Synopsis : Ida Lupino, seule femme plongée au cœur d’un Hollywood masculin, n’est pas seulement l’actrice de film noir qui donne la réplique à Bogart, c’est surtout une grande réalisatrice que l’histoire a oubliée. Depuis la fin des années 40, elle est la cinéaste la plus prolifique qu’Hollywood a connu jusqu’à aujourd’hui, portant à l’écran des sujets aussi osés que le viol ou la bigamie, dans une Amérique puritaine.

♥♥♥♥

 

Ida Lupino

Ida Lupino

« Gentlemen and Miss Lupino », c’est par cette phrase devenue célèbre que s’ouvraient les réunions du Directors Guild of America, le puissant syndicat des réalisateurs de la terre sainte du cinéma : Hollywood. Et pour cause. Nous sommes dans les années 1950 et Ida Lupino est bien la seule femme parmi les 1 300 membres que comptait l’organisation. Une place durement gagnée, à l’image de tous les combats qu’elle mène dans sa vie. Au visionnage de ce nouveau documentaire des sœurs Kuperberg, une question subsiste : comment a-t-on pu ignorer l’existence de la réalisatrice la plus prolifique d’Hollywood, encore à ce jour ? Et même si Télérama titrait en 2014 « De l’urgence de redécouvrir le cinéma d’Ida Lupino ». Le travail du duo aura, espérons-le, plus de portée. Seule femme dans un milieu d’hommes, réalisatrice, scénariste, productrice… celle qu’on surnommait sur les tournages « notre mère à tous », débute son parcours comme apprentie starlette, puis comme comédienne de « films noirs ». Mais c’est lorsqu’elle parvient à passer derrière la caméra qu’elle se révèle. Lassée de se faire traiter comme du bétail par les grands studios et de s’ennuyer à mourir sur les tournages, elle monte avec son mari Collier Young, la société de production The Filmmakers. C’est au sein de cette entité indépendante qu’Ida Lupino va offrir au grand public des longs-métrages d’une audace folle, avec une ouverture d’esprit à faire frémir nos contemporain(e)s. Viol, maladie, grossesse non désirée, bigamie… des thèmes tabous dans l’Amérique puritaine des fifties. Et pourtant, les spectateurs répondent présents.

 

Ida Lupino realisatrice

Ida Lupino realisatrice

 

La réalisatrice, qui ne s’est jamais elle-même revendiquée comme féministe, donne naturellement une place de choix à ses héroïnes, des actrices méconnues, loin des Judy Garland et Rita Hayworth des concurrents. Ce qu’elle veut, c’est filmer la vraie vie, les vraies situations. Ces personnages féminins sont combatifs et font face, alors que les hommes qui leur donnent la réplique sont certes présents et souvent bienveillants mais jamais très « guerriers ». Malheureusement, les mauvais choix de son partenaire vont mettre The Flimmakers et son équipe à l’arrêt. Par la suite, Ida parviendra pourtant à réaliser pour le petit écran, des dizaines de téléfilms et d’épisodes de séries.

 

Avec ce documentaire, on découvre non seulement un cinéma d’auteur avant-gardiste et engagé mais aussi une figure emblématique de cet âge d’or d’Hollywood. Clara et Julia Kuperberg continuent ainsi d’étoffer leur œuvre sur ce thème, toujours nourri de morceaux choisis, d’extraits de films et du regard d’experts reconnus. Un film bien documenté, étonnant, voire fascinant et plus que tout, nécessaire.

 

Raphaëla Louy

 

 

 

  • IDA LUPINO – GENTLEMEN & MISS LUPINO
  • Diffusion : 23 octobre 2021 à 22 h 15
  • Chaîne / Plateforme : OCS Géants
  • Réalisation : Clara et Julia Kuperberg
  • Production : Wichita films, avec la participation de Kali pictures
  • Image et son : Martin Ehleben
  • Montage : Clara et Julia Kuperberg
  • Durée : 52 minutes

Commentaires

A la Une

Officier et Gentleman : Un remake en préparation avec Miles Teller en tête d’affiche

L’acteur de Whiplash et de Top Gun Maverick reprendra le rôle tenu par Richard Gere dans le film original des… Lire la suite >>

Possession : Robert Pattinson s’associe au réalisateur de Smile pour un remake

L’acteur Robert Pattinson et le réalisateur des deux films Smile, Parker Finn, ont pour projet un remake du classique des… Lire la suite >>

Rebecca Ferguson et Idris Elba au casting du nouveau film de Kathryn Bigelow

Après sept ans d’attente, le retour de la réalisatrice oscarisée Kathryn Bigelow n’a jamais été aussi proche. Elle devrait accueillir… Lire la suite >>

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts