France de Bruno Dumont : critique (pour)

Publié par Jacques Demange le 25 août 2021

Synopsis : France est à la fois le portrait d’une femme, journaliste à la télévision, d’un pays, le nôtre, et d’un système, celui des médias.

♥♥♥♥

 

France - affiche

France – affiche

De film en film, Bruno Dumont ne cesse de nous surprendre. L’extrême constance de son œuvre va de pair avec la nécessité d’une évolution qui, de La Vie de Jésus (1997) à France, marque par sa surprenante cohérence. Nous avions quitté le réalisateur avec le formidable diptyque historique, Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc (2017) et Jeanne (2019), nous le retrouvons avec une fiction contemporaine qui cible les débordements médiatiques à travers le parcours d’une journaliste (Léa Seydoux) officiant sur l’une de ces fameuses chaînes d’information en continu. Les détracteurs du cinéaste lui reprocheront sans doute son goût pour les extrêmes, le voyant enchaîner les situations excessives au point de mettre en cause la crédibilité de son récit. La question est pourtant moins de chercher à sauver le vraisemblable qu’à interroger la pertinence de son discours critique. En ce sens, France concrétise son projet, les déboires personnels du personnage permettant d’approfondir sa représentation inaugurale, orientant le film vers une nouvelle problématique que l’on ne peut que considérer comme essentielle : la préservation de l’humanité à l’ère des corps et des mots désincarnés. Cette idée puissante explique que Dumont opte volontiers pour la surenchère. Le lui reprocher, ce serait un peu rapidement oublier que c’est ce même humour fantaisiste qui avait fait la force de Ma Loute (2016) et de ces excellentes miniséries, P’tit Quinquin (2014) et Coincoin et les Z’inhumains (2018). Ce que France retient de cette tonalité, ce sont ses potentialités d’amertume.

 

France de Bruno Dumont

France de Bruno Dumont

 

De farce grotesque, le film se prolonge avec bonheur du côté de la représentation d’une prise de conscience qui, sans rien perdre de son cynisme premier, émet l’hypothèse d’une impossible rédemption. Dans cette perspective, France s’inscrit clairement dans la face transcendantale de la filmographie de Dumont qui, depuis ses premiers films, anime la composition de ses plans et l’orientation de ses histoires. Or, ici, le projet du personnage échoue, le cinéaste signalant que la suprématie du quantitatif propre à notre époque empêche désormais d’accéder à un au-delà du plan. Les couleurs saturées, le faste artificiel des cérémonies filmées par le cinéaste font écho à la condition tragi-comique de son héroïne.

 

La journaliste de France pourrait alors être perçue comme une parodie des personnages interprétés par Ingrid Bergman chez Rossellini, sauvés de leur milieu social par l’accès à une sainteté toute-puissante. Maintenue pendant un moment dans cet espoir, la chose apparaît d’emblée compromise. Les portes de sortie sont condamnées semble nous signifier Dumont. Et c’est sur ce constat à la fois lucide et acide que repose la première force de son film.

 

>> Lire aussi notre critique contre <<

 

 

  • FRANCE
  • Sortie salles : 25 août 2021
  • Réalisation et scénario : Bruno Dumont, librement adapté du recueil de manuscrits de Charles Péguy, Par ce demi-clair matin)
  • Avec : Léa Seydoux, Blanche Gardin, Benjamin Biolay, Emanuele Arioli, Juliane Köhler, Gaëtan Amiel, Jawad Zemmar, Marc Bettinelli
  • Production : Rachid Bouchareb, Jean Bréhat, Muriel Merlin et Dorothe Beinemeier
  • Photographie : David Chambille
  • Montage : Nicolas Bier
  • Décors : Erwan Le Gal
  • Costumes : Alexandra Charles
  • Musique : Christophe
  • Distribution : ARP Sélection
  • Durée : 2 h 14

 

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts