Court-Métrage / The Fall de Jonathan Glazer : critique

Publié par Erica Farges le 15 juillet 2020

Synopsis : Inspiré de la gravure de Francisco Goya “Le sommeil de la raison engendre des monstres”, The Fall est un court-métrage puissant invitant le spectateur à y projeter ses préoccupations et interprétations propres.

♥♥♥♥

 

The Fall - affiche

The Fall – affiche

Après Under the Skin, souvent classé parmi l’un des meilleurs films des années 2010 par de nombreux critiques et cinéphiles, Jonathan Glazer revient avec un court-métrage de sept minutes. Le cinéaste s’est fait connaître grâce à ses clips novateurs avant d’enchaîner sur trois longs-métrages encensés par la presse. Il s’inspire cette fois de la gravure « Le sommeil de la raison engendre des monstres » de Francisco Goya pour offrir une allégorie de notre monde actuel. Diffusé initialement sur la chaîne BBC, il a par la suite été disponible en France sur Mubi et, à partir du 15 juillet, il est proposé dans les catalogues de plusieurs plateformes. Dans ce premier essai au court-métrage de fiction, l’empreinte artistique de Glazer ressort nettement de cette dystopie esthétisée où un personnage se fait opprimer par une foule sans pitié. Fidèle à son style unique, il utilise les codes de la science-fiction et du fantastique pour dresser une critique sociale qui laisse une grande place à l’interprétation personnelle. Ici, les masques sont une métaphore de la sensation d’anonymat procurée par les mondes virtuels où les persécuteurs se pensent masqués par le filtre de l’écran et déshumanisent une proie qu’ils ne peuvent pas voir en personne. Lors d’une interview accordée à Rolling Stone, Glazer décrit son court comme une télé-réalité sur notre époque dans laquelle un manque de réflexion conduit à l’éveil de la monstruosité qui sommeille dans la nature humaine. Un bois plongé dans la pénombre, des individus dont les visages sont dissimulés par des masques qui persécutent un autre sans aucune raison apparente. Une sorte de puits-guillotine qui apparaît au sein de ce décor perturbant. De prime abord, ce qui se passe à l’écran semble incompréhensible. Mais des intentions du réalisateur au parallèle avec la célèbre fresque qui l’a inspiré, son génie et sa minutie transparaissent dans ce mini-film, renforcé par une bande son de l’excellente Mica Levi (Under the Skin, Jackie, Monos). En quelques minutes, la mise en scène puissante nous interpelle. Elle pousse à une analyse approfondie et interroge les autres. Ainsi, Glazer sollicite nos consciences pour les inviter à repenser notre rapport à la multitude d’images et d’informations instantanées auxquelles nous sommes tous les jours exposés.

 

 

 

  • THE FALL
  • Diffusion : À partir du 15 juillet en VOD
  • Chaînes / Plateformes : UniversCiné, iTunes, Google, Vimeo, Filmo TV, Arte VOD, Vitis, Médiathèque Numérique, Xbox
  • Réalisation et scénario : Jonathan Glazer
  • Avec : James Adams, Stuart Anderson, Mckinley Bex, Susanne Brown, Lee Byford, Fionn Cox-Davies, Andrius Davidenas, Chris Jupe, Brett Logue, Raffael Maciel, Adeesha Pietersz, Constance Schertlen, Nicola Stokes, Vladislav Yeramishants
  • Production : Bugs Hartley, Ash Lockmun, James Wilson
  • Photographie : Tom Debenham
  • Montage : Paul Watts
  • Costumes : Kate Forbes
  • Musique : Mica Levi
  • Distribution : Salaud Morisset
  • Durée : 7 minutes

 

Commentaires

A la Une

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts