RIP Jerry Lewis (1926 – 2017)

Publié par Nathalie Dassa le 21 août 2017
Jerry Lewis

Jerry Lewis

Jerry Lewis, l’un des plus grands humoristes et acteurs américains, nous a quittés ce dimanche 20 août 2017 à l’âge de 91 ans.

.

.

.

Jerry Lewis

Jerry Lewis

Artiste complet et génie comique au grand coeur, Jerry Lewis est décédé à son domicile à Las Vegas ce dimanche matin du 20 août 2017. Il avait 91 ans. Selon la presse américaine, il souffrait d’une santé fragile ces dernières années et avait subi une crise cardiaque en 2006. S’il menait un combat contre une fibrose pulmonaire, il continuait, toujours enthousiaste, à faire des apparences publiques. Il laisse derrière lui sept enfants de sa première et seconde épouse.

.

Jerry Lewis, né Joseph Levitch à Newark, New Jersey, en 1926 de parents russes juifs, est devenu l’un des plus grands comiques américains. Pitre et imitateur sur scène dès l’âge de quinze ans, cet acteur légendaire et cinéaste populaire a passé sa carrière à pousser à l’extrême le burlesque en dévoilant ses nombreux talents dans l’art du dédoublement. Ses sketches et ses grimaces sont devenus célèbres dans le monde. Pour lui, il n’y avait pas de meilleur âge que « 9 ans ».

.

Parallèlement à sa carrière, il était un artiste engagé qui fut à l’origine de la création du Téléthon américain en 1966, le transformant en véritable outil de collecte de fonds. Il a aussi aidé les handicapés physiques et mentaux. Il s’était engagé dans la lutte contre la dystrophie musculaire en animant un Téléthon pour les myopathes, qui lui valu d‘être nommé au prix Nobel de la Paix.

.

Dean Martin et Jerry Lewis

Dean Martin et Jerry Lewis

CLOWN DES TEMPS MODERNES

.

Avec plus d’une soixantaine de films à son actif, le monde garde en mémoire son duo légendaire avec le crooner Dean Martin au mitan des années 1940, d’abord dans l’émission Ed Sullivan Show puis pour le compte de la Paramount, jouant sur le cachet comique du beau et du benêt, qui a fait recette. On leur doit plus d’une quinzaine de productions populaires ensemble, dont Amour, Délices et Golf (The Caddy), Le Cabotin et son compère (The Stooge), Artistes et Modèles, Le Trouillard du Far West (Pardners). 

.

Après leur séparation en 1956, Lewis se lance dans une carrière solo plutôt prospère, signant plusieurs succès avec le réalisateur Frank Tashlin, comme Cendrillon aux grands pieds, L’increvable Jerry, Un chef de rayon explosif (sa fameuse scène de la machine à écrire) ou encore Jerry chez les cinoques

.

Docteur Jerry et Mister Love

Docteur Jerry et Mister Love

En 1960, il passe derrière la caméra avec Le dingue du Palace (The Bellboy), puis avec Le Tombeur de ces dames (The Ladies Man) en 1961 – et son impressionnant décor -, Le Zinzin d’Hollywood (The Errand Boy) 1962, et surtout Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor) en 1963, version comique de Dr Jekyll et Mr Hyde, considérée comme l’un des chefs-d’œuvre dans l’hexagone. Outre-atlantique, le film n’eut cependant pas les mêmes honneurs et fut dénigré par la critique.

.

Car si ce clown des temps modernes a conquis le coeur du public, de la cinéphilie française qui le surnomme « Le Roi du Crazy », salué par les cinéastes de la Nouvelle Vague, il est resté longtemps un incompris, souvent méprisé par l’industrie hollywoodienne qui ne le considérait pas réellement comme un auteur et artiste à part entière. Le public américain suit le mouvement au milieu des années 60. Jerry la grande gueule ou encore Cramponne-Toi Jerry sont des échecs.

.

En 1972, Jerry Lewis tente de mettre en scène Le jour où le clown pleura (The Day the Clown Cried), centré sur un clown enfermé dans un camp de concentration. Expérience traumatisante. Le film ne sort jamais mais le scénario est disponible sur la toile. Lewis disparaît des écrans pendant près de dix ans.

.

Jerry Lewis et Robert de Niro ) La Valse des Pantins

Jerry Lewis et Robert de Niro ) La Valse des Pantins

REGISTRE DRAMATIQUE

.

En 1983, il a l’occasion de montrer une autre facette de ses talents, notamment dans le joyau La Valse des pantins (The King of Comedy). Dans cette comédie dramatique réalisée par Martin Scorsese, il incarne un présentateur de talk-show populaire kidnappé par un comique méconnu, joué par Robert de Niro. Entre la tragédie et la comédie, le pas est vite franchi. Dix ans plus tard, on le découvre en vendeur de voitures sur le point de se remarier chez Emir Kusturica dans le tout aussi excellent Arizona Dream, où il donne la réplique à Johnny Depp, Faye Dunaway et Vincent Gallo.

.

Ses deux derniers films remontent à Max Rose, projeté au Festival de Cannes en 2013, dans lequel il joue un vieux jazzman et Le Casse (The Trust) en 2016, où il incarne le père vieillissant de Nicolas Cage.

.

Parmi ses récompenses, Lewis reçoit la Légion d’honneur des mains de Jack Lang en 1984, un Lion d’Or d’honneur en 1999 et un Oscar d’honneur en 2009. Dans ses moments les plus forts, on retient la cérémonie des César de 1980, où ce trublion remet le trophée à Louis de Funès pour célébrer sa grande carrière. Du côté des livres, Flammarion publie en 2006 Dean et moi : une histoire d’amour, et l’éditeur Les Prairies Ordinaires fait paraître en 2015 Jerry Lewis par Chris Fujiwara, que nous avons couvert. Jerry Lewis possède son étoile sur le fameux Walk of Fame de Los Angeles.

.

PLUIE D’HOMMAGES

.

De nombreuses célébrités lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux et évoqué l’empreinte qu’il a laissé dans le monde du divertissement et de la culture. Parmi elles, Jim Carrey : « Ce fou n’était pas un idiot. Jerry Lewis était indéniable génie, une bénédiction incroyable, l’absolu de la comédie. J’existe parce qu’il a existé! ». Puis, Jimmy Kimmel : « Jerry Lewis était un comédien de génie, acteur, réalisateur, inventeur, humaniste et, en tant que Las Vegan, ce qui me manque le plus. ». Ou encore Ellen Degeneres : « Jerry Lewis était une icône comique et philanthrope. J’envoie tout mon amour à sa famille aujourd’hui ».

.

En France, les stars se sont aussi exprimées, comme l’une des icônes comiques du cinéma français Pierre Richard : « Jerry Lewis (1926-2017). Les grands comiques ne devraient jamais mourir. Le rire et la mort sont irréconciliables. Je pleure un grand clown ». Et puis Michel Leeb qui s’est inspiré de ses nombreuses mimiques au début de sa carrière. L’humoriste est revenu sur le décès de son idole pour RTL : « Pour moi, c’était un véritable phare, c’est celui que j’ai imité au début de ma carrière et qui m’a accompagné pendant très très longtemps. Je suis très perturbé par sa disparition, parce qu’il n’a pas été remplacé ».

.


.

.

.

.

.


.

Commentaires

A la Une

James Franco pourrait se démultiplier dans un spin-off X-Men

James Franco est en pourparlers pour incarner le mutant Multiple Man dans un nouveau spin-off X-Men en préparation chez 20th Century… Lire la suite >>

Le prochain film de Quentin Tarantino chez Sony Pictures

Sony Pictures financera et distribuera le prochain film de Quentin Tarantino. Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Tom Cruise sont envisagés…. Lire la suite >>

Catch-22 décliné en série avec George Clooney

Catch-22, tiré du roman de Joseph Heller en 1961 et adapté au cinéma par Mike Nichols en 1970, va connaître… Lire la suite >>

Luc Besson et Jean Dujardin sur un projet de série pour ABC

Luc Besson et Jean Dujardin vont collaborer ensemble pour un projet de série pour ABC, d’après les romans de James… Lire la suite >>

Un nouveau trailer pour Hostiles avec Christian Bale

Le western ambitieux de Scott Cooper, avec Christian Bale, se dévoile un peu plus dans un second trailer.       Après… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 EPOUSE-MOI MON POTE 341 694 3 1 955 056
2 AU REVOIR LA-HAUT 338 527 3 1 328 735
3 JALOUSE 315 948 1 315 948
4 THOR : RAGNAROK 311 991 3 2 160 075
5 LE SENS DE LA FETE 182 466 6 2 686 809
6 L'ECOLE BUISSONNIERE 177 426 5 1 600 541
7 CARBONE 169 674 2 504 465
8 LA MONTAGNE ENTRE NOUS 129 306 1 129 306
9 JIGSAW 125 623 2 428 090
10 TOUT NOUS SEPARE 101 574 1 101 574

Source: CBO Box office