Pinocchio de Matteo Garrone

Pinocchio de Matteo Garrone

Le Pinocchio de Matteo Garrone montre enfin le bout de son nez. Nouvelle adaptation du conte pittoresque italien de Carolo Collodi, le film se dévoile un peu plus dans un trailer complet publié cette semaine.

 

 

 

Pinocchio - affiche

Pinocchio – affiche

Après un premier teaser mis en ligne en juillet dernier, voici de premières images sous-titrées français qui laissent entrevoir un retour aux sources non déplaisant, empreintes de nostalgie et d’émotion. Car si l’histoire de la marionnette aspirant à devenir un petit garçon de chair et d’os a connu maintes versions, dont la plus réputée reste le dessin animé de Walt Disney sorti en 1940, celles-ci ont utilisé les racines italiennes du récit comme un décor, au profit des valeurs universelles qu’il renferme.

 

La vision qu’en propose Garrone semble au contraire renouer avec l’origine des Aventures de Pinocchio, parues pour la première fois en 1881 dans le Giornale per i bambini (journal des enfants), alors que Collodi, passionné de théâtre populaire, venait de prendre sa retraite de critique dramatique.

 

Un long-métrage plus proche de son modèle, d’abord parce qu’il est écrit et joué en italien. Fait évident certes, mais non-négligeable, puisque la langue fait partie intégrante de l’œuvre de Collodi, qui emploie un lexique simple et accessible enrichi d’expressions toscanes, à l’époque peu reconnues nationalement. Le cadre rural n’est pas non plus accessoire, écartant l’intrusion de la religion pour faire valoir les idéaux d’une Italie populaire et laïque.

 

Dans un style folklorique au cœur d’une campagne transalpine, semblables à ceux de son Tale of Tales, le réalisateur romain donne vie au conte empreint de la générosité et de l’humour de son auteur toscan. Maquillages blafards, lumière chaude, tons ternes, et une ribambelle de personnages dont la Fée bleue (la Française Marine Vacth), le Chat (Rocco Papaleo), le Renard (Massimo Ceccherini) et l’Escargot (Maria Pia Timo), animeront les aventures du petit pantin de bois joué en motion capture par le jeune Federico lelapi.

 

L’un des points forts du film s’avère être la présence de l’exubérant Roberto Benigni dans la peau de Geppetto, menuisier et « père » de Pinocchio, bien vite dépassé par la soif de découverte de sa création. L’acteur avait lui-même adapté le conte en 2003, version dans laquelle il jouait le rôle de la marionnette. Cette nouvelle performance pourrait bien être gagnante pour l’excellent comédien, que l’on avait plus vu à l’écran depuis To Rome With Love de Woody Allen.

 

Par ailleurs, plusieurs adaptations du conte verront le jour dans les années à venir, dont le film en stop-motion de Guillermo Del Toro, ou encore le remake probable de Disney en live-action, avec Tom Hanks pressenti pour incarner Geppetto. De quoi réviser le classique avec la version de Matteo Garrone, qui sortira dans les salles le 18 mars 2020, distribué par Le Pacte.

 

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts