Cannes 2017/ Happy End de Michael Haneke : critique

Publié par Antoine Gaudé le 28 mai 2017

Synopsis : « Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles. » Instantané d’une famille bourgeoise européenne. 

♥♥♥♥

 

Happy End - affiche

Happy End – affiche

Sélectionné en Compétition, le nouveau film de Michael Haneke, Happy End, débute par une série de périscopes, sarcastiques et cyniques, qui annoncent la pauvre modernité d’un film déjà vieux. S’il suffisait de filmer des bourges, malheureux et lâches, égoïstes et superficiels, pour comprendre le mal d’une époque dénaturée et déshumanisée, Haneke aurait certainement tout compris à notre société occidentale. Et il a beau filmer des commentaires Facebook, envoyer le tube de Sia et des vidéos d’adolescents youtubeurs, il ne fait que prendre les apparats de cette modernité, médiatisée et mondialisée, de ce narcissisme existentiel qui nous ronge et nous prive, même chez les enfants, d’une forme d’innocence. Son langage à lui, le cinéma, reste vieux comme le monde. Il (re)filme ces mêmes gens odieux et inconséquents – du grand-père suicidaire au père hypocrite en passant par la mère égoïste – même la petite dernière savoure ce spectacle décadent alors qu’elle avait pourtant courageusement tiré la « sonnette d’alarme ». Mais visiblement, personne n’en tire aucune leçon. La mise en scène est même d’une morne austérité, anti-vitaliste par excellence, sécrétant son lot de scènes bouffonnes où des rires gênés prennent le pas sur la médiocrité de la vision monde. Clairement, il n’aime pas ses personnages et les décrit bêtement et méchamment. Ce sont des caricatures grossières, incapable d’émotions sincères et donc a fortiori de nous en procurer. On reste donc las devant un tel spectacle, où la pauvreté des personnages n’a d’égal que celle d’un vieux cinéma d’auteur qui tourne en rond, tel un bourgeois qui s’ennuie dans sa tour d’ivoire ne sachant plus quoi filmer, ni raconter.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise 
  • Philippe Descottes : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • HAPPY END écrit et réalisé par Michael Haneke en salles le 18 octobre 2017
  • Avec : Isabelle Huppert, Toby Jones, Mathieu Kassovitz, Jean-Louis Trintignant, Franz Rogowski, Fantine Harduin, Dominique Besnehard, Nabiha Akkari…
  • Production : Margaret Ménégoz, Stefan Arndt, Uwe Schott, Veit Heiduschka, Michael Katz
  • Photographie : Christian Berger
  • Montage : Monika Willi
  • Décors : Olivier Radot
  • Costumes : Catherine Leterrier
  • Distribution : Les Films du Losange
  • Durée : 1h50

.

Commentaires

A la Une

Tron Ares : Première image du troisième volet de la saga culte de science-fiction

Les studios Disney ont dévoilé la première image de Tron : Ares, nouveau film de la saga Tron, qui va nous (re)plonger dans l’intelligence artificielle. 

Les Guetteurs : Un trailer mystérieux pour le premier film d’Ishana Shyamalan

Ce thriller horrifique et fantastique est le premier long-métrage réalisé par la fille de M. Night Shyamalan, qui officie ici à la production.

The Department : Michael Fassbender pourrait jouer dans la série d’espionnage de George Clooney

Michael Fassbender est actuellement en discussion pour rejoindre The Department, la série d’espionnage réalisée par George Clooney et basée sur… Lire la suite >>

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UNE VIE 456 390 1 456 390
2 BOB MARLEY : ONE LOVE 451 140 2 1 224 005
3 COCORICO 363 438 3 1 331 276
4 MAISON DE RETRAITE 2 356 040 2 882 107
5 CHIEN & CHAT 311 885 2 626 837
6 LE DERNIER JAGUAR 246 588 3 646 699
7 DEMON SLAYER : KIMETSU NO YAIBA - EN ROUTE VERS... 151 200 1 151 200
8 MADAME WEB 129 885 2 337 779
9 LES CHEVRES ! 108 258 1 108 258
10 LA ZONE D'INTERET 96 624 4 632 074

Source: CBO Box office

Nos Podcasts