Livre / Christophe Honoré, les corps libérés : critique

Publié par Jacques Demange le 20 octobre 2020

Résumé : Cinéaste, écrivain, dramaturge, metteur en scène de théâtre et d’opéra, Christophe Honoré compte parmi les artistes français les plus singuliers de son époque. De son premier film, 17 fois Cécile Cassard, à l’autofiction Plaire, aimer et courir vite, il fait dialoguer l’intime et l’universel, et décline son amour pour la création artistique sous une multitude de formes. Son travail se nourrit de nombreuses influences, notamment de la Nouvelle Vague, ainsi que de sa complicité avec ses acteurs fétiches et le musicien Alex Beaupain. Observateur des mœurs modernes et des sentiments, attaché à la représentation des corps, il met en scène des personnages en quête d’affranchissement. Christophe Honoré, les corps libérés retrace le parcours de cet artiste qui interroge notre place dans le monde et dans le temps, tout en cultivant sa mythologie personnelle.

♥♥♥♥♥

 

Christophe Honore - les corps liberes

Christophe Honoré – les corps libérés

Depuis 2002 et la sortie de son premier long métrage, 17 fois Cécile Cassard, Christophe Honoré s’est parfaitement implanté au sein du paysage du cinéma d’auteur français. Si chacun de ses films bénéficie d’une généreuse médiatisation par la presse spécialisée (ou non), rares sont pourtant les auteurs a avoir cherché à embrasser l’ensemble de son œuvre (la dernière et unique tentative remonte à 2014 avec Christophe Honoré, le cinéma nous inachève, ouvrage coordonné par Jean Cléder et Timothée Picard, paru aux éditions Le Bord de l’eau). Le défi est en effet de taille. Car Honoré manie aussi bien la caméra que la plume, signant romans, articles, et pièces, s’essayant à la mise en scène d’opéra ou de théâtre (voir la recension complète de ses productions en annexe du présent ouvrage). Cette activité plurielle, Mathieu Champalaune, journaliste, critique de cinéma, de théâtre et de littérature, a décidé de la prendre à bras le(s) corps. L’auteur nous prouve que la singularité du cinéaste tient à l’émergence d’une cohérence située à un carrefour aux multiples entrées et sorties. La puissance des mots, écrits ou prononcés, anime la poésie toute singulière d’Honoré, faite de rencontre, de rupture, d’opposition, de replis sur soi et sur les autres. La tonalité de la musique pop qui traverse ses films fait écho à sa culture vibrante qui oscille entre respect des classiques (La Belle Personne inspiré de La Princesse de Clèves ; Les Malheurs de Sophie) et des révoltés (Ma mère, adaptation toute personnelle du roman inachevé de Georges Bataille). Ce grand écart s’assume par l’attrait du paradoxe qui anime l’œuvre toute entière d’Honoré. C’est cet aspect qu’analyse finement Champalaune, prêtant à l’objectivité de son argumentation une place importante aux réflexions du réalisateur glanées au sein de ses nombreux entretiens.

 

L’intérêt de cette étude tient à sa capacité à convaincre le lecteur. L’amoureux d’Honoré y approfondit sa passion, le détracteur voit ses convictions mises en cause. De la légèreté supposée de la comédie musicale (Les Chanson d’amour) Champalaune rappelle la gravité de la tragédie racinienne, tandis que la beauté des profils des acteurs (Louis Garrel et Chiara Mastroianni en tête) se complexifie par une approche anthropologique du cadrage qui se retrouve dans la trajectoire urbaine et corporelle empruntée par ses films.

 

Qualité propre aux essais publiés chez Playlist Society : cet esprit de synthèse propre à l’écriture monographique qui se prolonge à travers différentes pistes de réflexion de haute portée théorique.

 

 

 

  • CHRISTOPHE HONORÉS, LES CORPS LIBÉRÉS
  • Auteur : Mathieu Champalaune
  • Éditions : Playlist Society
  • Collection : Essai / Cinéma
  • Date de parution : 20 octobre 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 136 pages
  • Tarifs : 14 € (print) – 7 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Toxic Avenger : Kevin Bacon incarnera le méchant dans le remake

L’acteur américain a rejoint le casting du prochain remake de Toxic Avenger, basé sur le film culte de Troma Entertainment, avec en… Lire la suite >>

Un remake de Christine en préparation par le créateur d’Hannibal

Produite par Sony et Blumhouse, la nouvelle adaptation de Christine, l’une des œuvres majeures de Stephen King, va être réalisée… Lire la suite >>

Carey Mulligan et Zoe Kazan dans la peau des journalistes qui ont fait tomber Harvey Weinstein

Le long métrage de Maria Schrader, réalisatrice de Unorthodox, va retracer l’enquête des deux journalistes du New York Times qui a… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts