A Holiday Reunion - film

A Holiday Reunion

A Holiday Reunion réunit la célèbre créature de Steven Spielberg avec son partenaire de 1982, l’acteur Henry Thomas, alias Elliott.

 

 

 

A Holiday Reunion

A Holiday Reunion

Reconnectez-vous pour les vacances. Tel est le message transmis aux téléspectateurs par la société de télécommunications américaine Xfinity à travers un court-métrage de près de quatre minutes, dans lequel E.T., créé par Carlo Rambaldi, revient sur Terre visiter le petit Elliott, qui a bien grandi.

 

Trente-sept ans après le film culte de Steven Spielberg, ce petit métrage promotionnel rempli de nostalgie a été diffusé en exclusivité ce jeudi sur NBC, Syfy et le site de Comcast Infinity.

 

Un spot de grande ampleur pour les fêtes de fin d’année, puisque la séquence – dont une version courte a été diffusée sur NBC pendant la Macy’s Thanksgiving Day Parade – reprend les scènes incontournables du blockbuster, rediffusé sur la chaîne Syfy.

 

Elliott est désormais papa d’une fille et d’un garçon, qui ressemblent curieusement à ce dernier et à sa petite sœur, Gertie (Drew Barrymore). Les références s’enchaînent : les enfants découvrent l’extraterrestre dans la cabane à outil du jardin ; Elliott, ému, l’invite à rester ; et la famille lui fait découvrir les nouvelles technologies. Internet, tablette et réalité virtuelle ont remplacé le fameux « téléphone maison » (« phone, home »). Un tour à vélo iconique au clair du lune est même improvisé, ponctué par le thème original du film composé par le grand John Williams (Star Wars, Jurassic Park). Enfin, le retour en vaisseau spatial boucle le tout.

 

Avec ce clin d’œil fantaisiste au grand classique de Spielberg, Comcast s’offre un promo fastueuse qui lui permet d’étaler son éventail de services, avec une touche d’humour. Inutile de préciser que la compagnie a bénéficié de l’aval du réalisateur pour pouvoir se lancer dans un tel projet, dont le budget n’a pas été dévoilé. L’idée de retrouvailles entre E.T. et Elliott autour de la « connexion » aurait suffi à séduire le cinéaste, consulté par Comcast au fil de la conception du court-métrage, précise Deadline.

 

Derrière A Holiday Reunion se cache un talent de la réalisation de spots aux références cinématographiques, Lance Acord. Ce dernier n’est autre que le directeur de la photographie des films Dans la peau de John Malkovich, Lost in Translation ou encore Marie-Antoinette de Sofia Coppola, et s’est spécialisé dans la conception de films tels que The Force, un spot Volkswagen de 2011 dans laquelle un petit garçon se prend pour Dark Vador.

 

Un succès quasi assuré pour Xfinity, qui dessert déjà quelques 31 millions de ménages américains, et mise la diffusion de sa promotion hivernale pour séduire de nouveaux foyers jusqu’au 5 janvier 2020.

 

Joanna Wadel

 

Commentaires

A la Une

Nicole Kidman bientôt dans une série Amazon adaptée d’un roman de Janelle Brown

La star hollywoodienne va jouer l’une des deux héroïnes du prochain livre de Janelle Brown, Pretty Things, à paraître chez… Lire la suite >>

Confinement : les courts de ArtFX du Festival de Clermont-Ferrand 2020 à découvrir en ligne

Le festival propose aux retardataires de rattraper l’édition de février 2020 en publiant chaque semaine, exceptionnellement pendant le confinement, une salve… Lire la suite >>

Confinement : Samuel L. Jackson se met à la poésie avec « Stay The F**k at Home »

En narrateur bien inspiré, Samuel L. Jackson se transforme en conteur pour égayer vos soirées de confinement.      … Lire la suite >>

Peninsula : un premier teaser explosif pour la suite de Dernier train pour Busan

Les premières images de Peninsula de Yeon Sang-ho montrent Séoul ravagée par l’épidémie de zombies, plongée dans le chaos.  … Lire la suite >>

Edgar Wright planche sur l’adaptation d’un roman de science-fiction

Pour son prochain film, le cinéaste et scénariste britannique abordera le genre de la science-fiction en adaptant le roman Set… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts