Cannes 2017/ Happy End de Michael Haneke : critique

Publié par Antoine Gaudé le 28 mai 2017

Synopsis : « Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles. » Instantané d’une famille bourgeoise européenne. 

♥♥♥♥

 

Happy End - affiche

Happy End – affiche

Sélectionné en Compétition, le nouveau film de Michael Haneke, Happy End, débute par une série de périscopes, sarcastiques et cyniques, qui annoncent la pauvre modernité d’un film déjà vieux. S’il suffisait de filmer des bourges, malheureux et lâches, égoïstes et superficiels, pour comprendre le mal d’une époque dénaturée et déshumanisée, Haneke aurait certainement tout compris à notre société occidentale. Et il a beau filmer des commentaires Facebook, envoyer le tube de Sia et des vidéos d’adolescents youtubeurs, il ne fait que prendre les apparats de cette modernité, médiatisée et mondialisée, de ce narcissisme existentiel qui nous ronge et nous prive, même chez les enfants, d’une forme d’innocence. Son langage à lui, le cinéma, reste vieux comme le monde. Il (re)filme ces mêmes gens odieux et inconséquents – du grand-père suicidaire au père hypocrite en passant par la mère égoïste – même la petite dernière savoure ce spectacle décadent alors qu’elle avait pourtant courageusement tiré la « sonnette d’alarme ». Mais visiblement, personne n’en tire aucune leçon. La mise en scène est même d’une morne austérité, anti-vitaliste par excellence, sécrétant son lot de scènes bouffonnes où des rires gênés prennent le pas sur la médiocrité de la vision monde. Clairement, il n’aime pas ses personnages et les décrit bêtement et méchamment. Ce sont des caricatures grossières, incapable d’émotions sincères et donc a fortiori de nous en procurer. On reste donc las devant un tel spectacle, où la pauvreté des personnages n’a d’égal que celle d’un vieux cinéma d’auteur qui tourne en rond, tel un bourgeois qui s’ennuie dans sa tour d’ivoire ne sachant plus quoi filmer, ni raconter.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise 
  • Philippe Descottes : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • HAPPY END écrit et réalisé par Michael Haneke en salles le 18 octobre 2017
  • Avec : Isabelle Huppert, Toby Jones, Mathieu Kassovitz, Jean-Louis Trintignant, Franz Rogowski, Fantine Harduin, Dominique Besnehard, Nabiha Akkari…
  • Production : Margaret Ménégoz, Stefan Arndt, Uwe Schott, Veit Heiduschka, Michael Katz
  • Photographie : Christian Berger
  • Montage : Monika Willi
  • Décors : Olivier Radot
  • Costumes : Catherine Leterrier
  • Distribution : Les Films du Losange
  • Durée : 1h50

.

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts