Les Oeillades 2018 / Pupille de Jeanne Herry : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 22 novembre 2018

Synopsis : Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision…ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Alice se bat depuis dix ans pour avoir un enfant.

 

♥♥♥♥

 

Pupille - affiche

Pupille – affiche

Poignant et formidablement interprété, Pupille, deuxième film de Jeanne Herry (Elle l’adore), déjà présenté au Festival du film francophone d’Angoulême 2018, retrace le parcours du petit Théo, âgé de trois mois, né sous X et rejeté par sa jeune mère biologique plutôt inconsciente. À Brest, Alice, femme stérile incarnée par l’éclatante Élodie Bouchez (Les Roseaux sauvagesLa Vie rêvée des angesGuy), se bat depuis dix ans pour avoir un enfant. C’est l’histoire de leur émouvante rencontre. À la frontière entre fiction et approche documentaire, ce long-métrage profondément humain s’avère percutant, optimiste, lumineux, sensible et pudique. En effet, Pupille s’ouvre sur la naissance de celui qui (re)donne la vie, ici sorte de nativité contemporaine, en décrivant avec douceur le processus de l’accouchement. Le film, peut-être un peu bavard, s’attache ensuite à expliquer la longue procédure qui permettra à l’enfant d’être adopté dans les meilleures conditions. Cette oeuvre purement cinématographique emplie d’émotion s’apparente à un ballet de regards croisés : c’est par le regard que tout arrive, que se noue le lien entre un bébé trognon et sa mère de substitution. Il faut combler le manque et apprendre à faire d’un orphelin la prunelle de ses yeux. Avec un tel sujet, relativement peu traité au cinéma, la réalisatrice approche ses personnages dans un mélange de distance et de proximité. Théo, sauvé tel un petit Moïse croise ainsi la route de Karine, interprétée par Sandrine Kiberlain (Mademoiselle Chambon9 mois fermeElle l’adore), une travailleuse sociale à la fois enfantine et puissante mâchant toujours frénétiquement un chewing-gum. Gilles Lellouche (Le Grand BainMea CulpaPlonger), que l’on connaît plutôt baroudeur et macho, se montre ici, pour la première fois, d’une grande tendresse et d’une extrême fragilité dans le rôle de Jean, l’assistant familial. Jeanne Herry prend également un malin plaisir à mettre en scène un couple inversé, avec un homme au foyer et une femme qui travaille d’arrache-pied malgré ses états d’âme. Le casting est complété par les prestations de Clotilde Mollet (Amélie PoulainIntouchablesLa Crise), qui joue la recueillante et de Miou-Miou en coordinatrice. Un film choral équilibré, très touchant, terrassant de sensibilité à l’égard du monde qu’il dépeint, à savoir celui des infirmières, des conseillers à l’adoption, des assistantes sociales mais aussi des familles d’accueil.

 

 

 

  • PUPILLE
  • Sortie salles : 5 décembre 2019
  • Réalisation : Jeanne Herry
  • Avec : Élodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Olivia Côte, Clotilde Mollet, Miou-Miou, Leïla Muse, Stefi Celma, Youssef Hadji
  • Scénario : Jeanne Herry
  • Production : Alain Attal, Hugo Sélignac
  • Photographie : Sofian El Fani
  • Montage : Francis Vesin
  • Décors : Johann George
  • Costumes : Marie Le Garrec
  • Musique : Pascal Sangla
  • Distribution : StudioCanal
  • Durée : 1h47

 

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts