Synopsis : Huit ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu’elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d’élucider le mystère de sa disparition.

 

♥♥♥♥♥

 

Captives - affiche

Captives – affiche

Six ans après Adoration, Atom Egoyan a marqué son retour en compétition officielle au festival de Cannes 2014 avec Captives. Le cinéaste canadien des Beaux Lendemains, lauréat du Grand Prix du Jury en 1997, signe un thriller à la structure complexe qui aborde les thématiques de l’enlèvement d’enfants, de la séquestration, du deuil, de la culpabilité, du voyeurisme, des hautes technologies et des réseaux pédophiles sur internet. De séquences en séquences, le récit immersif alterne passé et présent sur les huit ans qui ont suivi la disparition d’une fillette, pour reconstituer le puzzle de l’enquête. Rien n’est jamais montré, tout est toujours soigneusement suggéré, se combinant assez bien avec la texture visuelle élégante. C’est ce qui rend aussi le cheminement narratif prenant, en dépit d’un dénouement vite emballé et relativement convenu. Captives n’est bien sûr pas sans rappeler l’excellent PRISONERS (notre critique) de Denis Villeneuve, avec certainement moins de tension palpable du point de vue de son traitement scénaristique. Mais Atom Egoyan n’est pas tant porté sur les révélations que sur le fait de se focaliser sur toutes ces institutions qui garantissent confiance, foi et sécurité. Si rien n’est nouveau sous le soleil, il joue néanmoins sur toute une approche artistique appréciable, notamment celle de l’étrangeté d’une singulière efficacité. Elle enveloppe ce thriller de bout en bout, tout en jouant à semer la confusion chez chacun des personnages.

 

Captives - ARP Selection

Captives – ARP Selection

 

On se polarise ainsi sur Ryan Reynolds et Mireille Enos dans les rôles des parents de Cassandra, leur fille de dix ans enlevée. Celle-ci, d’abord incarnée par Peyton Kennedy puis par Alexia Fast, se retrouve cloisonnée pendant huit ans dans une chambre sous caméra de surveillance. Elle est embrigadée par le chef d’un réseau pédophile, campé par un trop propret et maniéré Kevin Durand, qui l’utilise pour appâter d’autres enfants. Cette attention la marque en outre du syndrome de Stockholm. Si la star de The Killing porte physiquement tout le poids de ce traumatisme dans son rôle de mère, le personnage central reste cependant Ryan Reynolds qui incarne, en demi-teinte, malgré son interprétation légitime et sobre, un père rapidement soupçonné d’être à l’origine de l’enlèvement. Face à eux, Rosario Dawson complète ce duo en femme flic qui lutte contre ces réseaux pédophiles experts en hautes technologies, ayant une relation avec son coéquipier de son unité (Scott Speedman). Au final, si Atom Egoyan joue à fond sur l’esthétique et les décors neigeux canadien, Captives n’en demeure pas pour autant froid ni dénué d’émotion. Son traitement, son tempo et son étrangeté permettent à ce thriller de se concevoir comme un objet de curiosité qui parvient à capter l’attention, en dépit des nombreux clichés et des raccourcis qui abondent.

 

 

  • CAPTIVES (The Captive) d’Atom Egoyan en salles françaises le 7 Janniver 2015.
  • Casting : Ryan Reynolds, Mireille Enos, Scott Speedman, Rosario Dawson, Kevin Durand, Alexia Fast, Peyton Kennedy, Bruce Greenwood
  • Scénario : Atom Egoyan, David Fraser
  • Production : Simone Urdl, Jennifer Weiss, Stephen Traynor.
  • Photographie : Paul Sarossy.
  • Direction Artistique : Kim McQuiston.
  • Musique : Mychael Danna
  • Décors : Phillip Barker, Robert Hepburn.
  • Costumes : Debra Hanson.
  • Montage : Susan Shipton.
  • Distribution : ARP Sélection
  • Durée : 1h52

.

Commentaires

A la Une

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Confinement : le décor d’un tournage en pause plonge les passants dans le Paris de l’Occupation

Repérées au début du mois par les habitants du quartier, deux rues de la Butte Montmartre arborent des affiches du… Lire la suite >>

Confinement : Masterclass et cours donnés par de grands noms du septième art en accès libre

Accédez à des centaines de masterclass, de tables rondes, et de cours livrés par des personnalités du cinéma depuis chez… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts