Synopsis : 1990. Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite.

♥♥♥♥

 

Plaire aimer et courir vite - affiche

Plaire aimer et courir vite – affiche

Le nouveau film de Christophe Honoré rejoint la pépite de Robin Campillo, Grand Prix de Cannes l’année dernière, sur les années Sida et Act Up. Une même thématique, une même période, deux oeuvres bien différentes. Plaire, Aimer et Courir vite et 120 Battements par minute se rejoignent et se complètent pour ne jamais oublier ceux qui sont morts de cette maladie. Malgré des longueurs dans le dernier acte, ce onzième long métrage du réalisateur des Chansons d’Amour, grand habitué du festival, est une superbe romance pleine de fougue, d’humour, de bons mots d’esprit et surtout de romanesque, baignée de musiques pop entraînantes. Pierre Deladonchamps poursuit ses prestations audacieuses, après L’Inconnu du Lac et Nos années folles, et incarne ici un écrivain dandy parisien et père d’un garçon de huit ans, atteint du Sida, qui fait la rencontre d’un étudiant bisexuel, porté par un excellent Vincent Lacoste, dans un cinéma de Rennes où est projeté La Leçon de Piano de Jane Campion. Nous sommes dans les années 1990. Chacun mène sa vie à vive allure. Le premier se sait condamné, s’occupe de son fils, multiplie les conquêtes, échange beaucoup avec son voisin (génial Denis Podalydès) et recueille quelques jours son ex-amour en phase finale. Le second, plein d’ardeur, est en couple avec une fille (Adèle Wismes) et multiplie également les plans d’un soir. Entre ces moments éparses, ces deux hommes se séduisent, se cherchent, s’attendent, se considèrent, se retrouvent, se quittent, se rappellent, puis s’aiment et s’empressent de rattraper ce temps qui s’enfuit inéluctablement vers cette mort (trop) proche. Dans ce montage énergique, Plaire, Aimer et Courir vite est sans doute l’oeuvre la plus sensible de Christophe Honoré qui fait la part belle à l’art, à la littérature et à la culture. Certaines scènes sont très émouvantes, comme celle du bain entre Jacques et son ex-amant mourant, leurs corps blottis l’un contre l’autre, toujours en quête de chaleur humaine. Le traitement sur la sexualité et les relations homosexuelles, à travers des dialogues souvent crus, décomplexe et allège la gravité des situations. Une tragicomédie sentimentale sans langue de bois donc, touchée par la force des relations, la mélancolie et la douceur d’un monde brutal, parcourant les craintes, les résignations et les obsessions créatives de toute une génération.

 

 

 

  • PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE
  • Sortie salles : 9 mai 2018
  • Réalisation : Christophe Honoré
  • Avec : Vincent Lacoste, Pierre Deladonchamps, Denis Podalydès, Clément Métayer, Adèle Wismes, Thomas Gonzalez, Quentin Thibault, Tristant Farge
  • Scénario : Christophe Honoré
  • Production : Philippe Martin, David Thion
  • Photographie : Rémy Chevron
  • Montage : Chantal Hymans
  • Décors : Stéphane Taillasson
  • Costumes : Pascaline Chavannes
  • Distribution : Ad Vitam
  • Durée : 2h12

 

Commentaires

A la Une

Le requin des Dents de la Mer exposé au futur Musée des Oscars

Bruce, le requin mécanique utilisé dans le film culte de Steven Spielberg, prend ses quartiers à l’intérieur du très attendu… Lire la suite >>

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts