Jurassic World logo

Jurassic World logo

 

 

Une premiere photo dévoilee de Jurassic World de Colin Trevorrow

Une première photo dévoilée de Jurassic World de Colin Trevorrow

[Spoilers Alert] Alors que les rumeurs sur l’intrigue de JURASSIC WORLD, actuellement en tournage, vont bon train et que des informations ont même fuité sur la toile, le réalisateur Colin Trevorrow a fini par clarifier – et donc dévoiler – certains détails du récit, coécrit par Rick Jaffa et Amanda Silver (LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES  – notre critique). Pour rappel, on avait déjà évoqué le pitch éventuel en juin l’année dernière qui semble concorder.

 

Ainsi après une photo de la carte du parc révélée par un anonyme et la première photo officielle postée via le compte Twitter de Colin Trevorrow (ci-contres), l’intrigue de ce nouvel opus d’action, d’aventures et de science fiction très attendu se dévoile au travers de l’interview que le cinéaste a accordé à Slashfilm et rapportée par Comingsoon.

 

Carte du parc - Jurassic World de Colin Trevorrow

Carte du parc – Jurassic World de Colin Trevorrow

Colin Trevorrow révèle successivement le lieu de l’action et sa signification. Il confirme également que l’intrigue se passe 22 ans après les évènements de Jurassic Park et explique que le scénario essaie d’incorporer deux thèmes importants : l’avidité économique et les relations de l’humanité avec les technologies modernes. Il en profite pour corriger une rumeur internet qui suggérait que les dinosaures étaient « bons » dans Jurassic World. Il affirme enfin qu’apparaîtront bien de nouvelles espèces.

 

Voici ces quelques révélations…

 

« Jurassic World, se déroule dans une réserve spécialement adaptée sur l’île Nublar. Elle reçoit plus de 20.000 visiteurs par jour. Vous y arrivez par ferry depuis le Costa Rica. Elle dispose de structures destinées à une réserve biologique, un safari, un zoo et un parc à thème. Ce tourisme luxueux bénéficie d’hôtels, de restaurants, d’une vie nocturne et d’un parcours de golf. Et il y a les dinosaures. De vrais. Vous pouvez vous approcher plus près d’eux que vous n’auriez jamais pu l’imaginer possible. C’est une matérialisation du rêve de John Hammond, et je suis sûr que vous voudriez y aller ».

 

« [Nos] relations avec la technologie sont devenues indissociables de notre vie quotidienne. On est totalement inertes face aux miracles scientifiques qui se succèdent autour de nous. On les considère comme acquis… Que se passerait-il si, malgré tous les moyens de sécurité, ils avaient construit une réserve biologique où vous pourriez voir des dinosaures marcher sur la terre… Et que se passerait-il si les gens étaient déjà blasés ? On imagine un adolescent envoyant un texto à sa petite amie avec dans son dos un T-Rex derrière une vitre de protection. Pour nous, cette image est significative de ce que le public ressent face aux films eux-mêmes. ‘Nous avons vu des dinosaures en CGI. Qu’est-ce que vous avez d’autres ?’ L’année prochaine vous connaîtrez notre réponse ».

 

« Il n’existe pas de bons ou de mauvais dinosaures. Il y a des prédateurs et des proies. Le T-Rex de Jurassic Park a tué des êtes humains et en a sauvés. Personne n’a considéré cela comme bon ou mauvais. Ce film concerne nos rapports avec les animaux, comment nous réagissons face à la menace qu’ils représentent sous l’aspect de notre domination sur Terre comme espèce. Nous les chassons, nous les mettons en cage dans des zoos, on les admire de loin et nous essayons d’affirmer notre contrôle sur eux. Le personnage de Chris Pratt fait des recherches comportementales sur les raptors. Ils ne sont pas entraînés, ils ne peuvent pas faire des tours. Il essaie juste de comprendre les limites de nos relations entre ces créatures très intelligentes et les êtes humains. »

 

« Il y aura un nouveau dinosaure créé par les généticiens du parc. Les différences dans leur séquence étaient complétées par l’ADN d’autres espèces, comme le génome du premier film avait été complété par l’ADN d’une grenouille. Cette création existe pour satisfaire un mandat ‘ corporate’ – ils veulent quelque chose de plus gros, de plus fort et avec encore plus de dents. Et c’est ce qu’ils vont obtenir. »

  

JURASSIC WORLD, produit par Steven Spielberg, Frank Marshall et Pat Crowley, est programmé dans les salles hexagonales le 10 juin 2015 en 3D. On retrouvera au castingChris Pratt, Omar Sy Idris Elba, Vincent D’Onofrio, Bryce Dallas Howard, Jake Johnson et Irrfan Khan. On rappelle également que Michael Giacchino composera la musique en remplacement du Maître attitré John Williams.

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts