Le réalisateur Bob Rafelson est décédé à l’âge de 89 ans

Publié par CineChronicle le 25 juillet 2022
Bob Rafelson

Bob Rafelson

Le réalisateur de Cinq Pièces faciles et du Facteur sonne toujours deux fois, avec Jack Nicholson, s’est éteint ce samedi 23 juillet à l’âge de 89 ans dans sa résidence d’Aspen, dans le Colorado, de causes naturelles.

 

 

 

Bob Rafelson et Jack Nicholson

Bob Rafelson et Jack Nicholson

Cherchant sans cesse à être en accord avec son temps, Bob Rafelson a assurément marqué le cinéma indépendant américain en seulement dix films dont la moitié en collaboration avec son grand ami Jack Nicholson.

 

Scénariste, réalisateur et producteur marginal, ce fils d’un fabricant de chapeaux à New York se voit d’abord destiné à reprendre l’entreprise familiale mais décide de se faire une place dans le milieu de la télévision où il est en charge d’adapter des pièces de théâtre au petit écran. En 1962, il part s’installer à Los Angeles où il intègre la filiale d’Universal avant que des différends artistiques avec un producteur le poussent à créer sa propre société de production avec son ami Bert Schneider.

 

Avec Raybert Productions, les deux associés lancent The Monkees, qui permet à Bob Rafelson de faire ses armes à la réalisation. Cette série a pour but de rivaliser avec le film A Hard Day’s Night des Beatles en suivant le groupe formé pour l’occasion, The Monkees. Elle connaît un fort succès de 1965 à 1968, jusqu’à l’émergence d’artistes tels que Jimi Hendrix, Jim Morrison ou Janis Joplin qui « ringardisent » le groupe devenu de plus en plus commercial.

 

Afin de dénoncer la farce qu’il a créée, Bob Rafelson réalisera son premier long-métrage, Head, écrit avec son ami Jack Nicholson. « Il a estimé que la vérité sur l’histoire des Monkees n’avait pas été dite », a expliqué sa femme. « Leur manipulation, leur protestation et leur talent. Il a estimé que la véritable histoire, sous une forme abstraite, valait la peine d’être racontée ». S’inspirant de la Nouvelle Vague, le film est un échec mais n’empêche pas le cinéaste de continuer sa carrière derrière la caméra.

 

En 1970, son second film relance la carrière alors à l’arrêt de Jack Nicholson grâce à Cinq Pièces faciles. L’histoire relate le voyage d’un foreur pétrolier, ancien pianiste classique venant d’une famille aisée, qui retourne dans la maison de son enfance avec sa petite amie afin de voir son père malade. Il est considéré comme l’un des meilleurs films des années 70. Les performances de Jack Nicholson et de sa partenaire Karen Black ont été récompensés d’une nomination aux Oscars.

 

La collaboration entre le réalisateur et l’acteur ne s’arrêtera pas là puisqu’ils s’associeront à nouveau pour The King of Marvin Gardens en 1972, Le facteur sonne toujours deux fois en 1981, Man Trouble en 1992 ou encore Blood and Wine en 1996.

 

Le dernier film de Bob Rafelson, Sans motif apparent, est sorti en 2002 avec Samuel L. Jackson, Milla Jovovich et Stellan Skarsgård dans les rôles principaux. Bien qu’il ne soit pas reconnu comme à la hauteur de ses précédents chefs-d’œuvre, ce film est considéré comme un polar captivant. « Si mes films ont quelque chose en commun, c’est cet intérêt envers des personnages qui luttent pour surmonter le poids des traditions dans leur vie », a-t-il déclaré en 1986.

 

Bob Rafelson est décédé de causes naturelles à l’âge de 89 ans dans sa résidence du Colorado.

 

Emilie Bollache

 

 

 

 

 

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts