Synopsis : Dans un futur proche, l’Amérique est contrôlée par un conglomérat d’entreprises tout puissant. L’évènement majeur de l’année est une course de voitures où tous les coups sont permis ! Le champion en titre est un demi-homme, à la fois humain et machine répondant au nom de Frankenstein. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est que cette fois son co-pilote est un espion rebelle qui souhaite renverser le pouvoir.

♥♥♥♥♥

 

La Course a la Mort de lan 2050 - jaquette blu-ray

La Course a la Mort de lan 2050 – jaquette blu-ray

Fausse suite et vrai remake de la série b culte La course à la mort de l’an 2000 de Paul Bartel, sortie en 1975, avec David Carradine et Sylvester Stallone. Si La course à la mort de l’an 2050 retrouve l’aspect satirique de l’original, c’est surtout grâce à Roger Corman, une nouvelle fois à la production. Mais cette relecture reste dépourvue de l’esprit de son modèle qui nous plongeait dans les dérives de la société américaine et de la télé-réalité. Avec un budget sensiblement plus conséquent, La course à la mort de l’an 2050 se révèle vite assommant. Rythme de montage effréné, voire quasi hystérique, musique omniprésente et dialogues consternants, cette course sombre dans les écueils des pires DTV. Le réalisateur G.J. Echternkamp et le scénariste Matt Yamashita (Sharktopus vs. Pteracuda) veulent nous faire avaler la pilule avec l’apparence d’un divertissement fun. Mais rien ne prend. Pourtant, cette série b avait de nombreux atouts. Outre Roger Corman à la production, on y découvre l’acteur Malcolm McDowell (Orange mécanique) dans la peau d’un Président des États-Unis despotique et à la coupe de cheveux improbable. On retient également certaines idées malignes du scénario, comme l’ajout d’un véhicule automatique grâce à l’intelligence artificielle, des spectateurs équipés de lunettes de réalité virtuelle pour suivre la course, et une réflexion intelligente sur le futur de l’Amérique et du monde. Hélas, ces ingrédients rassemblés sont mal exploités et finissent par rendre l’ensemble confus, fatiguant et ennuyeux. Si l’original, qui s’inspirait de la nouvelle The Racer d’Ib Melchior publiée en 1956, se révélait inventive et réjouissante dans son concept – tuer les pilotes-concurrents en écrasant le plus de piétons possibles -, cette version sape toutes les bonnes intentions initiales.

.

La Course a la Mort de l’an 2050 - Death Race 2050

La Course a la Mort de l’an 2050 – Death Race 2050

.

L’unique point commun entre les deux films, des véhicules et des coureurs hauts en couleur. On retrouve ici le champion Frankenstein, un pilote blessé, soi-disant reconstitué comme la créature de Mary Shelley, incarné cette fois par Manu Bennett (séries Arrow, Spartacus). Mais l’acteur n’apporte pas le charisme de David Carradine. Cet opus donne cependant davantage de place au casting féminin ; une dimension qui s’avère d’ailleurs la plus réussie. Les comédiennes Marci Miller (The secret of Joy), Anessa Ramsey (The Signal), Folake Olowofoyeku (Westworld), Shanna Olson (L’abominable vérité) et Yancy Butler (Chasse à l’homme) s’amusent à composer leurs personnages de coureuses automobiles rebelles, fortes et féministes, que rien ne semble arrêter. En retrouvant Roger Corman à la production sous la bannière Universal, qui avait racheté les droits de l’original, et après le remake bourrin de Paul W. S. Anderson en 2008, avec Jason Statham, un prequel en 2011 et sa suite en 2013, on était en droit d’espérer une série b inventive et politiquement incorrecte. Il faut se contenter d’un modeste divertissement dénué de tout l’esprit décomplexé qui faisait tout le sel de l’original.

.

.

DVD : L’édition Universal est un sans faute niveau image et son. En guise de suppléments, le disque offre plusieurs segments : Making of, Le look de 2050, Tour d’horizon des voitures, Voiture à gogo. Des vidéos courtes sur le tournage avec des interviews de l’équipe. L’édition offre également des scènes coupées.

.

.

.

  • LA COURSE À LA MORT DE L’AN 2050 (Death Race 2050) de G.J. Echternkamp, disponible en Blu-ray et DVD depuis le 1er février 2017.
  • Avec : Manu Bennett, Malcolm McDowell, Marci Miller, Folake Olowofoyeku, Anessa Ramsey, Yancy Butler, Shanna Olson…
  • Scénario : G.J. Echternkamp, Matt Yamashita
  • Production : Roger Corman, Julie Corman, Luis Llosa
  • Photographie : Michael Moriatis
  • Montage : G.J. Echternkamp
  • Musique : Sean Fernald
  • Edition et distribution : Universal Pictures
  • Tarifs : 14,99 €  (Blu-ray) – 12,99 € (DVD)
  • Durée : 1h29
  • Sortie initiale : 17 janvier 2017 (USA)

.

Commentaires

A la Une

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts