Coffret DVD / Le Temps des Nababs de Florence Strauss : critique

Publié par Jacques Demange le 17 août 2020

Synopsis : Pierre Braunberger, Anatole Dauman, Robert Dorfmann, les frères Hakim, Mag Bodard, Alain Poiré, Pierre Cottrell, Albina du Boisrouvray, Jacques Perrin, Jean-Pierre Rassam et bien d’autres… Ils ont toujours œuvré dans l’ombre et sont restés inconnus du grand public. Pourtant ils ont produit des films que nous connaissons tous. Autodidactes, passionnés, joueurs, ils ont financé le cinéma avec une inventivité exceptionnelle à une époque où ni télévisions, ni soficas ou autres n’existaient. Partis de rien, ils pouvaient tout gagner… ou bien tout perdre. Ce sont des personnages hauts en couleur, au parcours souvent digne d’une fiction. Entre les désirs du réalisateur et la réalité du tournage, ils veillent à ce que le film aboutisse et font pour cela des choix qui renvoient dos à dos l’art et l’industrie, la création et l’argent. Ils étaient les rois de l’illusion, il leur fallait crédibiliser leur statut de nababs pour compenser leur manque de solvabilité bancaire.

♥♥♥♥

 

Le temps des Nababs

Le temps des Nababs

Cette série documentaire a pour premier mérite de lever un voile sur un pan encore trop méconnu de l’Histoire du cinéma français. C’est en effet par le biais de la figure du producteur que la réalisatrice Florence Strauss décrypte une période de trente années, de l’après-guerre jusqu’à la fin des années 1970. Cet itinéraire prend d’emblée une dimension personnelle. Strauss est en effet la petite fille de Robert Hakim et la petite-nièce de Raymond Hakim, tandem de producteurs à l’origine de certains des grands films de la période envisagée (Casque d’or, Plein Soleil, Belle de jour…). Suivant les traces de leur œuvre, la cinéaste propose en huit épisodes d’aborder les nababs à la française, des figures de l’ombre à la fois impressionnantes et pittoresques. À travers leurs histoires, c’est un ensemble de systèmes qui prend forme. Ainsi des coproductions européennes ou de la fameuse exception culturelle française. La mise en chantier du cinéma de la France libérée se développe en effet selon un progressif système de prise en charge nationale à l’intérieur duquel, nous rappelle le documentaire de Strauss, les producteurs jouèrent un rôle central. Cette attitude singulière se retrouve à travers le comportement des personnalités mises en lumière. La prise de risque va de pair avec la reconnaissance de la place centrale occupée par le réalisateur. L’étude riche et scrupuleuse des documents de production (dénichés au sein de collections privées ou publiques) souligne cet aspect, tandis que les invités (parmi lesquels l’écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière, l’actrice Macha Méril, la metteure en scène Ariane Mnouchkine) rappellent l’aura de prestige et de mystère dont bénéficiait ces producteurs qui n’avaient rien à envier à leurs célèbres homologues américains. Le charme oriental des frères Hakim, la corpulence et l’accent slave de Henry Deutschmeister valent bien la fine moustache d’un Darryl Zanuck ou le front dégarni d’un Harry Cohn.

 

Lino Ventura Jean Gabin Alain Delon Henri Verneuil - serie doc Florence Strauss

Lino Ventura, Jean Gabin, Alain Delon, Henri Verneuil – Série documentaire Le Temps des Nababs de Florence Strauss

 

Ce travail d’analyse permet de se focaliser sur certaines productions en particulier et de mieux appréhender leurs particularités (la présence de Gérard Philippe dans Fanfan la Tulipe, les couleurs ternes de Belle de jour, les difficultés rencontrés par Jean Cocteau et son équipe sur le tournage de La Belle et la Bête…) Le corps à corps avec les films s’envisage aussi à travers le recours à certains documents (des contrats aux faire-part pour les premières) qui attestent de l’intelligence, du savoir-faire et de l’élégance de cette french touch dont cette série documentaire rappelle l’importance.

 

C’est en définitive une Histoire parallèle du cinéma français qui s’offre à nous. De la salle du cinéma Mac-Mahon aujourd’hui aux photographies de tournage de films passés, Strauss nous offre une traversée aussi belle qu’essentielle, colorant ses prises de vue des quartiers de la capitale d’une texture rappelant le grain de la pellicule. Comme si un autre cinéma français se recomposait face à nous.

 

 

 

  • LE TEMPS DES NABABS
  • Sortie DVD : 19 août 2020
  • Format / Produit : coffret 3 DVD
  • Réalisation : Florence Strauss
  • Avec : Pierre Braunberger, Anatole Dauman, Robert Dorfmann, les frères Hakim, Mag Bodard, Alain Poiré, Pierre Cottrell, Albina du Boisrouvray, Jacques Perrin, Jean-Pierre Rassam…
  • Scénario : Florence Strauss et Gioacchino Campanella à partir d’une idée de Florence Strauss et Jean Labadie
  • Production : Serge Lalou, Claire Dornoy, Jean et Anne-Laure Labadie, Nicolas Lebecque et Marie de Labarre
  • Photographie : Florence Strauss et Cyril Bron
  • Montage : Camille Cotte (assistée de Diane Rigou-Chemin)
  • Musique : Arden Day et Jan Vysocky
  • Édition : Le Pacte
  • 8 épisodes de 52 minutes
  • Tarif : 24, 99 €

 

Commentaires

A la Une

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts