Deauville 2016/ Mean Dreams de Nathan Morlando : critique

Publié par Antoine Gaudé le 6 septembre 2016

Synopsis : Après avoir volé un sac contenant de l’argent de la drogue, un garçon de quinze ans s’enfuit avec la fille qu’il aime tandis que le père de celle-ci, un flic corrompu, les prend en chasse. Mean Dreams est un thriller, mais également une fable qui évoque le passage à l’âge adulte, le désespoir de la vie en fuite et l’émerveillement du premier amour.

♥♥♥♥

 

Mean Dreams

Mean Dreams

Après Edwin Boyd (2011), le cinéaste canadien Nathan Morlando revient avec un nouveau long métrage, projeté en compétition à Deauville après avoir fait un tour à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en mai dernier. Mean Dreams est un récit dans la veine de Bonnie and Clyde, thématique décidément tendance de cette 42e édition du festival dédié au cinéma américain. Il s’agit ici d’une romance entre deux adolescents (l’Américain Josh Wiggins et la jolie québécoise Sophie Nélisse), pris en chasse par Bill Paxton, en père alcoolique et violent, et Colm Feore, en flic corrompu. Entre thriller et fable sur le passage à l’âge adulte, rappelant le cinéma de Jeff Nichols, Nathan Morlando s’attarde davantage sur la fuite amoureuse et délivre un suspense efficace, entremêlé de scènes intimes évoquant par certains aspects True Romance de Tony Scott. Hormis une musique assourdissante, Mean Dreams ne présente que peu de défauts. À commencer par l’efficacité de la narration. Morlando manipule temps fort et temps faible avec beaucoup de maîtrise grâce à des personnages suffisamment denses et des séquences, notamment de courses-poursuites, véritablement tendues. Révélant rapidement l’ambiance malsaine qui règne dans le foyer des Caraway, Mean Dreams prend rapidement la direction du road-movie. Celle d’un désir de liberté et d’ailleurs pour nos deux amoureux, trop longtemps restés cloisonnés dans leur milieu. Ainsi, le jeune Jonas évoque les adolescents de Mark Twain, en particulier Tom Sawyer. Il y a chez lui quelque chose de réconfortant, une maturité qui l’empêche d’être complètement un enfant. Son mode de vie rural et ses parents distants ont fini par le forger à une vie de solitaire, jusqu’au jour où sa route croise celle de sa nouvelle voisine, Casey, qui lui apporte un vent de fraîcheur. La justesse des scènes qu’ils partagent ensemble (la séquence du motel) – au-delà de l’intensité de leur jeu – apparaît comme une véritable cure de jouvence, tout comme le film.

.

Antoine Gaudé

.

.

.

  • MEAN DREAMS de Nathan Morlando en salles le 4 janvier 2017.
  • Avec : Josh Wiggins, Sophie Nélisse, Bill Paxton, Colm Feore, Vickie Papavs, Matt Connors, Ryan Blakely, Tara Nicodemo…
  • Scénario : Kevin Coughlin, Ryan Grassby
  • Production : William Woods, Allison Black
  • Photographie : Steve Cosens
  • Montage : Ronald Sanders, Sandy Pereira
  • Décors : Zosia Mackenzie
  • Costumes : Marissa Schwartz
  • Musique : Son Lux
  • Distribution : La Belle Company
  • Durée : 1h48

.

   

Commentaires

A la Une

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Steven Spielberg en projet sur une série d’horreur pour la plateforme Quibi

Steven Spielberg écrira une série d’horreur exclusivement conçue pour la future plateforme de vidéo à la demande sur mobile, Quibi…. Lire la suite >>

Michel Hazanavicius et les frères Dardenne collaborent pour un conte animé

Le cinéaste français va porter à l’écran le conte de Jean-Claude Grumberg, La plus précieuse des marchandises, sous la forme d’un film… Lire la suite >>

Un trailer cauchemardesque pour Midsommar par le réalisateur d’Hérédité

Midsommar, film d’horreur suédo-américain écrit et réalisé par Ari Aster, déjà derrière Hérédité, a dévoilé son trailer cauchemardesque. Le long-métrage invite… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : DARK PHOENIX 689 880 1 689 880
2 ALADDIN 493 107 3 1 625 789
3 PARASITE 376 842 1 376 842
4 ROCKETMAN 207 474 2 484 491
5 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 180 859 2 523 433
6 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 177 268 2 370 045
7 MA 160 898 1 160 898
8 JOHN WICK PARABELLUM 134 907 3 666 622
9 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 128 366 5 1 576 380
10 DOULEUR ET GLOIRE 101 199 4 681 941

Source: CBO Box office

Nos Podcasts