Livre / Silence, bruit et musique au cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 15 mars 2020

Résumé : Peut-on encore croire aux frontières entre musique, bruit et silence au cinéma ? Dans ce livre, vous explorerez les ressorts esthétiques du silence et les enjeux de son application. Vous naviguerez le long de la frontière poreuse entre bruit et musique, croisant les considérations usuelles sur le bruit, et serez transportés aux racines de la musique occidentale qui tracent les prémisses de cette démarcation.

♥♥♥♥

 

Silence bruit et musique au cinema

Silence, bruit et musique au cinema

En choisissant d’articuler sa réflexion autour de trois notions clés, le silence, le bruit et la musique, Yohann Guglielmetti, réalisateur, compositeur, et docteur de l’École des arts de la Sorbonne en cinéma et musique, confère à son ouvrage une certaine densité historique et esthétique. À la croisée des disciplines musicales et cinématographiques, l’auteur se propose en effet de revenir sur les quelques a priori entourant encore la notion de bruit pour souligner ses liens avec la musicalité intérieure du silence. Le recours au champ lexical de la musicologie (la notion de « ton » notamment) permet ainsi de souligner les entrecroisements singuliers qui fondent la nature polysémique de l’écoute sonore. Ce premier point de contact trouve un champ d’application très concret au sein du cinéma des premiers temps et du début du parlant. Le relevé de « vides sonores » et de leur intérêt dramaturgique nous invite ainsi à passer de M le maudit à O’Brother, un large panorama que Guglielmetti commente à la lumière des évolutions de la technique sonore au cinéma. Cette musicalité du bruit et du silence conduit à discuter d’autres aspects, comme la question du son naturel ou artificiel. Le solo de claquettes de Fred Astaire à la fin de L’entreprenant monsieur Petrov rejoint la scène de la construction de la maison dans Zatôichi à travers la simulation de bruits naturels dans le but de rythmer musicalement une séquence. Les sons des volatiles dans Les Oiseaux reconduisent quant à eux la dramaturgie angoissante du silence et visent la composition d’une « musique totale » (notion développée par Pierre Schaeffer renvoyant à l’idée d’un signifiant sonore à l’état pur). Afin d’assurer le double enjeu théorique et pratique de son entreprise, l’auteur conclue sa réflexion à travers un retour sur l’exemple particulier du tonnerre. Celui-ci s’offre comme un motif iconologique apte à synthétiser les différentes approches de l’ouvrage, reliant image et son tout en assurant la rencontre de la dramaturgie du bruit et du silence. Là encore, le corpus d’exemples convoqué vise l’éclectisme. Le Frankenstein de James Whale dialogue avec Evil Dead, Ascenseur pour l’échafaud, Marnie, Une histoire vraie et Le grand sommeil. Assorti d’une complète bibliographie, d’un index des noms et des films, cette petite étude, dont on attend quelques prolongements, parvient à creuser un sillon original au sein du champ des études cinématographiques et musicales.

 

 

 

  • SILENCE, BRUIT ET MUSIQUE AU CINÉMA
  • Auteur : Yohann Guglielmetti
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Ouverture philosophique
  • Date de parution : 11 février 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 120 pages
  • Tarif : 12 € (version print) – 8,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Twin Peaks : Kyle MacLachlan propose aux fans de fêter les 30 ans de la série avec lui

Le confinement n’empêchera pas les adeptes de Twin Peaks de se réunir pour fêter les trente ans de sa première… Lire la suite >>

J.K. Rowling lance « Harry Potter at Home », une plateforme pour occuper les enfants

La célèbre autrice britannique propose aux parents un site éducatif centré sur l’univers de Poudlard et ses sorciers, pour apprendre… Lire la suite >>

Le remake de Candyman écrit par Jordan Peele sortira à l’automne 2020

Le retour du terrible Candyman sur grand écran devra attendre septembre prochain.       Il va falloir patienter pour… Lire la suite >>

Call Me By Your Name : le réalisateur confirme la suite avec le casting du premier film au complet

La pépite aux allures de dolce vita oscarisée pour son scénario en 2018, va bien connaître une suite sur grand… Lire la suite >>

Hollywood : premières images de la minisérie Netflix de Ryan Murphy

La nouvelle série progressiste du créateur de Glee et American Horror Story sera consacrée à un groupe de talents dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts