Coffret / Shampoo de Hal Ashby : critique

Publié par CineChronicle le 16 mai 2019

Résumé : Séducteur invétéré, George Roundy entame des relations avec toutes les clientes de son salon de coiffure.

♥♥♥♥

 

Shampoo - jaquette

Shampoo – jaquette

Être coiffeur pour dames à Beverly Hills, en pleine révolution sexuelle, c’est un rêve pour un Don Juan comme George Roundy, qui se morfond dans son petit salon de coiffure et rêve de sa propre boutique. Mais quand ce film sort en 1975, après la guerre du Vietnam, la présidence Nixon et la fin brutale de l’ère hippie par les meurtres de Charles Manson, alors ce retour en arrière en 1968 devient très doux-amer. Ancien monteur de Norman Jewison, Hal Ashby fait partie des oubliés du Nouvel Hollywood. Reçu très tièdement aux États-Unis comme en Europe, échaudé par plusieurs échecs au box-office, devenu de plus en plus reclus en raison de ses nombreuses addictions, celui qui fut le plus “underground” des réalisateurs des années 70-80 a néanmoins le mérite d’avoir plusieurs films cultes dans son escarcelle : Harold et Maude, l’histoire d’amour insolite entre un jeune homme et une dame âgée ; La Dernière Corvée, avec un Jack Nicholson aux portes de la gloire ; Le Retour, sur les vétérans du Vietnam ; Bienvenue, Mister Chance, le dernier grand rôle de Peter Sellers. Shampoo fut son plus grand succès, même s’il attaque à la vanité de la contre-culture des années 60. Pattes d’eph’, cheveux longs et permanentés, moeurs légères, drogues, décorum psychédélique, flower power, bande-son rythmée par les Beatles, Buffalo Springfield, Jefferson Airplane, les Beach Boys et Jimi Hendrix… Shampoo fleure bon les années 1960 dans toute leur gloire ! Le film se déroule le jour de l’élection présidentielle de 1968, qui vit la victoire de Richard Nixon. Bien qu’historiquement crucial, cet évènement n’est qu’une toile de fond pour l’intrigue, somme toute très commune, d’une bande de potes prise dans un imbroglio amoureux. L’histoire passe à côté des personnages, et ce fut le drame de la génération hippie, qui cherchait à jouir sans entraves sans se préoccuper du lendemain.

 

Warren Beatty - Julie Christie - Goldie Hawn - Shampoo

Warren Beatty, Julie Christie, Goldie Hawn – Shampoo

 


George Roundy est interprété à contre-emploi par Warren Beatty, lui-même l’un des plus grands séducteurs d’Hollywood et surtout figure tutélaire du Nouvel Hollywood ; Peter Biskind lui-même fait remonter à Bonnie et Clyde, où il jouait, le point de départ de la nouvelle vague américaine. À ses côtés, Julie Christie, star majeure de l’époque (Darling, Le Docteur Jivago, Ne vous retournez pas) interprète son grand amour Jackie, tandis que Goldie Hawn (Sugarland Express) interprète sa petite amie Jill. Pour la petite histoire, Warren Beatty était en couple à l’époque avec Julie Christie, mais la trompa avec Goldie Hawn sur le tournage. Inspiré de plusieurs coiffeurs du tout-Hollywood, comme le producteur Jon Peters ou Jay Sebring, l’une des victimes de Charles Manson, George Roundy est un personnage vain, se faisant passer pour gay pour pouvoir approcher les femmes. Il est désespérément égocentrique… à l’échelle de sa propre génération, qui reste focalisée sur la drogue, le sexe et qui ne parvient pas à être heureuse malgré le leitmotiv d’amour libre et de libération. Et le pire, c’est qu’il s’en rend compte mais qu’il ne veut pas changer. Shampoo n’est pas une comédie, loin de là. C’est une satire furieuse, avec des dialogues aux petits oignons, scénarisée par Beatty et Robert Towne, le scénariste de Chinatown, qui déchiquète l’insouciance d’une époque tout en l’examinant d’un oeil mélancolique.

 

Shampoo - Combo Blu-ray DVD memorabilia

Shampoo – Combo Blu-ray DVD memorabilia

 

Quatrième plus grand succès de 1975, multipliant par douze son budget initial, derrière des monstres tels que Les Dents de la Mer, Vol au-dessus d’un nid de coucou ou le Rocky Horror Picture Show, Shampoo fut pratiquement parmi les seuls de Hal Ashby à être nommés aux Oscars et aux Golden Globes, y compris un Oscar du meilleur second rôle féminin pour Lee Grant, qui interprète d’une amante de George Roundy. Regardé de haut par les critiques actuels, c’est un film qui vaut la redécouverte, et cette édition ne s’y trompe pas, en proposant, en plus du combo DVD/Blu-Ray, entièrement remastérisé, une série de souvenirs, comme des reproductions de photos de tournage, de cartes postales, un magnet et une affiche. Comme un autre souvenir d’une époque révolue… Pour l’anecdote, on trouvera dans son premier rôle, une certaine Carrie Fisher dans un rôle de jeune fille qui n’a pas froid aux yeux… Elle épousera Paul Simon, de Simon & Garfunkel, qui a composé la musique du film.

 

 

 

  • SHAMPOO
  • Sortie vidéo : 6 mai 2019
  • Version restaurée 4K
  • Format / Produit : Combo Blu-ray/DVD+memorabilia
  • Edition prestige limitée
  • Réalisation : Hal Ashby
  • Avec : Warren Beatty, Julie Christie, Goldie Hawn, Lee Grant, Jack Warden, Tony Bill, Jay Robinson, George Furth, Randy Scheer, Susanna Moore, Carrie Fisher…
  • Scénario : Robert Towne, Warren Beatty
  • Production : Warren Beatty
  • Photographie : Laszlo Kovacs
  • Montage : Robert C. Jones
  • Décors : Richard Sylbert
  • Costumes : Anthea Sylbert
  • Musique : Paul Simon
  • Edition : Carlotta
  • Tarif : 19,99€ (DVD) – 27,99 € (Edition prestige)
  • Durée totale : 1h50
  • Sortie initiale : 13 mars 1975 (États-Unis) – 23 juillet 1975 (France)

 

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts