Equipe de Solo A Star Wars Story de Ron Howard - Cannes2018 / Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Equipe de Solo A Star Wars Story de Ron Howard – Cannes2018 / Crédit Philippe Prost pour CineChronicle

Des plongées au cœur d’un conflit social, dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges ou dans les bas-fonds d’un monde criminel intergalactique.

 

 

 

Equipe de En Guerre de Stephane Brize - Cannes 2018 - Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Equipe de En Guerre de Stephane Brize – Cannes 2018 – Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Trois ans après La loi du marché qui avait permis à Vincent Lindon d’obtenir le Prix d’interprétation, Stéphane Brizé revient en Compétition avec En Guerre. Comme le titre le suggère, la lutte continue pour le réalisateur qui fait de nouveau appel à Vincent Lindon pour le rôle principal.

 

L’ancien chômeur qui trouve un emploi de vigile dans une grande surface est désormais Laurent Amédéo, l’un des salariés et un porte-parole syndical des 1 100 employés de l’usine Perrin Industrie, dont la direction a décidé la fermeture totale malgré un bénéfice record et d’importants sacrifices financiers de la part des salariés. Un drame social dont le scénario n’a malheureusement rien d’une fiction.


Le deuxième film de la Compétition officielle, Under The Silver Lake, emmène les Festivaliers à Los Angeles et dans un autre registre, celui du polar noir avec Sam, 33 ans, sans emploi, qui rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges… David Robert Mitchell a été révélé par la Semaine de la Critique qui avait présenté ses deux premiers longs métrages The Myth of the American Sleepover (2010) et It Follows (2014). Ce précédent film, une histoire d’horreur, avait ensuite été primé à Deauville et à Gérardmer.

 

Chewbacca pour Solo A Star Wars Story - Cannes 2018 - Credit Philippe Prost pour CineChronicle

Chewbacca pour Solo A Star Wars Story – Cannes 2018 – Credit Philippe Prost pour CineChronicle

En parallèle de la Compétition officielle, l’autre événement de la journée était la présentation de Solo : A Star Wars Story de Ron Howard. Ce second spin-off de la saga Star Wars, après Rogue One, de Gareth Edwards, se focalise sur la jeunesse de Han Solo, interprété ici par Alden Ehrenreich, révélé par Francis Ford Coppola dans Tetro. Le réalisateur est un habitué du Festival puisqu’il est déjà venu, Hors Compétition, à quatre reprises, avec Willow (1998), Horizons lointains (1992), En Direct sur Ed TV (1999) et Da Vinci Code qui avait fait l’ouverture en 2003.

 

Un Certain Regard invitait d’abord à Un voyage vers la nuit du réalisateur chinois Bi Gan. Le film suit les pas de Luo Hongwu de retour à Kaili, sa ville natale, dont il s’est enfui il y a bien des années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Un cinéaste découvert par Pierre Rissient auquel le Festival a rendu hommage.

 

Le second long métrage de cette section marquait le retour de Valeria Golino avec Euphoria, son deuxième film derrière la caméra, après Miele qui avait été remarqué à UCR en 2013. Deux frères, Matteo et Ettore, sont apparemment très loin l’un de l’autre. Mais la vie les oblige à se rapprocher, et une situation difficile devient pour eux, l’occasion de se connaître et de se découvrir, dans un tourbillon de fragilité et… d’euphorie. À noter que Jasmine Trinca figure au générique des deux longs métrages. Par ailleurs, elle avait obtenu l’année dernière le Prix d’interprétation féminine UCR pour son rôle dans Fortunata de Sergio Castellitto.

 

Dans le cadre du Centenaire Ingmar Bergman, Cannes Classics a proposé un second documentaire sur le réalisateur du Septième Sceau, Searching For Ingmar Bergman, réalisé par la cinéaste Allemande Margarethe von Trotta qui s’interroge sur l’héritage du maître, son travail et sa vie personnelle. Une réflexion personnelle mais enrichie des témoignages de personnalités du cinéma telles Liv Ullmann, Olivier Assayas, Ruben Östlund ou Stig Björkman.

 

 

 

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR AGRANDIR

Chewbacca et Ron HowardEmilia ClarkeEquipe Solo A Star Wars StoryRon HowardMpontee des Marches Solo A Star Wars StoryDavid Robert MitchellStephane BrizeVincent Lindon

Commentaires

A la Une

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Steven Spielberg en projet sur une série d’horreur pour la plateforme Quibi

Steven Spielberg écrira une série d’horreur exclusivement conçue pour la future plateforme de vidéo à la demande sur mobile, Quibi…. Lire la suite >>

Michel Hazanavicius et les frères Dardenne collaborent pour un conte animé

Le cinéaste français va porter à l’écran le conte de Jean-Claude Grumberg, La plus précieuse des marchandises, sous la forme d’un film… Lire la suite >>

Un trailer cauchemardesque pour Midsommar par le réalisateur d’Hérédité

Midsommar, film d’horreur suédo-américain écrit et réalisé par Ari Aster, déjà derrière Hérédité, a dévoilé son trailer cauchemardesque. Le long-métrage invite… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : DARK PHOENIX 689 880 1 689 880
2 ALADDIN 493 107 3 1 625 789
3 PARASITE 376 842 1 376 842
4 ROCKETMAN 207 474 2 484 491
5 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 180 859 2 523 433
6 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 177 268 2 370 045
7 MA 160 898 1 160 898
8 JOHN WICK PARABELLUM 134 907 3 666 622
9 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 128 366 5 1 576 380
10 DOULEUR ET GLOIRE 101 199 4 681 941

Source: CBO Box office

Nos Podcasts