A Holiday Reunion - film

A Holiday Reunion

A Holiday Reunion réunit la célèbre créature de Steven Spielberg avec son partenaire de 1982, l’acteur Henry Thomas, alias Elliott.

 

 

 

A Holiday Reunion

A Holiday Reunion

Reconnectez-vous pour les vacances. Tel est le message transmis aux téléspectateurs par la société de télécommunications américaine Xfinity à travers un court-métrage de près de quatre minutes, dans lequel E.T., créé par Carlo Rambaldi, revient sur Terre visiter le petit Elliott, qui a bien grandi.

 

Trente-sept ans après le film culte de Steven Spielberg, ce petit métrage promotionnel rempli de nostalgie a été diffusé en exclusivité ce jeudi sur NBC, Syfy et le site de Comcast Infinity.

 

Un spot de grande ampleur pour les fêtes de fin d’année, puisque la séquence – dont une version courte a été diffusée sur NBC pendant la Macy’s Thanksgiving Day Parade – reprend les scènes incontournables du blockbuster, rediffusé sur la chaîne Syfy.

 

Elliott est désormais papa d’une fille et d’un garçon, qui ressemblent curieusement à ce dernier et à sa petite sœur, Gertie (Drew Barrymore). Les références s’enchaînent : les enfants découvrent l’extraterrestre dans la cabane à outil du jardin ; Elliott, ému, l’invite à rester ; et la famille lui fait découvrir les nouvelles technologies. Internet, tablette et réalité virtuelle ont remplacé le fameux « téléphone maison » (« phone, home »). Un tour à vélo iconique au clair du lune est même improvisé, ponctué par le thème original du film composé par le grand John Williams (Star Wars, Jurassic Park). Enfin, le retour en vaisseau spatial boucle le tout.

 

Avec ce clin d’œil fantaisiste au grand classique de Spielberg, Comcast s’offre un promo fastueuse qui lui permet d’étaler son éventail de services, avec une touche d’humour. Inutile de préciser que la compagnie a bénéficié de l’aval du réalisateur pour pouvoir se lancer dans un tel projet, dont le budget n’a pas été dévoilé. L’idée de retrouvailles entre E.T. et Elliott autour de la « connexion » aurait suffi à séduire le cinéaste, consulté par Comcast au fil de la conception du court-métrage, précise Deadline.

 

Derrière A Holiday Reunion se cache un talent de la réalisation de spots aux références cinématographiques, Lance Acord. Ce dernier n’est autre que le directeur de la photographie des films Dans la peau de John Malkovich, Lost in Translation ou encore Marie-Antoinette de Sofia Coppola, et s’est spécialisé dans la conception de films tels que The Force, un spot Volkswagen de 2011 dans laquelle un petit garçon se prend pour Dark Vador.

 

Un succès quasi assuré pour Xfinity, qui dessert déjà quelques 31 millions de ménages américains, et mise la diffusion de sa promotion hivernale pour séduire de nouveaux foyers jusqu’au 5 janvier 2020.

 

Joanna Wadel

 

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts