Résumé : Dans ce livre, le célèbre réalisateur se raconte au cours de longs entretiens au critique et historien du cinéma Michel Ciment, brossant l’ensemble de sa carrière partagée entre l’Union soviétique, les États-Unis, et la Russie.

♥♥♥♥♥

 

Andrei Konchalovsky - livre

Andrei Konchalovsky – livre

Ces entretiens avec Andreï Konchalovsky réalisés entre 2016 et 2018 par Michel Ciment, directeur de publication de la revue Positif et déjà auteur d’un certain nombre d’ouvrages devenus des références en la matière (du Kazan par Kazan aux Dardenne par Dardenne en passant par Le Livre de Losey et Jane Campion par Jane Campion), sont réjouissants à plus d’un titre. Ils permettent d’abord de découvrir la personnalité d’un cinéaste particulièrement disert et à la faconde érudite. Cette prolixité donne lieu à un dialogue au long cours dans lequel Konchalovsky revient sur l’ensemble de sa vie et de sa carrière. De sa formation musicale à son amour pour la peinture, de ses travaux de scénariste (parmi lesquels le Andreï Roublev de Tarkovski) au Péché, son dernier film, Konchalovsky raconte une histoire basculant de la censure idéologique du Parti communiste aux diktats commerciaux d’Hollywood, mais toujours nourrie d’une fièvre créatrice placée sous le signe d’une multiplicité des genres, des tons et des contrastes. Michel Ciment a en cela tout à fait raison de décrire l’œuvre de Konchalovsky comme portée par une « capacité de création ondoyante et diverse », tant le cinéaste est parvenu à imprimer sa signature sur des productions aussi différentes que Le Premier Maître, Sibériade, Le Bayou, Les Nuits blanches du facteur… L’éclectisme de Konchalovsky n’empêche la présence d’une cohérence que l’on retrouve à travers une identité culturelle et visuelle très marquée par le déploiement d’un savoir-faire technique ouvert au dialogue artistique (sa direction d’acteurs démocratique ou son adaptation « américanisée » du scénario de Kurosawa pour Runaway Train le prouvant). À l’excellence de ces entretiens fournis en anecdotes et en réflexions syncrétiques s’ajoute la présence de différents écrits dus à la plume du réalisateur : une lettre posthume adressée à son grande-père Piotr Pétrovitch Konchalovsky, peintre russe reconnu, des souvenirs du réalisateur Mikhaïl Ilytch Romm qui fut son enseignant, un retour sur son expérience en tant que membre du jury cannois en 1983, et deux articles publiés dans la revue Positif (dont un très beau sur les rapports entre Fellini et Gogol). Assorti de quelques illustrations en noir et blanc, accompagné d’un corpus des œuvres très complet (aux films écrits et réalisés s’ajoute la recension des mises en scène de théâtre et d’opéra du cinéaste) et d’un index des noms et des films, cet ouvrage, inédit à plus d’un titre, assure la réussite d’une double-entreprise : approfondir la connaissance d’une œuvre et mettre en lumière les facettes méconnues de l’un des réalisateurs majeurs du XXe siècle.

 

 

 

  • ANDREÏ KONCHALOVSKY, NI DISSIDENT, NI PARTISAN, NI COURTISAN. CONVERSATIONS AVEC MICHEL CIMENT.
  • Éditeur : Institut Lumière/Actes Sud
  • Date de parution : 3 avril 2019
  • Format : 272 pages
  • Tarif : 21 €

Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts