BD / Carthago (tome 1) de Christophe Bec et Eric Henninot : critique

Publié par Jacques Demange le 24 mars 2020

Résumé : Lors d’un forage dans une caverne sous-marine, des scaphandriers sont attaqués par un megalodon. Ancêtre préhistorique du requin, il est le plus féroce prédateur des mers que n’ait jamais connu notre planète. Employée par le richissime collectionneur Feiersinger, l’océanographe Kim Melville découvre que des spécimens ont survécu dans des grottes sous-marines alors qu’ils sont censés avoir disparu depuis 5 millions d’années ! Une découverte qui pourrait remettre en question l’équilibre écologique de la planète et la survie même de l’humanité.

♥♥♥♥♥

 

Carthago tome 1 - couverture

Carthago tome 1 – couverture

Alors que les règles du confinement se durcissent, les voyages permis par l’imaginaire deviennent de plus en plus nécessaires. Le premier tome de la bande dessinée Carthago (auquel succéderont neuf autres volumes en attendant la parution prochaine d’un nouvel album), disponible gratuitement et en intégralité pour 24 heures sur le site des Humanoïdes Associés, vous invite ainsi à prendre le temps à rebours. Dans les fonds marins, la découverte d’un écosystème préhistorique réunit chercheurs, industriels et écologistes autour d’un dilemme aux natures multiples. Le scénariste Christophe Bec (autant connu pour ses talents de dessinateur que de conteur) et le dessinateur Eric Henninot (Les Chroniques de Légion, Fils du Soleil, Prophet, XIII Mistery…) font de la précision le principal credo de leur album. Précision du trait et précision du fond qui assurent communément une certaine crédibilité à ce récit conciliant dans un même mouvement un esprit des débuts et de fin du monde. Le requin géant sévissant dans les fonds de la mer et de l’Histoire renvoie à la silhouette menaçante des Dents de la mer de Spielberg. Cette figure fait en effet remonter à la surface une série de tensions et de pulsions brisant le microcosme humain parti à sa rencontre. Particulièrement détaillé, le scénario associe le goût pour l’aventure à un intérêt scientifique qui n’est pas sans rappeler les caractéristiques de certains films de James Cameron. L’exploration des abysses renvoie l’Homme à ses propres contradictions, la rencontre avec la créature signant d’abord un retour à soi-même. Cette matérialité fantastique souligne l’intérêt de cette bande dessinée qui se déploie encore à travers une caractérisation fine des principaux protagonistes. Entre attitude calculée et authentique altruisme, les personnages ne relèvent jamais d’archétypes, leur psychologie et appréhension évoluant subtilement au fil des cases. Inutile de bouder son plaisir donc, la découverte des profondeurs de Carthago se révélant une excellente surprise et un moyen d’interroger sa conscience en ces temps troublés.

 

 

 

Commentaires

A la Une

Twin Peaks : Kyle MacLachlan propose aux fans de fêter les 30 ans de la série avec lui

Le confinement n’empêchera pas les adeptes de Twin Peaks de se réunir pour fêter les trente ans de sa première… Lire la suite >>

J.K. Rowling lance « Harry Potter at Home », une plateforme pour occuper les enfants

La célèbre autrice britannique propose aux parents un site éducatif centré sur l’univers de Poudlard et ses sorciers, pour apprendre… Lire la suite >>

Le remake de Candyman écrit par Jordan Peele sortira à l’automne 2020

Le retour du terrible Candyman sur grand écran devra attendre septembre prochain.       Il va falloir patienter pour… Lire la suite >>

Call Me By Your Name : le réalisateur confirme la suite avec le casting du premier film au complet

La pépite aux allures de dolce vita oscarisée pour son scénario en 2018, va bien connaître une suite sur grand… Lire la suite >>

Hollywood : premières images de la minisérie Netflix de Ryan Murphy

La nouvelle série progressiste du créateur de Glee et American Horror Story sera consacrée à un groupe de talents dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts