Deauville 2016/ Mean Dreams de Nathan Morlando : critique

Publié par Antoine Gaudé le 6 septembre 2016

Synopsis : Après avoir volé un sac contenant de l’argent de la drogue, un garçon de quinze ans s’enfuit avec la fille qu’il aime tandis que le père de celle-ci, un flic corrompu, les prend en chasse. Mean Dreams est un thriller, mais également une fable qui évoque le passage à l’âge adulte, le désespoir de la vie en fuite et l’émerveillement du premier amour.

♥♥♥♥

 

Mean Dreams

Mean Dreams

Après Edwin Boyd (2011), le cinéaste canadien Nathan Morlando revient avec un nouveau long métrage, projeté en compétition à Deauville après avoir fait un tour à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en mai dernier. Mean Dreams est un récit dans la veine de Bonnie and Clyde, thématique décidément tendance de cette 42e édition du festival dédié au cinéma américain. Il s’agit ici d’une romance entre deux adolescents (l’Américain Josh Wiggins et la jolie québécoise Sophie Nélisse), pris en chasse par Bill Paxton, en père alcoolique et violent, et Colm Feore, en flic corrompu. Entre thriller et fable sur le passage à l’âge adulte, rappelant le cinéma de Jeff Nichols, Nathan Morlando s’attarde davantage sur la fuite amoureuse et délivre un suspense efficace, entremêlé de scènes intimes évoquant par certains aspects True Romance de Tony Scott. Hormis une musique assourdissante, Mean Dreams ne présente que peu de défauts. À commencer par l’efficacité de la narration. Morlando manipule temps fort et temps faible avec beaucoup de maîtrise grâce à des personnages suffisamment denses et des séquences, notamment de courses-poursuites, véritablement tendues. Révélant rapidement l’ambiance malsaine qui règne dans le foyer des Caraway, Mean Dreams prend rapidement la direction du road-movie. Celle d’un désir de liberté et d’ailleurs pour nos deux amoureux, trop longtemps restés cloisonnés dans leur milieu. Ainsi, le jeune Jonas évoque les adolescents de Mark Twain, en particulier Tom Sawyer. Il y a chez lui quelque chose de réconfortant, une maturité qui l’empêche d’être complètement un enfant. Son mode de vie rural et ses parents distants ont fini par le forger à une vie de solitaire, jusqu’au jour où sa route croise celle de sa nouvelle voisine, Casey, qui lui apporte un vent de fraîcheur. La justesse des scènes qu’ils partagent ensemble (la séquence du motel) – au-delà de l’intensité de leur jeu – apparaît comme une véritable cure de jouvence, tout comme le film.

.

Antoine Gaudé

.

.

.

  • MEAN DREAMS de Nathan Morlando en salles le 4 janvier 2017.
  • Avec : Josh Wiggins, Sophie Nélisse, Bill Paxton, Colm Feore, Vickie Papavs, Matt Connors, Ryan Blakely, Tara Nicodemo…
  • Scénario : Kevin Coughlin, Ryan Grassby
  • Production : William Woods, Allison Black
  • Photographie : Steve Cosens
  • Montage : Ronald Sanders, Sandy Pereira
  • Décors : Zosia Mackenzie
  • Costumes : Marissa Schwartz
  • Musique : Son Lux
  • Distribution : La Belle Company
  • Durée : 1h48

.

   

Commentaires

A la Une

Verde : le prochain film de Cédric Jimenez se penchera sur l’enlèvement d’Íngrid Betancourt

Alors que Novembre, sur les attentats de 2015, est attendu dans le courant de l’année, le nouveau projet de Cedric… Lire la suite >>

Les nommés aux César 2022

Ce mercredi 26 janvier, Véronique Cayla, Présidente de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, a communiqué les films sélectionnés… Lire la suite >>

Brad Pitt et Damien Quintard relancent le studio d’enregistrement Miraval dans le sud de la France

C’est durant l’été 2022 que les portes du nouveau studio Miraval rouvriront après une refonte par Brad Pitt, aidé du… Lire la suite >>

Civil War : Kirsten Dunst dans le prochain Alex Garland

Le réalisateur britannique Alex Garland continue sa collaboration avec A24 pour produire son prochain film Civil War, avec Kristen Dunst… Lire la suite >>

Nyad : Jodie Foster rejoint Annette Bening dans le biopic consacré à Diana Nyad

Jodie Foster sera aux côtés d’Annette Bening pour les débuts des documentaristes Jimmy Chin et Elizabeth Chai Vasarhelyi au cinéma,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 208 524 6 6 652 879
2 ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 170 581 2 432 511
3 NIGHTMARE ALLEY 142 309 1 142 309
4 SCREAM 122 173 2 334 728
5 TOUS EN SCENE 2 105 801 5 2 253 265
6 L'AMOUR C'EST MIEUX QUE LA VIE 105 611 1 105 611
7 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 88 329 4 758 443
8 EN ATTENDANT BOJANGLES 86 141 3 440 126
9 OUISTREHAM 85 285 2 212 260
10 TENDRE ET SAIGNANT 72 295 1 72 295

Source: CBO Box office

Nos Podcasts