images (en mouvement), l’artiste n’a jamais cessé de traquer les faux-semblants et malaises de la civilisation américaine pour révéler quelque chose de la vérité humaine et de ses crises existentielles. En résulte une confusion des sentiments qui oscille entre moments d’intériorité, expressions de la psyché, mise en tension des corps, et acmés émotionnelles. La sensibilité du réalisateur se propage, influe sur la méthodologie d’un discours filmique qui touche l’ensemble des éléments de son dispositif artistique : récits, décors, mise en scène, photographie, montage, direction d’acteurs… Cette acuité centrifuge se décline à travers différentes perspectives de recherche qui prennent corps à travers un rapport ténu aux plans. Cette volonté d’analyse fait écho à la mise en page de la collection « Arts » des Presses Universitaires de Provence qui a pris le soin d’accompagner chaque article d’un certain nombre d’illustrations d’excellente facture. La précision analytique de cet ouvrage s’enrichit encore d’une dimension historique qui permet d’appréhender la carrière de Kazan selon certains éclairages inédits. Ainsi du retour sur Le Maître de la prairie, premier film ouvertement désavoué par le cinéaste, de sa filiation au cinéma de John Ford, de son rapport à la nouvelle génération du Nouvel Hollywood, ou de sa carrière théâtrale. Cette complétude théorique se retrouve enfin à travers les annexes de l’ouvrage : large bibliographie sélective (comprenant ouvrages et périodiques), et recensement des œuvres de Kazan (mises en scène de théâtre, romans, et filmographie en tant que réalisateur, scénariste et acteur).

 

 

 

  • ELIA KAZAN. LA CONFUSION DES SENTIMENTS
  • Auteurs : Jean-Michel Durafour et José Moure (sous la direction de)
  • Éditions : Presses Universitaires de Provence
  • Collection : Arts. Hors champ
  • Date de parution : 5 septembre 2019
  • Format : 266 pages
  • Tarif : 26 €

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts