Pour cette 4ème édition des nuits américaines consacrées aux rétrospectives des classiques du cinéma, la programmation met à l’honneur de grandes héroïnes cinématographiques

.

.

Au-delà des nuits liées aux séries dans le cadre de Deauville Saison 1, en collaboration avec Orange Cinéma Séries et HB0, ainsi qu’aux hommages rendus à Terry Gilliam, Annette Bening et Gregg Araki avec la projection de leurs films lors du Festival, la programmation – en partenariat avec la cinémathèque française – mettra à l’honneur les figures féminines et grandes héroïnes cinématographiques du cinéma américain au travers d’une dizaine de projections.

.

Communiqué, rédigé par le festival : « A travers ces Portraits de femmes qui ont imprimé les mémoires de générations de cinéphiles, se mêleront les visages d’héroïnes graciles, sublimes et émouvantes, telle Barbara Loden en mère de famille à la dérive dans son film « Wanda »(1970), ou bien Gena Rowlands en mère aimante, libre et aliénée dans « Une femme sous influence » de John Cassavetes (1974). D’autres femmes solitaires ou incomprises parcourront les écrans de nuit du Festival : Julianne Moore en épouse modèle délaissée affrontant les préjugés dans « Loin du paradis » de Todd Haynes (2002), Anna Thomson en détresse, digne et bouleversante dans « Sue perdue dans Manhattan » de Amos Kolleck (1997), Anne Bancroft, en médecin sacrilège et sacrifiée dans « Frontière chinoise » de John Ford (1966). Se croiseront également des figures de femmes fortes ou cruelles ; Hilary Swank fragile et déterminée dans « Million Dollar Baby » de Clint Eastwood (2004),Gene Tierney en mère jalouse et monstrueuse dans « Péché mortel » de John M. Stahl (1945) ou encore Ava Gardner farouchement indépendante dans « La comtesse aux pieds nus » de Joseph L. Manckiewicz (1954)… »

.

.

NUITS « PORTRAITS DE FEMMES »

.

THE WOMEN (Femmes) de George Cukor (1939)

avec Norma Shearer, Joan Crawford, Joan Fontaine

Une femme sur le point de divorcer rencontre à Reno plusieurs femmes venues pour la même raison.

.

REBECCA de Alfred Hitchcock (1940)

avec Joan Fontaine, Laurence Olivier, Judith Anderson

Une Américaine épouse un riche veuf anglais qui l’installe dans sa demeure où flotte le souvenir de sa première épouse.

.

LAURA de Otto Preminger (1944)

avec Gene Tierney, Clifton Webb, Dana Andrews

Un policier enquête sur le meurtre d’une jeune femme mannequin qui fut façonnée par un esthète.

.

ALL ABOUT EVE (Eve) de Joseph L. Mankiewicz (1950)

avec Bette Davis, Anne Baxter, George Sanders

Une jeune comédienne reçoit le prix de la meilleure actrice de théâtre de l’année. L’entourage de cette dernière se souvient de son ascension.

.

SUNSET BOULEVARD (Boulevard du crépuscule) de Billy Wilder (1950)

avec Gloria Swanson, William Holden, Erich Von Stroheim

Une vedette du cinéma muet sur le déclin se voyant toujours comme reine d’Hollywood vit avec un scénariste raté pris au piège dans sa villa décrépite.

.

SABRINA de Billy Wilder (1954)

avec Audrey Hepburn, Humphrey Bogart, William Holden

Fille d’un chauffeur, Sabrina est secrètement amoureuse du fils du riche patron de son père, un play-boy qui ne sait même pas qu’elle existe.

.

SEVEN WOMEN (Frontière chinoise) de John Ford (1966)

avec Anne Bancroft, Sue Lyon, Mildred Dunnock

Dans une Chine ravagée par la guerre, les six femmes d’une mission installée à la frontière sino-mongole voient leur vie bouleversée par l’arrivée d’une doctoresse.

.

ERIN BROCKOVICH de Steven Soderbergh (2000)

avec Julia Roberts, Albert Finney, Aaron Eckhart

Une secrétaire au caractère bien trempé met la main sur des documents compromettants liés à une affaire de déchets toxiques.

.

FAR FROM HEAVEN (Loin du paradis) de Todd Haynes (2002)

avec Julianne Moore, Dennis Quaid, Dennis Haysbert

Dans l’Amérique des années 50, une mère au foyer exemplaire dont le mariage bat de l’aile se lie d’amitié avec son jardinier noir et provoque ainsi un scandale.

.

KILL BILL – VOLUME 1 de Quentin Tarantino (2003)

avec Uma Thurman, Lucy Liu, David Carradine

Une femme laissée pour morte lors de son mariage se réveille après un coma de quatre ans. Celle-ci n’a plus qu’un seul but : se venger de ses assassins et tuer leur chef Bill.

.

.

Articles sur le même thème

  1. Deauville 2010 : Buried, The Dry Land et l’Irak
  2. Deauville 2010 : Rendez-vous avec Terry Gilliam
  3. Deauville 2010 : du côté des Docs de l’Oncle Sam
  4. Kaboom : explosif !
  5. Deauville 2010 : premier contact avec la compétition
  6. Deauville 2010 : stars, master class et séries TV
  7. Deauville 2010 : hommage à Gilliam, Bening et Araki !
  8. Deauville 2010 : les premières !
  9. Deauville 2010 : la sélection !

Commentaires

A la Une

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Ridley Scott donne des nouvelles des séries Alien et Blade Runner

Au micro de la BBC, Ridley Scott a confirmé la progression du développement des séries adaptées de ses films à… Lire la suite >>

Oppenheimer : Les enjeux du prochain film de Christopher Nolan

La pandémie, qui a stoppé le monde sur près de deux ans, a également provoqué le divorce entre Christopher Nolan… Lire la suite >>

Pam & Tommy : Première bande-annonce rock’n’roll

La surprenante minisérie d’Hulu sur la fuite d’une sextape entre Pamela Anderson et Tommy Lee, dévoile ses premières images avant… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LES BODIN'S EN THAILANDE 580 181 1 580 181
2 ALINE 301 206 2 896 417
3 LES ETERNELS 209 800 3 1 455 865
4 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 158 922 1 158 922
5 AMANTS 136 003 1 136 003
6 MOURIR PEUT ATTENDRE 83 764 7 3 892 174
7 AFFAMES 75 483 1 75 483
8 MARATHON ONE PIECE 1000 LOGS 69 460 1 69 460
9 VENOM : LET THERE BE CARNAGE 63 113 5 1 586 933
10 ILLUSIONS PERDUES 60 444 5 752 693

Source: CBO Box office

Nos Podcasts