Sortie DVD/ Z32 de Avi Mograbi: critique

Publié par Didier Flori le 4 août 2014

Synopsis : Un ex-soldat israélien a participé à une mission de représailles dans laquelle deux policiers palestiniens ont été tués. Il cherche à obtenir le pardon pour ce qu’il a fait. Sa petite amie ne pense pas que ce soit si simple, elle soulève des questions qu’il n’est pas encore capable d’affronter.
Le soldat témoigne volontairement devant la caméra tant que son identité n’est pas dévoilée. Le cinéaste, tout en cherchant la solution adéquate pour préserver l’identité du soldat, interroge sa propre conduite politique et artistique.

 

♥♥♥♥♥ 

 

Z32 de Avi Mograbi - DVD Epicentre Films Editions

Z32 de Avi Mograbi – DVD Epicentre Films Editions

Avi Mograbi est un artiste engagé, membre de l’association Breaking the Silence qui recueille les témoignages des soldats israëliens depuis 2004. Six ans après la sortie au cinéma via Les Films du Losange et présenté à la 65e Mostra de Venise, son documentaire Z32, plus que jamais d’actualité avec le conflit israélo-palestinien qui bat son plein, trouve son chemin en vidéo à partir du 19 août 2014 distribué par Epicentre Films Editions. Cependant, il serait réducteur de limiter cette œuvre à ce simple contexte géopolitique. Comme l’explique Mograbi dans un débat proposé en bonus du DVD, ces circonstances ne sont finalement que des détails ; ce qui est en jeu ici est plutôt le portrait individuel d’un soldat et sa façon d’appréhender ses actes au nom d’un conflit militaire. Comment l’anonyme au centre de cette oeuvre a-t-il pu ressentir de la joie à participer à une opération de représailles durant laquelle il a tué un de ses congénères ? Tenter de comprendre cet ancien soldat, c’est le projet humaniste au cœur de Z32. On est à la fois terrifiés et fascinés à l’écoute du témoignage de ce soldat dont le détachement n’est pas sans rappeler celui des tueurs rencontrés par Werner Herzog dans Into the Abyss. L’ancien combattant prend conscience que son acte est un crime de guerre mais le justifie par la simple mise en application d’un entraînement.

 

Z32 de Avi Mograbi / © Les Films du Losange

Z32 de Avi Mograbi / © Les Films du Losange

 

La beauté du geste de Mograbi est d’offrir à cet homme une forme de double thérapie, d’accompagner au lieu de condamner. D’une part, un travail s’opère avec le cinéaste qui organise le retour du soldat sur les lieux de la tragédie et recueille son récit sans intervenir. L’autre versant du documentaire est celui d’une thérapie de couple où le soldat et sa compagne composent difficilement avec un passé qui habite les silences de leurs discussions quotidiennes. L’ancien combattant recherche inlassablement le pardon de sa compagne, qui de son côté ne peut se résoudre à s’identifier à lui pour le comprendre. A travers le jeu impossible de la reprise du récit de l’homme par la femme, Z32 dresse le portrait poignant d’un couple fragilisé par un passé envahissant. Les corps affalés des amants se touchent mais un gouffre les sépare dans lequel viennent se perdre leurs regards qui se détournent l’un de l’autre à l’évocation du raid de représailles.

 

Z32 de Avi Mograbi / © Les Films du Losange

Z32 de Avi Mograbi / © Les Films du Losange

 

Au-delà de la profonde humanité qui s’en dégage à chaque instant, Z32 est remarquable par sa recherche de formes novatrices et la manière juste de traiter son sujet. La première demi-heure se lit comme un passionnant « making of » qui enregistre le « work in progress » des différents éléments faisant la matière du récit. On y voit la création d’un masque numérique bluffant, à même de restituer les expressions faciales de l’ancien soldat et de sa compagne tout en conservant leur anonymat. Le dispositif efficace produit un effet de proximité en même temps qu’un sentiment d’altérité. Si l’artifice est au début presque invisible, il crée finalement une distance par rapport à un homme qui a perdu une part d’humanité, porte ensuite la marque de l’acte monstrueux qu’il a commis et fait partager ce poids à sa compagne. On assiste aussi durant cette première demi-heure à la composition d’une chanson, autre outil atypique dans le genre du documentaire utilisé avec maestria par Mograbi. Le cinéaste se fait la voix d’une émotion poétique à travers des performances musicales interprétées « live » qui évoquent les collaborations de Bertolt Brecht et Kurt Weill. Contrastant avec le discours froid et précis de l’ancien combattant, ces séquences permettent au documentariste de s’interroger sur son rôle d’artiste et de sublimer le caractère tragique de son sujet. Œuvre aussi hybride qu’originale, Z32 est un documentaire dont la franche réussite tient finalement à un équilibre idéal entre un fond à la résonance universelle et une forme à la fois innovante et stimulante.

 

Didier Flori

 

  • Z32 réalisé par Avi Mograbi disponible en DVD à partir du 19 août 2014.
  • Scénario : Avi Mograbi et Noam Enbar
  • Production : Serge Lalou, Avi Mograbi
  • Photographie : Philippe Bellaïche
  • Montage : Avi Mograbi
  • Décors : Tony Dwi Setyanto
  • Costumes : Rinaldi Fikri
  • Musique : Noam Enbar
  • Editeur DVD :  Epicentre Films Editions
  • Bonus : Débat à l’Ecole militaire (25 min), « Briser le silence » – discours d’Avi Mograbi (5 min), Chanson Live à Tel Aviv (16 min), A propos des effets-spéciaux (4 min), Bio-filmographie, Galerie photos, Bande-annonce.
  • Durée : 1h20

Commentaires

A la Une

Confinement : le décor d’un tournage en pause plonge les passants dans le Paris de l’Occupation

Repérées au début du mois par les habitants du quartier, deux rues de la Butte Montmartre arborent des affiches du… Lire la suite >>

Confinement : Masterclass et cours donnés par de grands noms du septième art en accès libre

Accédez à des centaines de masterclass, de tables rondes, et de cours livrés par des personnalités du cinéma depuis chez… Lire la suite >>

Ryan Gosling en discussion pour jouer un astronaute dans l’adaptation d’un livre d’Andy Weir

Après First Man de Damien Chazelle, Ryan Gosling va certainement devoir retourner dans l’espace pour un blockbuster de la MGM… Lire la suite >>

Carlotta Films lance sa plateforme de SVOD

Le distributeur de films de patrimoine propose à son tour un service de SVOD, le Vidéo Club Carlotta Films, pour… Lire la suite >>

Aaron Paul aimerait incarner Kurt Cobain

L’interprète de Jesse Pinkman rêve d’incarner le leader du groupe Nirvana, disparu à l’âge de 27 ans en 1994.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts