Livre / Hollywar. Hollywood, arme de propagande massive : critique

Publié par Jacques Demange le 27 juillet 2018

Résumé : Hollywood est une usine à rêves mais aussi une formidable machine à créer des méchants. À chaque époque sa cible. D’abord incarné par le Noir, représenté comme un illettré, un paresseux obsédé par la femme blanche, l’ennemi a ensuite pris les traits de l’Indien, sauvage et agressif, puis du Chinois cruel, du basané – bandit mexicain, gras et transpirant, ou trafiquant colombien -, du nazi ou du communiste… Plus récemment, lors de la deuxième guerre du Golfe, c’est le  » Frenchie  » qui a cristallisé la rancœur des États-Unis, avant qu’il soit remplacé par l’Arabo-Irano-terroristo-musulman. Pour mener l’enquête, l’auteur a passé au crible plus de trois mille films, le plus souvent des objets cinématographiques de consommation courante, ceux qui forgent l’opinion publique bien plus que les chefs-d’œuvre. De manière implacable, il démontre comment Hollywood, en jouant de la confusion entre fiction et réalité, cinéma et géopolitique, est devenu une arme de propagande massive, capable de transformer les ennemis des États-Unis en menaces planétaires.

♥♥♥♥

 

Hollywar

Hollywar

Les rapports entre la guerre et Hollywood ne manquent pas. Entre critique et propagande, la plus grande industrie cinématographie du monde ne cesse de se positionner vis-à-vis des engagements nationaux qui sous-tendent sa production. Un vaste sujet donc que Pierre Conesa, spécialiste des questions géopolitiques et ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense, a choisi de traiter dans une apparente perspective d’exhaustivité. Après une étude poussée des différents stéréotypes relayés par les films américains (du Noir au Jaune en passant par le Peau-Rouge et le Blanc politiquement incorrect), l’ouvrage s’emploie à décrire les stratégies déployées par l’industrie hollywoodienne pour asseoir son idéologie, avant de reprendre à son compte le principe de démonologie politique popularisée par Michael Rogin pour contextualiser son objet d’étude auprès du récent revirement conservateur du gouvernement américain. Si les exemples sont nombreux (plusieurs centaines de titres sont cités, un nombre important qui appuie encore l’absence de tout index), on peut regretter que leur mention se limite parfois à à de simples anecdotes de tournages. De la même manière, l’analyse générale aurait sans doute profité d’une attention plus appuyée sur les modalités de représentation proposées par les films plutôt que sur leurs seules trames narratives. Reste que la perspective historique adoptée par l’auteur se révèle souvent vivifiante, oscillant constamment entre une approche civilisationnelle et cinéphile. Ainsi, du western dont Pierre Conesa rappelle l’ouverture d’esprit dont bénéficiaient nombre de productions réalisées durant l’époque du muet  (un aspect déjà relevé ailleurs mais trop souvent oublié dans les études consacrées au genre). L’ouvrage s’offre donc comme un solide panorama de cette facette importante de la production hollywoodienne. Charge au lecteur cependant de chercher dans les films les éléments de mise en scène qui permettraient d’approfondir encore un peu la problématique générale de l’étude.

 

 

 

  • HOLLYWAR. HOLLYWOOD, ARME DE PROPAGANDE MASSIVE
  • Auteur : Pierre Conesa
  • Éditions : Robert Laffont
  • Collection : Le monde comme il va 
  • Date de parution : 3 mai 2018
  • Format : 224 pages
  • Tarif : 18 €

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts