Livre / Elia Kazan. La confusion des sentiments : critique

Publié par Jacques Demange le 17 septembre 2019

Résumé : Elia Kazan (Un tramway nommé Désir, A l’est d’Eden, La Fièvre dans le sang) est aujourd’hui reconnu comme un classique de l’histoire du cinéma, dont les films sont pourtant, sinon méconnus, du moins mal connus. Il est urgent de les redécouvrir. Pendant longtemps, appréhender l’oeuvre d’un réalisateur, hollywoodien ou tout autre, a amplement consisté à passer par une lecture « auteuriste ». Les deux directeurs de cet ouvrage ont fait un autre pari : celui de revenir aux cinéastes en faisant se croiser la logique des oeuvres avec des propositions de recherche parmi les plus actuelles (esthétique environnementaliste, approches matériologiques) mais aussi des perspectives scientifiques confirmées (analyse de séquences, histoire des genres, études actoriales). L’ensemble offert ici au lecteur présente la gamme d’entrées la plus diversifiée à ce jour pour se plonger dans cette aventure cinématographique d’exception, tout en ayant un riche aperçu de l’état des études cinématographiques contemporaines.

♥♥♥♥♥

 

Elia Kazan - la confusion des sentiments

Elia Kazan – la confusion des sentiments

Indémodable, Elia Kazan ? À lire les différentes contributions composant cet ouvrage collectif dirigé par Jean-Michel Durafour, philosophe et professeur en esthétique et théorie du cinéma à Aix Marseille Université, et José Moure, professeur en études cinématographiques et directeur de l’Institut de recherche ACTE de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la réponse ne peut être qu’affirmative. Structuré selon quatre grands axes (temps et affects, lieux et motifs, images et mémoires, cinéma et autres arts), l’étude analyse les points de connexions et de correspondances tissés par l’œuvre ou plutôt les œuvres du cinéaste. Car chez Kazan, la question du cinéma se double automatiquement. Homme de lettres et de théâtre autant que d’images (en mouvement), l’artiste n’a jamais cessé de traquer les faux-semblants et malaises de la civilisation américaine pour révéler quelque chose de la vérité humaine et de ses crises existentielles. En résulte une confusion des sentiments qui oscille entre moments d’intériorité, expressions de la psyché, mise en tension des corps, et acmés émotionnelles. La sensibilité du réalisateur se propage, influe sur la méthodologie d’un discours filmique qui touche l’ensemble des éléments de son dispositif artistique : récits, décors, mise en scène, photographie, montage, direction d’acteurs… Cette acuité centrifuge se décline à travers différentes perspectives de recherche qui prennent corps à travers un rapport ténu aux plans. Cette volonté d’analyse fait écho à la mise en page de la collection « Arts » des Presses Universitaires de Provence qui a pris le soin d’accompagner chaque article d’un certain nombre d’illustrations d’excellente facture. La précision analytique de cet ouvrage s’enrichit encore d’une dimension historique qui permet d’appréhender la carrière de Kazan selon certains éclairages inédits. Ainsi du retour sur Le Maître de la prairie, premier film ouvertement désavoué par le cinéaste, de sa filiation au cinéma de John Ford, de son rapport à la nouvelle génération du Nouvel Hollywood, ou de sa carrière théâtrale. Cette complétude théorique se retrouve enfin à travers les annexes de l’ouvrage : large bibliographie sélective (comprenant ouvrages et périodiques), et recensement des œuvres de Kazan (mises en scène de théâtre, romans, et filmographie en tant que réalisateur, scénariste et acteur).

 

 

 

  • ELIA KAZAN. LA CONFUSION DES SENTIMENTS
  • Auteurs : Jean-Michel Durafour et José Moure (sous la direction de)
  • Éditions : Presses Universitaires de Provence
  • Collection : Arts. Hors champ
  • Date de parution : 5 septembre 2019
  • Format : 266 pages
  • Tarif : 26 €

Commentaires

A la Une

Confinement : La Comédie-Française lance sa web télé

Les amateurs de théâtre ont de quoi se réjouir. La Maison de Molière transporte les planches de la salle Richelieu… Lire la suite >>

Confinement : projections de quartier, programmations virtuelles, le cinéma de proximité subsiste

Des projections nocturnes d’une cour d’immeubles à Lyon aux initiatives de petites salles, le cinéma reste un biais d’échange et… Lire la suite >>

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts