Livre / Un monde parfait selon Ghibli : critique

Publié par Jacques Demange le 12 octobre 2018

Résumé : C’était d’abord un choix pratique : personne ne voulait produire leurs films. Alors Hayao Miyazaki et Isao Takahata, aidés de Toshio Suzuki, ont fondé ensemble le studio Ghibli. Depuis, ils ont enchaîné les succès, de Princesse Mononoké à Pompoko, du Tombeau des lucioles au Voyage de Chihiro. Leurs personnages, comme Totoro et Porco Rosso, sont devenus emblématiques, et les oeuvres du studio ont marqué des générations entières de fans à travers le monde, comme si Ghibli était un équivalent japonais de Disney. Bien plus qu’une marque et au-delà d’une simple usine à rêves, Ghibli offre avant tout une vision d’un monde idéal, fondé sur l’écologie, le féminisme, l’ingénierie et les croyances magiques. Un monde parfait selon Ghibli explore les histoires créées par le studio, les décortique, en les mettant en perspective avec la carrière de leurs créateurs, avec en toile de fond une question lancinante : Ghibli survivra-t-il à la retraite de ses fondateurs ?

♥♥♥♥

 

Un monde parfait selon Ghibli - couverture

Un monde parfait selon Ghibli – couverture

Les amateurs des productions Ghibli vont être ravis. Après la parution de la monographie de Miyazaki signée par Gael Berton (Third éditions, 2018), les éditions Playlist Society ont eu l’excellente idée de publier un essai général consacré au célèbre studio d’animation. Ce Monde parfait décrit par Alexandre Mathis, membre du collectif Playlist Society et déjà auteur de Terrence Malick et l’Amérique (Playlist Society, 2015), envisage donc l’ensemble d’une filmographie oscillant entre distinctions auteuristes et cohérence culturelle. Cette pluralité se retrouve à travers la densité de l’ouvrage qui, après un retour assez complet sur l’historique du studio, analyse finement ses grandes thématiques et figures. Représentations de la femme, attrait pour la mécanique, anthropomorphisme relatif et vision panthéiste de la nature convoquent différentes sources dont Mathis rappelle les écarts avec les codes de l’animation occidentale (et en particulier avec ceux développés par les œuvres canoniques de l’Empire Disney) et les nombreux liens avec la civilisation japonaise (la figure des Tanukis, ou le concept de « Jitsuzaikan » renvoyant à l’idée d’une sensation du réel) ou une culture plus universelle (Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift). Ces références établies, l’ouvrage s’attelle à une analyse de fond qui, tout en faisant logiquement la part belle aux œuvres de Miyazaki et Takahata (qui se voient chacun consacré un chapitre entier), s’attarde aussi sur des métrages moins connus ou moins fréquemment étudiés (ainsi de Si tu tends l’oreille de Yoshifumi Kondo, ou des Contes de Terremer de Miyazaki fils). Si l’approche thématique et civilisationnelle adoptée par l’auteur a le mérite de souligner l’homogénéité d’une production dont la valeur de monde devient, à la lecture, une évidence, il reste dommage que les questions de forme aient trop souvent été mises de côté. Ce manque entache quelque peu la qualité de cet ouvrage qui reste malgré tout un excellent tour d’horizon d’une des plus riches filmographies contemporaines.

 

 

 

  • UN MONDE PARFAIT SELON GHIBLI
  • AUTEUR : Alexandre Mathis
  • Éditions : Playlist Society
  • Collection : Essai/Cinéma 
  • Date de parution: 16 septembre 2018
  • Format : 128 pages
  • Tarif : 14 € (papier) – 6,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intriguant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts