Sortie DVD/ Le Triangle du diable de Sutton Roley : critique

Publié par Thierry Carteret le 19 novembre 2016

Synopsis Un hélicoptère et ses deux sauveteurs partent secourir un bateau en perdition. À son bord, des cadavres et une seule survivante… Au beau milieu de l’océan, la tempête se lève. Leurs coordonnées semblent indiquer qu’ils se trouvent au centre d’un endroit mystérieux surnommé le triangle du diable…

♥♥♥♥♥

 

Le Triangle du Diable - jaquette

Le Triangle du Diable – jaquette

Véritable phénomène du petit écran français, Le Triangle du diable est enfin disponible en DVD depuis le 18 octobre et en copie restaurée, à l’initiative de Showshank Films. Une sortie qui fera des heureux tant le nombre de fans est immense – il suffit de se balader sur les forums. Retour le 5 février 1979. TF1 programme à 18h un petit téléfilm fantastique, entre une émission de sport et un reportage animalier. La chaîne ignore que cette programmation va déclencher un traumatisme chez les jeunes spectateurs, et faire la réputation d’un téléfilm sur la légende du Triangle des Bermudes, pourtant voué aux oubliettes. Ce mythe surnaturel sur la disparition d’avions et de bateaux dans une région imaginaire de l’océan atlantique a depuis pris du plomb dans l’aile suite à des révélations scientifiques. Mais à cette même époque, de nombreux films ont exploré ce thème, comme Le mystère du triangle des Bermudes, Bermudes : Triangle de l’enfer ou Dans les profondeurs du Triangle des Bermudes. Le téléfilm de Sutton Roley, spécialiste de la fiction TV aux États-Unis, a fait l’objet l’année précédente d’une soirée thématique sur le célèbre triangle diabolique dans l’émission tout aussi réputée Les dossiers de l’écran, ne provoquant pas le même engouement malgré sa bonne audience. Alors que reste-t-il du téléfilm en 2016 ? Une ambiance anxiogène, qui plonge le spectateur dans une bulle de mystère et de terreur – une dimension particulièrement réussie. Le Triangle du diable sait composer avec son modeste budget, installant une intrigue astucieuse qui réserve de nombreux twists et révélations, le tout soutenu par des effets spéciaux modestes mais efficaces (le cadavre en « lévitation »). Le final est d’ailleurs très marquant, même s’il peut faire sourire aujourd’hui au regard du jeu outrancier des comédiens.

.

Le Triangle du diableLe Triangle du diableLe Triangle du diableLe Triangle du diable

.

Au casting, on retrouve la grande Kim Novak dont la beauté est encore saisissante en 1974, date de production et de diffusion par la chaîne ABC. La star de Sueurs froides et L’homme au bras d’Or, alors très active à la télévision, a accepté le rôle car le récit combinait ses deux passions : le surnaturel et la mer. À ses côtés figure Doug McClure, acteur habitué du petit écran (série Le Virginien) mais aussi du cinéma (Le Sixième Continent). Il incarne un garde-côtes au sens de l’humour avisé, qui a une petite obsession pour les choses érotiques et surtout un esprit rationnel à toute épreuve, malgré les évènements de plus en plus bizarre qui se font jour lors du sauvetage. La joute verbale entre lui et Pagnolini (Michael Conrad), son collègue sauveteur et pilote d’hélico, s’avère un moment assez truculent qui contrebalance l’angoisse à venir. Pour le personnage du capitaine du bateau à la dérive, on a plaisir à revoir Ed Lauter, habitué des seconds rôles dans le cinéma américain (Le justicier de New York, Plein la gueule, Le contrat). La présence d’un mystérieux personnage de prêtre naufragé (Alejandro Rey) apporte une touche satanique au récit, certainement pour profiter du succès de L’exorciste sorti deux ans auparavant. Enfin, l’excellente bande originale entêtante du jazzman Johnny Pate, connu notamment dans l’univers de la blaxploitation, est pour beaucoup dans toute cette atmosphère étrange. Si sa réputation s’avère aujourd’hui légèrement accessoire et dépassée, Le Triangle du diable possède un charme old-school qui parvient encore à nous transporter dans ce spectacle paranormal en plein océan.

.

.

DVD : Le documentariste, archiviste et auteur Jérôme Wybon (Nos années temps X: Une histoire de la science-fiction à la télévision française) évoque la réception du téléfilm et son phénomène sur les fans depuis sa diffusion en 1979. Cet entretien intéressera les curieux désireux d’en savoir plus. Un court segment compare la restauration avant/après. Enfin, le disque propose le générique original (sans restauration) qui a effrayé les spectateurs de l’époque. On regrette que l’éditeur n’est pas choisi d’ajouter un documentaire sur le triangle des Bermudes, qui aurait été un parfait complément au téléfilm.

.

.

.

  • LE TRIANGLE DU DIABLE (Satan’s Triangle) de Sutton Roley, disponible en DVD le 18 octobre 2016
  • Avec : Kim Novak, Doug McClure, Alejandro Rey, Ed Lauter, Jim Davis, Titos Vandis, Michael Conrad
  • Scénario : William Read Woodfield
  • Production : Paul Junger Witt, Judith Craig Marlin, James R. Rokos
  • Photographie : Leonard J. South
  • Montage : Bud Molin, Dennis Virkler
  • Costumes : Alan Levine
  • Musique : Johnny Pate
  • Edition : Showshank Films
  • Tarif : 14,99 €
  • Durée : 1h11
  • Diffusion : 5 février 1979 (TF1) / 14 janvier 1975 sur (ABC)

.

Commentaires

A la Une

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Lynne Ramsay va réaliser une adaptation de Stephen King

La réalisatrice Lynne Ramsay a été embauchée par Village Roadshow Pictures pour réaliser La petite fille qui aimait Tom Gordon,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts