Résumé : Dans ce livre, le célèbre réalisateur se raconte au cours de longs entretiens au critique et historien du cinéma Michel Ciment, brossant l’ensemble de sa carrière partagée entre l’Union soviétique, les États-Unis, et la Russie.

♥♥♥♥♥

 

Andrei Konchalovsky - livre

Andrei Konchalovsky – livre

Ces entretiens avec Andreï Konchalovsky réalisés entre 2016 et 2018 par Michel Ciment, directeur de publication de la revue Positif et déjà auteur d’un certain nombre d’ouvrages devenus des références en la matière (du Kazan par Kazan aux Dardenne par Dardenne en passant par Le Livre de Losey et Jane Campion par Jane Campion), sont réjouissants à plus d’un titre. Ils permettent d’abord de découvrir la personnalité d’un cinéaste particulièrement disert et à la faconde érudite. Cette prolixité donne lieu à un dialogue au long cours dans lequel Konchalovsky revient sur l’ensemble de sa vie et de sa carrière. De sa formation musicale à son amour pour la peinture, de ses travaux de scénariste (parmi lesquels le Andreï Roublev de Tarkovski) au Péché, son dernier film, Konchalovsky raconte une histoire basculant de la censure idéologique du Parti communiste aux diktats commerciaux d’Hollywood, mais toujours nourrie d’une fièvre créatrice placée sous le signe d’une multiplicité des genres, des tons et des contrastes. Michel Ciment a en cela tout à fait raison de décrire l’œuvre de Konchalovsky comme portée par une « capacité de création ondoyante et diverse », tant le cinéaste est parvenu à imprimer sa signature sur des productions aussi différentes que Le Premier Maître, Sibériade, Le Bayou, Les Nuits blanches du facteur… L’éclectisme de Konchalovsky n’empêche la présence d’une cohérence que l’on retrouve à travers une identité culturelle et visuelle très marquée par le déploiement d’un savoir-faire technique ouvert au dialogue artistique (sa direction d’acteurs démocratique ou son adaptation « américanisée » du scénario de Kurosawa pour Runaway Train le prouvant). À l’excellence de ces entretiens fournis en anecdotes et en réflexions syncrétiques s’ajoute la présence de différents écrits dus à la plume du réalisateur : une lettre posthume adressée à son grande-père Piotr Pétrovitch Konchalovsky, peintre russe reconnu, des souvenirs du réalisateur Mikhaïl Ilytch Romm qui fut son enseignant, un retour sur son expérience en tant que membre du jury cannois en 1983, et deux articles publiés dans la revue Positif (dont un très beau sur les rapports entre Fellini et Gogol). Assorti de quelques illustrations en noir et blanc, accompagné d’un corpus des œuvres très complet (aux films écrits et réalisés s’ajoute la recension des mises en scène de théâtre et d’opéra du cinéaste) et d’un index des noms et des films, cet ouvrage, inédit à plus d’un titre, assure la réussite d’une double-entreprise : approfondir la connaissance d’une œuvre et mettre en lumière les facettes méconnues de l’un des réalisateurs majeurs du XXe siècle.

 

 

 

  • ANDREÏ KONCHALOVSKY, NI DISSIDENT, NI PARTISAN, NI COURTISAN. CONVERSATIONS AVEC MICHEL CIMENT.
  • Éditeur : Institut Lumière/Actes Sud
  • Date de parution : 3 avril 2019
  • Format : 272 pages
  • Tarif : 21 €

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts