Roman graphique / Paiement accepté de Ugo Bienvenu : critique

Publié par Jacques Demange le 26 mars 2020

Résumé : La date : 2058. Le metteur en scène Charles Bernet travaille au couronnement de trente années d’une carrière glorieuse en préparant son prochain film, basé sur un scénario mûri depuis sa jeunesse. Il mène une vie agréable dans sa merveilleuse villa robotisée, avec son épouse à la jeunesse quasi-éternelle, entre haute visibilité médiatique et stratégies fines pour réunir le financement de son nouveau projet. Le tournage commence, mais un brutal accident de train l’interrompt, laissant Charles paralysé sur un lit d’hôpital. Gustave, un assistant au talent prometteur, est choisi pour prendre sa suite. Son inexpérience va-t-elle détruire ce que Charles considère comme le projet d’une vie? Et comment un mystérieux professeur de Scrabble rencontré lors de sa rééducation va-t-il lui apprendre à surmonter cette épreuve terrible?

♥♥♥♥

 

Paiement accepte de Ugo Bienvenu - couverture

Paiement accepte de Ugo Bienvenu – couverture

Alors qu’il est devenu de plus en plus compliqué de se procurer des nouveautés littéraires en format papier, partir à la recherche d’éditions numériques est devenu une nécessité. Par chance, un certain nombre d’éditeurs ont déjà opté pour ce moyen de diffusion et peuvent donc rassasier notre faim de culture en ces temps compliqués. Paiement accepté, second roman graphique de Ugo Bienvenu, artiste aux multiples casquettes (dessinateur, scénariste, réalisateur…), associe avec certaine subtilité le récit futuriste au drame intimiste. Narrant le périple du réalisateur français Charles Bernet qui voit son ambition de réaliser un film de science-fiction entravé par un accident de train, l’album explore les affres de la création artistique, entre ironie grinçante et prise de conscience salvatrice. Forcé de réfléchir le cours de son existence, le héros entame une rééducation physique et morale qui le conduira à réévaluer les valeurs de son art. Ces différents enjeux travaillent le style de l’auteur qui situe son récit dans le futur pour mieux rappeler la nécessité de revenir à l’instant. Le ton délibérément édulcoré du dessin semble affirmer ce nécessaire détour, hors de l’écran et de ses rêves sucrés. L’énergie pop qui anime le chromatisme des cases rappelle parfois l’esprit des toiles de Roy Lichtenstein, tandis que les personnages convoquent les archétypes pour mieux s’en distancier. Le producteur prend les traits de Donald Trump, tandis que le réalisateur se complaît dans un rôle de poète maudit. Son projet cinématographique semble une lointaine allusion au goût pour la SF d’un Alain Resnais ou aux affres du réalisateur filmé par Antonioni dans Identification d’une femme, tandis que son ultime retour à la simplicité des dialogues se matérialise à travers un grotesque baroque qui n’est pas sans rappeler la poésie au raffinement cru de Paolo Sorrentino. Le basculement est constant, de l’imaginaire au réel, des fantasmes bariolés aux milles nuances composées par les lettres placées sur le plateau du scrabble promu outil thérapeutique. L’effet procuré par Paiement accepté est assez semblable à celui d’un film d’Harmony Korine (on songe notamment à Spring Breakers et The Beach Bum). Au fil des dessins, au fur et à mesure des images, les couleurs rutilantes coulent pour acquérir une transparence troublante. Derrière le décor de carte postale, la chair et les sentiments.

 

 

 

  • PAIEMENT ACCEPTÉ
  • Auteur : Ugo Bienvenu
  • Éditions : Denoël
  • Collection : Denoël Graphic
  • Date de parution : 18 mai 2017
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 144 pages
  • Tarif : 21,90 € (format print) – 15,99 € (version numérique sur Eden Livres)

Commentaires

A la Une

Jared Leto reprend le rôle du Joker pour le Zack Snyder’s Justice League

La nouvelle version de Justice League retravaillée par Zack Snyder incluera des scènes inédites. Le Joker y fera une apparition… Lire la suite >>

Un trailer pour Le Blues de ma Rainey, l’ultime film de Chadwick Boseman

Netflix a récemment dévoilé la première bande annonce de Le Blues de ma Rainey qui mettra en scène Viola Davis… Lire la suite >>

Flashdance : le film culte bientôt adapté en série

CBS All Access, prochainement renommé Paramount+, a annoncé vouloir rejouer Flashdance, le film culte de 1983, en l’adaptant en série… Lire la suite >>

Apple TV+ diffusera le documentaire sur le Velvet Underground réalisé par Todd Haynes

Le cinéaste américain Todd Haynes s’attaque à la légende The Velvet Underground, groupe culte des 60’s, dans un documentaire dont… Lire la suite >>

Let them all talk : du nouveau sur le prochain Soderbergh avec Meryl Streep

Steven Soderbergh revient avec un tout nouveau film indépendant, Let them all talk, prévu sur HBO Max en décembre prochain…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 30 JOURS MAX 508 815 1 508 815
2 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 419 574 1 419 574
3 THE GOOD CRIMINAL 116 387 1 116 387
4 DRUNK 114 935 1 114 935
5 PARENTS D'ELEVES 76 637 2 186 885
6 ANTOINETTE DANS LES CEVENNES 75 848 5 701 182
7 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 60 051 1 60 051
8 TENET 57 709 8 2 305 066
9 MON COUSIN 48 737 3 338 099
10 LES APPARENCES 43 403 4 342 159

Source: CBO Box office

Nos Podcasts