Milan Kundera, romancier, poète et essayiste, est décédé à 94 ans

Publié par CineChronicle le 13 juillet 2023
Milan Kundera

Milan Kundera

L’œuvre de cette icône sacrée de la littérature, arrivée en France en 1975 de Tchécoslovaquie, lui aura valu l’exil mais aussi d’être reconnue comme majeure et adaptée au cinéma.

 

 

 

Linsoutenable legerete de letre

L’insoutenable légèreté de l’être de Philip Kaufman (1988), avec Daniel Day-Lewis et Juliette Binoche

Avec sa disparition, l’Europe perd « l’un des plus grands (écrivains) du XXème siècle » a souligné Florence Noiville, journaliste pour Le Monde et auteure du livre Milan Kundera. Ecrire, quelle drôle d’idée !, sur site le site de Franceinfo

 

Ses romans demeurent indissociables de ses expériences avec le régime communiste comme de celle d’immigré alors même qu’il resta très discret sur sa vie face aux médias durant la majorité de sa carrière. En témoigne l’absence de frise biographique dans ses éditions de la Pléiade ; une exception qui prévaut dans la collection.

 

Son premier succès intervient en 1967 alors qu’il est âgé de trente-huit ans, avec le roman La Plaisanterie, qu’il écrit dans une période où la liberté d’expression est relativement plus tolérante en Tchécoslovaquie. À la même époque, il constitue Risibles Amours, un recueil de nouvelles, souvent considéré comme le lancement des grandes thématiques qui jalonnent son œuvre.

 

À ce stade de sa vie, ses liens avec le cinéma sont importants. Milan Kundera enseigne à l’Académie du cinéma de Prague jusqu’en 1970 après y avoir étudié aux début des années 1950. Certains de ses romans font également l’objet d’adaptions tchèques, comme La Plaisanterie (1968). Le film remporte un succès critique au Festival de San Sebastian.

 

Mais s’il semble avoir trouvé sa voie artistique, comme il le confie des années plus tard – « j’ai eu la certitude de m’être trouvé. Je suis devenu prosateur, romancier, et je ne suis rien d’autre »-, il est rattrapé par les événements politiques de son temps.

 

Alors qu’il est favorable au communisme dans sa jeunesse, le Printemps de Prague, marqué par l’invasion des troupes soviétiques en 1968 et le retour de la censure, est rejeté par l’écrivain. S’en suivent plusieurs années troubles où il se voit interdire d’enseigner et retirer sa carte de membre du parti communiste, jusqu’à ce que lui soit enlevée sa nationalité en 1979.

 

Dès lors, ses écrits explorent le régime communiste et son passé personnel à travers des thèmes comme l’oubli. C’est en France, après avoir obtenu la nationalité en 1981, qu’il écrit son roman le plus connu, L’Insoutenable Légèreté de l’Être (1984). Ce dernier fait l’objet d’une adaptation au cinéma du même nom en 1988 par le réalisateur américain Philip Kaufman, avec au casting Daniel Day-Lewis et Juliette Binoche. Le film sera nommé plusieurs fois aux Oscars, notamment pour le meilleur scénario adapté.

 

Cette adaptation cinématographique restera la plus connue de toutes. Malgré les liens intellectuels qui le rapprochent du cinéma, Milan Kundera restera relativement distant vis-à-vis des adaptations. Dans son livre Le Scénario de Prague, Natalia Borodin, une ancienne étudiante de l’écrivain, raconte qu’à travers son cours sur l’écriture du scénario, Milan Kundera incitait davantage à la littérature qu’au cinéma.

 

La fin de sa carrière est marquée par de nouveaux succès de librairie et ses premiers romans en français, tels que La Lenteur (1995) ou encore L’Identité (1998). Tout au long de sa vie d’écrivain, il a pu compter sur le soutien d’intellectuels et artistes français. Il a notamment reçu le Grand Prix de littérature de l’Académie française.

 

S’il est né en Tchécoslovaquie dans une famille à la sensibilité artistique -son père est pianiste-, il passe la majorité de sa vie en France jusqu’à son décès le 11 Juillet 2023. En 2019, la nationalité tchèque lui est rendue, quarante ans après.

 

De nombreux hommages sont venus de République tchèque. « Milan Kundera était un écrivain qui a touché de nombreuses générations sur tous les continents et atteint la renommée mondiale », a déclaré notamment le Premier ministre tchèque.

 

Un documentaire tchèque, diffusé sur Arte cette année et disponible sur la plateforme de la chaîne, lui a été consacré, Odyssée des illusions trahies.

 

Adrien Mengin

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts