Jurassic World logo

Jurassic World logo

 

 

Une premiere photo dévoilee de Jurassic World de Colin Trevorrow

Une première photo dévoilée de Jurassic World de Colin Trevorrow

[Spoilers Alert] Alors que les rumeurs sur l’intrigue de JURASSIC WORLD, actuellement en tournage, vont bon train et que des informations ont même fuité sur la toile, le réalisateur Colin Trevorrow a fini par clarifier – et donc dévoiler – certains détails du récit, coécrit par Rick Jaffa et Amanda Silver (LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES  – notre critique). Pour rappel, on avait déjà évoqué le pitch éventuel en juin l’année dernière qui semble concorder.

 

Ainsi après une photo de la carte du parc révélée par un anonyme et la première photo officielle postée via le compte Twitter de Colin Trevorrow (ci-contres), l’intrigue de ce nouvel opus d’action, d’aventures et de science fiction très attendu se dévoile au travers de l’interview que le cinéaste a accordé à Slashfilm et rapportée par Comingsoon.

 

Carte du parc - Jurassic World de Colin Trevorrow

Carte du parc – Jurassic World de Colin Trevorrow

Colin Trevorrow révèle successivement le lieu de l’action et sa signification. Il confirme également que l’intrigue se passe 22 ans après les évènements de Jurassic Park et explique que le scénario essaie d’incorporer deux thèmes importants : l’avidité économique et les relations de l’humanité avec les technologies modernes. Il en profite pour corriger une rumeur internet qui suggérait que les dinosaures étaient « bons » dans Jurassic World. Il affirme enfin qu’apparaîtront bien de nouvelles espèces.

 

Voici ces quelques révélations…

 

« Jurassic World, se déroule dans une réserve spécialement adaptée sur l’île Nublar. Elle reçoit plus de 20.000 visiteurs par jour. Vous y arrivez par ferry depuis le Costa Rica. Elle dispose de structures destinées à une réserve biologique, un safari, un zoo et un parc à thème. Ce tourisme luxueux bénéficie d’hôtels, de restaurants, d’une vie nocturne et d’un parcours de golf. Et il y a les dinosaures. De vrais. Vous pouvez vous approcher plus près d’eux que vous n’auriez jamais pu l’imaginer possible. C’est une matérialisation du rêve de John Hammond, et je suis sûr que vous voudriez y aller ».

 

« [Nos] relations avec la technologie sont devenues indissociables de notre vie quotidienne. On est totalement inertes face aux miracles scientifiques qui se succèdent autour de nous. On les considère comme acquis… Que se passerait-il si, malgré tous les moyens de sécurité, ils avaient construit une réserve biologique où vous pourriez voir des dinosaures marcher sur la terre… Et que se passerait-il si les gens étaient déjà blasés ? On imagine un adolescent envoyant un texto à sa petite amie avec dans son dos un T-Rex derrière une vitre de protection. Pour nous, cette image est significative de ce que le public ressent face aux films eux-mêmes. ‘Nous avons vu des dinosaures en CGI. Qu’est-ce que vous avez d’autres ?’ L’année prochaine vous connaîtrez notre réponse ».

 

« Il n’existe pas de bons ou de mauvais dinosaures. Il y a des prédateurs et des proies. Le T-Rex de Jurassic Park a tué des êtes humains et en a sauvés. Personne n’a considéré cela comme bon ou mauvais. Ce film concerne nos rapports avec les animaux, comment nous réagissons face à la menace qu’ils représentent sous l’aspect de notre domination sur Terre comme espèce. Nous les chassons, nous les mettons en cage dans des zoos, on les admire de loin et nous essayons d’affirmer notre contrôle sur eux. Le personnage de Chris Pratt fait des recherches comportementales sur les raptors. Ils ne sont pas entraînés, ils ne peuvent pas faire des tours. Il essaie juste de comprendre les limites de nos relations entre ces créatures très intelligentes et les êtes humains. »

 

« Il y aura un nouveau dinosaure créé par les généticiens du parc. Les différences dans leur séquence étaient complétées par l’ADN d’autres espèces, comme le génome du premier film avait été complété par l’ADN d’une grenouille. Cette création existe pour satisfaire un mandat ‘ corporate’ – ils veulent quelque chose de plus gros, de plus fort et avec encore plus de dents. Et c’est ce qu’ils vont obtenir. »

  

JURASSIC WORLD, produit par Steven Spielberg, Frank Marshall et Pat Crowley, est programmé dans les salles hexagonales le 10 juin 2015 en 3D. On retrouvera au castingChris Pratt, Omar Sy Idris Elba, Vincent D’Onofrio, Bryce Dallas Howard, Jake Johnson et Irrfan Khan. On rappelle également que Michael Giacchino composera la musique en remplacement du Maître attitré John Williams.

Commentaires

A la Une

Officier et Gentleman : Un remake en préparation avec Miles Teller en tête d’affiche

L’acteur de Whiplash et de Top Gun Maverick reprendra le rôle tenu par Richard Gere dans le film original des… Lire la suite >>

Possession : Robert Pattinson s’associe au réalisateur de Smile pour un remake

L’acteur Robert Pattinson et le réalisateur des deux films Smile, Parker Finn, ont pour projet un remake du classique des… Lire la suite >>

Rebecca Ferguson et Idris Elba au casting du nouveau film de Kathryn Bigelow

Après sept ans d’attente, le retour de la réalisatrice oscarisée Kathryn Bigelow n’a jamais été aussi proche. Elle devrait accueillir… Lire la suite >>

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts