Résumé : Le coffret Ultra Collector numéro #8 de Carlotta est consacré au polar virtuose et emblématique des 80s de William Friedkin, enfin disponible en Blu-ray & DVD dans sa nouvelle restauration 4K. Inclus de nombreux suppléments inédits et un livre de 160 pages.

♥♥♥♥♥

 

Police Federale Los Angeles - coffret ultra collector

Police Fédérale, Los Angeles – Coffret ultra collector

Enfin sort chez Carlotta, dans sa collection Coffrets Ultra Collectors, agrémenté d’un visuel exclusif de l’illustrateur Raid71 alias Chris Thornley, Police Fédérale, Los Angeles (Live and Die in L.A) de William Friedkin. Ce polar fiévreux et culte des années 80 -que nous avons déjà chroniqué lors de sa ressortie en salles en janvier dernier- demeure l’une des pièces maîtresses de son réalisateur. Ce chef-d’œuvre du genre à la mémorable course-poursuite automobile, aura pourtant eu du mal à s’ériger au même rang que French Connection dans sa filmographie. Faute à un accueil plutôt mitigé lors de sa sortie américaine le 1er novembre 1985. Pour l’anecdote, Michael Mann (Heat, Collateral, Hacker) fera un procès pour plagiat -finalement perdu- à William Friedkin, l’accusant de copier l’esthétisme coloré de sa série Deux flics à Miami. L’année suivante, Mann proposera d’ailleurs à la nouvelle star William Petersen –révélé par le film de Friedkin et futur Gil Grissom de la série Les Experts : Las Vegas– le rôle-titre du profiler Will Graham dans Le Sixième Sens (1986), autre grand polar emblématique des années 80. Le test, qui suit, se concentre sur l’édition Ultra Collector Blu-ray du film dans une nouvelle restauration 4K, approuvée par William Friedkin, le double DVD et le livre inédit de 160 pages. Pour les moins argentés, Police Fédérale, Los Angeles est proposé également en version Blu-ray single. Bref, un achat qui s’avère indispensable.

 

Police Federale Los Angeles - coffret ultra collector

Police Fédérale, Los Angeles – coffret ultra collector

 

Côté technique, c’est bien simple, jamais nous n’avions vu Police Fédérale, Los Angeles dans une telle qualité. Grain d’origine, contraste et couleurs saturées, le plaisir des yeux est total. William Friedkin a supervisé lui-même cette nouvelle restauration 4K, et déclare dans le commentaire audio qu’il s’agit de la copie HD la plus fidèle à ce jour. Côté son, c’est tout aussi convaincant, que ce soit pour la version originale anglaise ou française.

 

Côté suppléments, l’édition est également bien fournie avec plus de 4 heures proposées. On commence avec le passionnant commentaire audio de William Friedkin. Le réalisateur revient sur le tournage de son polar, délivrant en parallèle des informations sur ce qui l’a conduit à ce projet. En premier, la lecture du livre de Gerald Petievich (coscénariste du film), inspiré de son expérience dans les renseignements américains. Suivent des segments très intéressants, comme le documentaire Un monde de contrefaçons : Le making-of de « Police Fédérale, Los Angeles » (30 minutes) qui retrace le tournage à l’aide d’entretiens et d’images d’archives. Tenter sa chance (21 minutes) propose une interview récente de l’acteur William Petersen. Ce dernier retrace ses souvenirs du tournage et sa collaboration avec Friedkin, qu’il décrit comme très enrichissante. Le renouveau de la femme à Los Angeles (15 minutes) permet la rencontre avec l’actrice Debra Feuer. Cette dernière raconte comment elle a été repérée par Friedkin au théâtre pour le rôle de Bianca Forres. Docteur d’un jour (9 minutes) offre au second rôle Dwier Brown d’évoquer sa première expérience d’acteur sur une production majeure.

 

Avec Totalement en phase (13 minutes), le duo Jack Hues et Nick Feldman du groupe Wang Chung parlent de la chance qu’ils ont eu d’être choisis par Friedkin pour composer la superbe bande originale, ajoutant une empreinte très 80s à l’esthétique d’ensemble, avec notamment leur tube Dance Hall Days. A contresens (36 minutes) constitue l’un des suppléments les plus intéressants. Le coordinateur des cascades Buddy Joe Hooker explique de façon détaillée l’élaboration de la célèbre course-poursuite automobile, justifiant son statut d’une des plus grandes poursuites au cinéma, bien avant l’apparition du numérique et la saga Fast and Furious.

 

Police Fédérale Los Angeles

Police Fédérale Los Angeles

 

L’édition propose ensuite deux scènes coupées présentées par Friedkin. La première montre le personnage du flic John Vukovich qui tente de renouer avec son ex-femme. La seconde est une fin alternative que Friedkin a tourné à la demande des producteurs ayant peur du final pessimiste initialement prévu. Il faut comprendre que cette séquence est presque digne d’un nanar, une immense farce, et on vous laisse le plaisir de la découverte. Roublard, Friedkin savait en effet parfaitement qu’elle ne pourrait être conservée au montage car volontairement grotesque et risible, détruisant à elle seule toute la démarche artistique du film. Le disque s’achève sur un spot radio et les bandes annonces. Quant au livre de 160 pages, Eloge du faux-semblant, illustré par plus de quarante photos d’archives, propose une réflexion autour de Police Fédérale, Los Angeles en analysant son impact dans les années 80 et sa redécouverte critique depuis sa ressortie en janvier 2017, à travers sept textes fouillés.

 

 

 

  • COFFRET ULTRA COLLECTOR DE POLICE FEDERALE, LOS ANGELES (Live and Die in L.A) 
  • Nouvelle restauration 4K approuvée par William Friedkin
  • Sortie vidéo : 6 décembre 2017
  • Format / Produit : Combo Blu-ray + 2 DVD + livre (160 pages) et Une édition Blu-ray single
  • Édition vidéo : Carlotta Films
  • Tarif : 50,16 € (coffret) – 20,06 € (single)
  • Durée totale : 1h56

 

Commentaires

A la Une

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Toxic Avenger : Kevin Bacon incarnera le méchant dans le remake

L’acteur américain a rejoint le casting du prochain remake de Toxic Avenger, basé sur le film culte de Troma Entertainment, avec en… Lire la suite >>

Un remake de Christine en préparation par le créateur d’Hannibal

Produite par Sony et Blumhouse, la nouvelle adaptation de Christine, l’une des œuvres majeures de Stephen King, va être réalisée… Lire la suite >>

Carey Mulligan et Zoe Kazan dans la peau des journalistes qui ont fait tomber Harvey Weinstein

Le long métrage de Maria Schrader, réalisatrice de Unorthodox, va retracer l’enquête des deux journalistes du New York Times qui a… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts