Série / Unbelievable (saison 1) : critique

Publié par Garance Lunven le 26 septembre 2019

Synopsis : L’histoire vraie de Marie, une adolescente accusée d’avoir menti sur le fait d’avoir été violée, et de l’enquête menée par deux détectives.

♥♥♥♥♥

 

Unbelievable - affiche

Unbelievable – affiche

Avec sa minisérie Unbelievable, Netflix affirme une nouvelle fois son parti pris pour les questions sociales et féministes. Que ce soit sous forme de pépites méconnues du grand public, dont fait partie la série de catch féminin Glow, ou bien de productions à succès, telle que Orange is the New Black, le géant du streaming dépoussière des sujets problématiques avec brio depuis plusieurs années déjà. À travers huit épisodes, Unbelievable prend précisément le sujet du viol à bras le corps. Inspirée d’un article publié en 2015, An unbelievable story of rape, la série policière se base sur le témoignage de Marie Adler. Victime d’une agression sexuelle, la jeune femme de 18 ans avait alors déposé plainte auprès du commissariat le plus proche. Plainte qui s’était soldée par une accusation de fausses allégations envers la victime. Bien des années plus tard, le papier dans lequel Marie raconte son histoire fait l’effet d’une onde de choc. Aussi bien au regard de l’atrocité du viol que de l’incompétence du système judiciaire. Ce sont ces mêmes problématiques qui sont au cœur de la série créée par Susannah Grant et Lisa Cholodenko. Le traumatisme lié au viol et ses conséquences y est traité de manière frontale, renforcé par une colorimétrie aseptisée et un format qui flirte avec le docu-fiction. Pour enfin briser l’omerta et rendre compte de la réalité post-agression. Des flashs, des bribes de souvenirs, puis quelques mots prononcés qui s’ancrent dans la réalité : un véritable processus de maïeutique se met alors en place pour la victime. À travers différentes voix, celles de Marie et d’autres jeunes femmes, la série permet d’appréhender les multiples facettes du traumatisme.

 

Merritt Wever et Toni Collette - Unbelievable

Merritt Wever et Toni Collette – Unbelievable

 

Dans un autre registre, le teen drama 13 Reasons Why avait entrepris d’aborder les mêmes sujets, avec plus ou moins de tact. Car si les deux premières saisons ont incontestablement participé à ouvrir un débat de fond autour des thématiques des agressions sexuelles et du suicide, la troisième, sortie récemment, s’éparpille. Jusqu’à poser un regard presque complaisant sur les agresseurs. A contrario, Unbelievable ne laisse place à aucun message ambigu. L’histoire reste en permanence centrée sur les témoignages et parcours féminins, qu’il s’agisse de Marie Adler, les autres victimes, ou bien les deux détectives. Un trio touchant et sensible formé par Toni Collette (Hérédité), Kaitlyn Dever (Booksmart) et Merritt Wever (The Walking Dead) se dessine alors au fur et à mesure des épisodes. Ensemble, elles collaborent pour démasquer le coupable dans une enquête contre la montre.

 

Si la série nous fait entendre des voix exclusivement féminines, c’est pour mieux tirer un portrait au vitriol de leurs homologues masculins. Incompétents, incompréhensifs, voire grossiers, ce sont pourtant ceux qui détiennent le pouvoir entre leurs mains. En témoigne le premier épisode, centré autour du dépôt de plainte de Marie après son viol. Procéduriers, les deux policiers se placent face à elle et l’interrogent de façon mécanique, lui faisant subir un interrogatoire qui brouille les frontières entre criminel et victime. À force de répétition, ces séquences policières deviennent assez vite insoutenables, à la recherche d’une faille dans le discours de la jeune femme. On devine le doute qui se profile à l’horizon, puis le couperet qui tombe brutalement. Elle n’est pas crue, son histoire est inventée de toutes pièces. Ce que la série offre est donc une réflexion corrosive sur le système judiciaire actuel, composé en majorité d’hommes.

 

Kaitlyn Dever - Unbelievable

Kaitlyn Dever – Unbelievable

 

Afin de contrebalancer, les réalisatrices introduisent dès le second épisode de nouveaux protagonistes féminins, les détectives Karen Duvall et Grace Rasmussen. L’occasion de découvrir de nouvelles manières de dialoguer avec les victimes. Plus humaines, plus empathiques, les deux femmes portent à elles seules un message d’espoir et de solidarité féminine. Une sublime leçon d’entraide et de sororité qui rappelle pourtant que même le mouvement #MeToo n’a pas suffi à révolutionner les tribunaux, comme le prouve la récente condamnation de Sandra Muller (#BalanceTonPorc) pour diffamation. Mais si la loi ne rend pas justice aux victimes de viol, Unbelievable le fait en tapant du poing sur la table.

 

Garance Lunven

 

 

 

  • UNBELIEVABLE
  • Diffusion : depuis le 13 septembre 2019
  • Chaîne/ Plateforme : Netflix
  • Création et réalisation :  Susannah Grant, Lisa Cholodenko, Michael Dinner
  • Avec : Kaitlyn Dever, Toni Collette, Merritt Wever, Annaleigh Ashford, Maximino Arciniega, Jamila Allen, Vanessa Bell Calloway, Allius Barnes, Elena Campbell-Martinez, Dale Dickey.
  • Scénario : Susannah Grant, Michael Chabon, Becky Mode, Jennifer Schuur, Ayelet Waldman.
  • Durée : 8 épisodes de 1 heure environ

 

Commentaires

A la Une

Being the Ricardos : Amazon diffuse les premières images

Porté par Nicole Kidman et Javier Bardem, le prochain film d’Aaron Sorkin sur l’envers du décor de la série I… Lire la suite >>

La Folle Histoire du Monde : Mel Brooks annonce la suite de son film culte

Contre toute attente et quarante ans après la première, Mel Brooks et Hulu dévoilent la mise en préparation d’une Partie… Lire la suite >>

The Lost Daughter : Maggie Gyllenhaal fait ses débuts à la réalisation dans la première bande-annonce

Après une représentation mondiale remarquée au festival de Venise, Netflix dévoile les images du premier film de Maggie Gyllenhaal, attendu… Lire la suite >>

Ghostbusters Afterlife : Une nouvelle bande-annonce avant la sortie

Suite à de nombreux reports, le troisième opus de la saga SOS Fantômes arrivera finalement le 1er décembre au cinéma…. Lire la suite >>

Les Monstres : Premier aperçu du casting

À l’approche d’Halloween, Rob Zombie partage une photo officielle de son prochain film adapté de la série des années 60… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOURIR PEUT ATTENDRE 1 384 858 1 1 384 858
2 DUNE 275 234 4 2 468 407
3 BOITE NOIRE 100 553 5 970 224
4 BAC NORD 89 864 8 2 040 604
5 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 63 480 6 1 304 432
6 POURRIS GATES 53 173 4 395 431
7 EUGENIE GRANDET 46 891 2 117 041
8 TOUT S'EST BIEN PASSE 46 137 3 220 937
9 STILLWATER 42 298 3 272 181
10 TRALALA 41 732 1 41 732

Source: CBO Box office

Nos Podcasts