Résumé : Moitié manuel à l’usage des étudiants de cinéma, moitié hymne à de légendaires cinéastes et professionnels du cinéma, ce livre divertissant et drôle passionne tout en éduquant, mine de rien, à la fois les connaisseurs et les amoureux du cinéma.

♥♥♥♥♥

 

Il y a bien longtemps dans une salle de montage lointaine tres lointaine

Il y a bien longtemps dans une salle de montage lointaine, très lointaine

Les mémoires de Paul Hirsch, monteur pour Brian De Palma, George Lucas, John Hughes, Taylor Hackford, Ron Underwood, Joel Schumacher, ou encore Brad Bird, se présentent comme un document passionnant et essentiel pour qui souhaite comprendre les spécificités et évolutions de ce secteur essentiel de la création cinématographique. En consacrant chaque chapitre à un film en particulier, Hirsch valorise à la fois l’importance du contexte de production dans la préparation de son travail ainsi que les développements techniques dont profita sa profession du début des années 1970 jusqu’aux années 2010. Quarante années d’activité durant lesquelles Hirsch s’employa à échafauder la narration audio-visuelles de certains des plus grandes productions du cinéma américain. Si Carrie (1974) et Phantom of the Paradise (1976) lui permettent d’expérimenter la technique du split-screen chère à Brian De Palma, le premier Star Wars (1977) lui permet d’envisager l’avenir à la lumière d’un nouveau type d’effet spécial initié par le visionnaire George Lucas. Cette (r)évolution technologique permet à Hirsch de s’attarder sur les multiples singularités du montage, revenant avec force de détails sur les qualités de telle table ou de tel type de montage et de matériau (pellicule, vidéo, puis numérique). Sur ce point, le monteur se révèle un fin pédagogue. Employant diverses analogies, Hirsch fait comprendre au profane les difficultés et possibilités de ses outils, ne se contentant jamais de contourner le versant méthodologique de son métier mais prenant toujours soin de bien en éclairer et expliciter les termes.

 

Ce souci de clarté se retrouve à travers son style vif et limpide qui aborde de front certains sujets délicats. Ainsi de la question de l’auteur, toujours très sensible au sein de l’œuvre cinématographique, fruit d’une collaboration et d’une communications constantes entre les différents membres de l’équipe de tournage.

 

Ne cherchant jamais à se substituer au réalisateur mais valorisant tout autant sa fonction dans l’architecture narrative du film, Hirsch revient sur les différences et points communs entre le travail du monteur et celui du cinéaste. Ces rapprochements explicitent le passage ponctuel de Hirsch derrière la caméra et mettent en évidence l’apport créatif du découpage qui peut, à lui seul, déterminer les enjeux dramatiques des images et des sons.

 

Si l’on aurait souhaité un cahier iconographique permettant d’illustrer les propos de l’auteur à partir de photographies d’archive, ce récit autobiographique se révèle précieux sur de nombreux points. Il permet d’abord de sortir de l’ombre un artiste talentueux du cinéma américain et de mieux comprendre les modalités de cette profession aussi secrète que nécessaire à l’existence du Septième art.

 

 

 

  • IL Y A BIEN LONGTEMPS DANS UNE SALLE DE MONTAGE LOINTAINE, TRÈS LOINTAINE…
  • Auteur : Paul Hirsch
  • Traduction : Pierre Filmon
  • Éditions : Carlotta Films et Almano Films
  • Langue : Français et Anglais (sous le titre A Long Time Ago in a Cutting Room Far, Far Away paru en 2019 chez Chicago Review Press)
  • Date de parution : 9 juin 2022
  • Format : 480 pages
  • Tarifs :  20 € (print)

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts