Synopsis : Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.

♥♥♥♥♥

 

Le Redoutable - affiche

Le Redoutable – affiche

On aurait sans doute préféré que Michel Hazanavicius s’attaque au Redoutable après The Artist, la pépite aux multi-récompenses dont l’Oscar du meilleur film, plutôt qu’à The Search. Ce drame de guerre, inspiré du film de Fred Zinnemann, ratait son traitement replacé dans le contexte contemporain de la Tchétchénie. Heureusement, il revient aujourd’hui avec une agréable expérience godardienne, tirée du roman autobiographique d’Anne Wiazemsky, Un an après, présentée en compétition officielle au 70e Festival de Cannes. De la mise en scène aux couleurs primaires jusqu’aux phrasés légendaires, Le Redoutable prend ainsi la forme d’une comédie hommage à Godard pour ce qu’il est, ce qu’il dit et ce qu’il a changé dans le panorama cinématographique. Mais plus encore, à travers l’intime s’affirme la complexité d’une relation sentimentale tandis que Godard s’interroge en tant qu’artiste et militant politique. Le récit, découpé en chapitre, suit l’histoire d’amour entre le cinéaste de renom et la jeune comédienne, petite-fille de François Mauriac, avec en toile de fond sa période maoïste, le tournage de La Chinoise et mai 68. Hazanavicius laisse voir les facettes de ce personnage dans toutes ses contradictions, et laisse s’exprimer le conflit intérieur entre l’homme et le mythe. Le résultat est plutôt plaisant. Le cinéaste d’À bout de souffle, obsédé par la politique de De Gaulle, méprise et vilipende le Septième Art, le Festival de Cannes, ses admirateurs, sa jeune épouse, ses amis. L’insupportable Godard prend dès lors la posture du parfait « vieux con » qu’il ne cesse de clamer. À travers la reconstitution des décors rétro et la playlist musicale entraînante, Hazanavicius transforme son Godard en une caricature loufoque qui passe sont temps à casser ses lunettes fumées. Mais le point le plus enthousiasmant, on la doit surtout à la métamorphose de Louis Garrel, qui chuinte à merveille, et à Stacy Martin, vue dans Nymphomaniac et Taj Mahal, qui prête à Anne Wiazemsky sa moue boudeuse, ses silences éloquents et son attitude de jeune femme pleine de retenue et de discrétion. Le cinéaste de OSS 117 aurait sans doute gagné à pousser son sujet plus en profondeur pour mieux dépeindre le portrait de ce mythe et éternel enfant terrible du cinéma français.

.

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Antoine Gaudé : ♥♥♥♥♥
  • Philippe Descottes : ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • LE REDOUTABLE
  • Sortie salles : 13 septembre 2017
  • Réalisation Michel Hazanacius
  • Avec : Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo, Micha Lescot, Grégory Gadebois, Tanya Lopert, Eric Marcel
  • Scénario : Michel Hazanavicius d’après l’oeuvre de Anne Wiazemsky
  • Production : Riad Sattouf, Michel Hazanavicius, Florence Gastaud, Daniel Delume
  • Photographie : Guillaume Schiffman
  • Montage : Anne-Sophie Bion
  • Décors : Christian Marti
  • Costume : Sabrina Riccardi
  • Distribution : StudioCanal
  • Durée : 1h47

.

Commentaires

A la Une

Un biopic sur Steve McQueen en préparation

Le biopic retraçant la vie de la légende d’Hollywood, Steve McQueen, devrait enfin voir le jour sur grand écran. Le… Lire la suite >>

Une nouvelle bande-annonce pour Midway de Roland Emmerich

Midway, la prochaine fresque historique spectaculaire du réalisateur allemand Roland Emmerich, se dévoile dans un nouveau trailer explosif. Le film… Lire la suite >>

Major Matt Mason : Tom Hanks campera le jouet dans un film écrit par Akiva Goldsman

Tom Hanks se transformera en astronaute dans un film d’action basé sur le Major Matt Mason, la figurine produite par… Lire la suite >>

Un reboot de Volte/Face (Face/Off) en préparation chez Paramount

Un reboot du film d’action de John Woo sorti en 1997, faisant s’affronter John Travolta en agent du FBI et… Lire la suite >>

Mark Rylance, Géza Röhrig et Matthias Schoenaerts chez Terrence Malick pour The Last Planet

Mark Rylance interprétera Satan aux côtés de Géza Röhrig en Jésus et de Matthias Schoenaerts sous les traits de l’apôtre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA VIE SCOLAIRE 322 197 2 807 583
2 INSEPARABLES 311 918 1 311 918
3 ONCE UPON A TIME... IN HOLLYWOOD 260 342 4 2 309 501
4 FETE DE FAMILLE 153 691 1 153 691
5 LE ROI LION 138 307 8 8 388 607
6 WEDDING NIGHTMARE 119 394 2 352 636
7 LES HIRONDELLES DE KABOUL 95 918 1 95 918
8 LA CHUTE DU PRESIDENT 95 775 2 284 627
9 FAST & FURIOUS : HOBBS & SHAW 89 969 5 2 343 943
10 ROUBAIX, UNE LUMIERE 75 139 3 284 120

Source: CBO Box office

Nos Podcasts