Résumé : Se penchant sur l’imaginaire du western classique américain, ce livre propose une lecture narrative et mythologique des films relatant la construction d’un chemin de fer. Rassemblés sous le concept de Railroad Buildind Story, ces films constituent un sous-genre du western à part entière. Du célèbre The Iron Horse (1924) au spectaculaire How the West Was Won (1962), ce sous-genre parcourt toute la grande époque du western classique sous le signe hautement patriotique qu’est le chemin de fer. Sous ces récits se découvre une matrice narrative d’une cohérence insoupçonnée, véritable mythe de la nation américaine tirant ses sources dans son histoire.

♥♥♥♥♥

 

Limaginaire du chemin de fer dans le western americain

L’imaginaire du chemin de fer dans le western américain

« Si vous avez un message à faire passer, utilisez la Western Union » aurait répondu le producteur Samuel Goldwyn à l’un de ses assistants lui ayant proposé un scénario par trop politisé à son goût. À lire l’ouvrage de Guillaume Lavoie, doctorant en études cinématographiques à l’Université de Laval, on se dit que l’idée n’était pas si mauvaise après tout. En se consacrant exclusivement aux westerns mettant en scène la construction des chemins de fer, l’étude affirme la singularité d’un propos que renforce encore le choix de son corpus de films. Aux côtés des grands classiques du genre (The Iron Horse de Ford, Union Pacific de DeMille, Western Union de Lang), Lavoie s’intéresse à des productions moins connues du grand public (Canadian Pacific de Marin, Rock Island Trail de Kane, Santa Fe de Pichel, et même un épisode de la série télévisée How the West Was Won). Dès ses prémisses, l’approche de l’auteur affirme l’importance de sa valeur théorique. Empruntant la qualité empiriste des théories de Vladimir Propp sur l’étude des contes et les assises les plus pointues de la narratologie, l’ouvrage se focalise principalement sur l’analyse des scénarios. Lavoie s’emploie ainsi à décrire dans le détail les différentes composantes dramatiques des films envisagés (caractéristiques des personnages et de leurs rapports, récurrence de certains éléments sémantiques et structures syntaxiques…). On regrettera néanmoins que ce parti-pris exclut presque totalement les images de son champ d’expertise, tant le chemin de fer constitue un motif iconologique de choix, un manque d’autant plus dommageable que les quelques captures d’écran agrémentant la mise en page (chose assez rare chez L’Harmattan pour être remarquée) se voient réduites à de simples illustrations de forme. Mais le véritable intérêt de cette étude se situe du côté de son approche civilisationnelle, l’auteur s’attardant longuement sur l’analyse du fond historique constituant l’arrière-plan des films envisagés. Les domaines de la sociologie, de l’économie et de la politique permettent ainsi d’approfondir l’argument général des productions. Là encore les références sont nombreuses, Lavoie offrant un panorama très complet des études historiques, principalement anglo-saxonnes, consacrés au sujet. Pour importante qu’elle apparaisse, la pluralité de ces sources souffre néanmoins de toute absence de traduction, empêchant le lecteur maîtrisant mal la langue anglaise de bien comprendre les propos des citations employées. Dans son ensemble donc, l’ouvrage intéresse par son approche théorique, mais souffre dans sa conceptualisation même de certaines limites qui l’empêcheront de toucher un lectorat élargi. Le public universitaire peut se réjouir de cette publication, mais le simple amateur de westerns risque d’être souvent pris au dépourvu. 

 

 

 

  • L’IMAGINAIRE DU CHEMIN DE FER DANS LE WESTERN AMÉRICAIN. ESSAI SUR UN MYTHE CINEMATOGRAPHIQUE
  • Auteur : Guillaume Lavoie
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Champs visuels
  • Date de parution : 5 juillet 2018
  • Format : 268 pages
  • Tarif : 27 € (papier) – 20,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts