Proxima d’Alice Winocour : critique

Publié par Erica Farges le 27 novembre 2019

Synopsis : Sarah est une astronaute française qui s’apprête à quitter la terre pour une mission d’un an, Proxima. Alors qu’elle suit l’entraînement rigoureux imposé aux astronautes, seule femme au milieu d’hommes, elle se prépare surtout à la séparation avec sa fille de 8 ans.

♥♥♥♥♥

 

Proxima - affiche

Proxima – affiche

Pour son troisième long-métrage Alice Winocour (Augustine, Maryland et coscénariste de Mustang) revisite le film spatial à travers une dimension très personnelle et un discours à résonance féministe. Ainsi, Proxima s’inscrit dans un renouveau du genre initié par le succès de Gravity en 2013 qui accorde plus d’importance à la vie privée des personnages qu’à l’action. Ici, point de science-fiction ou d’effets spéciaux spectaculaires. L’accent est plutôt mis sur l’intimité de son héroïne que sur la mission elle-même. D’ailleurs, on ne quitte jamais la Terre. Eva Green, que l’on voit habituellement incarner des femmes énigmatiques et souvent manipulatrices, endosse un rôle assez surprenant qui s’avère taillé sur mesure. Elle interprète Sarah, une mère attentionnée et très attachée à son entourage, qui laisse transparaître à la fois une grande part d’humanité, de la détermination et une forte personnalité. La relation mère-fille, dont la séparation imminente symbolise ce qui est en passe de s’effectuer entre l’être humain et la Terre, est explorée sous un angle rare au cinéma. Malgré sa composante métaphorique et sa dimension mystique, une sensation de réalité quasi documentaire transparaît. Cet effet est dû en bonne partie par la manière pointilleuse dont est relatée la préparation rigoureuse des astronautes. Ce réalisme fonctionne grâce à l’importante participation à la réalisation de l’European Space Agency. L’organisme a informé l’équipe technique sur le quotidien dans une agence spatiale, tout en aidant les acteurs à rentrer dans la peau de leurs personnages. L’ESA a également donné l’autorisation d’utiliser plusieurs de ses locaux pour le tournage.

 

Eva Green - Proxima

Eva Green – Proxima

 

Pourtant, une légère défaillance vient contrebalancer ces atouts incontestables. On s’attendait à avoir un aperçu plus important des difficultés rencontrées par les femmes qui se lancent dans cette profession à dominante masculine. Or, bien qu’on puisse par moments entrapercevoir des bribes du machisme dans ce milieu, cet obstacle apparaît comme très secondaire pour Sarah. Finalement, ce qui ressort est le tiraillement de la séparation avec ses proches pendant une longue période et l’intensité de l’entraînement physique afin de préparer l’enveloppe humaine à devenir une sorte de corps cobaye apte à explorer des lieux extraterrestres. La cinéaste signe un bel hommage qui met à l’honneur les exploits des exploratrices de l’Espace.

 

Toujours dans cet esprit qui célèbre la capacité des femmes à exercer un métier où elles sont encore très peu représentées, Proxima se conclut par une dernière séquence touchante au cours de laquelle s’exprime l’accomplissement de Sarah, mais aussi celui de sa fille Stella (Zélie Boulant-Lemesle). Un moment suivi du générique de fin rappelant cette gent féminine qui a réussi à être à la fois femme, mère et astronaute dans la vie réelle.

 

 

 

  • PROXIMA
  • Sortie salles : 27 novembre 2019
  • Réalisation : Alice Winocour
  • Avec : Eva Green, Matt Dillon, Sandra Hüller, Lars Eidinger, Jan Oliver Schroeder, Nancy Tate, Aleksey Fateev, Zélie Boulant-Lemesle, Birger Frehse, Marc Fischer, Vitaly Jay
  • Scénario : Alice Winocour et Jean-Stéphane Bron
  • Production : Isabelle Madelaine et Emilie Tisné
  • Photographie : Georges Lechaptois
  • Montage : Julien Lacheray
  • Décors : Camille Bougon-Pigneul
  • Costumes : Pascaline Chavanne
  • Musique : Ryuichi Sakamoto
  • Distribution : Pathé Films
  • Durée : 1h47

 

Commentaires

A la Une

Megalopolis : Le tournage du prochain Coppola commence cet automne

Francis Ford Coppola a terminé le casting de Megalopolis, son drame épique qu’il va tourner cet automne en Géorgie.  … Lire la suite >>

Dune – The Sisterhood : Emily Watson et Shirley Henderson au casting de la série d’HBO Max

Emily Watson et Shirley Henderson seront les têtes d’affiche de la série Dune : The Sisterhood, un préquel de Dune… Lire la suite >>

Diane Kruger en Marlène Dietrich dans la série de Fatih Akin

En 2017, Diane Kruger remportait le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes pour son rôle dans In the fade…. Lire la suite >>

Le Flic de Beverly Hills 4 : Kevin Bacon rejoint le casting du film Netflix

Le quatrième épisode de la fameuse saga policière prend forme doucement mais sûrement, avec l’arrivée de Kevin Bacon.    … Lire la suite >>

Le Cabinet de curiosités : Une bande-annonce pour la série d’anthologie horrifique de Netflix

Guillermo del Toro nous ouvre les portes de son cabinet de curiosités dans la bande-annonce de la nouvelle série d’horreur… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts