Livre / Milos Forman. L’art de la fronde : critique

Publié par Jacques Demange le 9 juillet 2019

Résumé : Fer de lance du renouveau cinématographique tchèque dans les années 60, Milos Forman rencontre très vite une véritable consécration internationale, décuplée par son exil volontaire aux États-Unis en 1969. Enracinés dans le présent de l’époque, ses premiers films (L’As de Pique, 1963 ; Les Amours d’une blonde, 1965 ; Au feu, les pompiers !, 1967) apparaissent comme autant de bouffées de fraîcheur et de jeunesse, où souffle un air de liberté contagieux qui annonce le Printemps de Prague. La suite de sa carrière est jalonnée de titres particulièrement marquants.

♥♥♥♥

 

Milos Forman - art fronde

Milos Forman – l’art de la fronde

Disparu en 2018,  Miloš Forman a laissé derrière lui une œuvre conciliant cohérence formelle et passerelles culturelles. Entre l’Europe et les États-Unis (une trajectoire artistique qui n’est pas sans rappeler celle d’un Roman Polanski ou d’un Wim Wenders), entre le communisme de l’URSS et le capitalisme américain, le cinéaste d’origine tchèque sut prolonger et acclimater les thématiques de sa filmographie à son propre parcours de vie. Cette qualité, Youri Deschamps, rédacteur en chef de la revue Éclipses, conférencier et animateur de ciné-clubs, en développe les traits les plus saillants dans l’introduction de ce présent volume. Fidèle à l’esprit de la revue, celui-ci propose différentes pistes de réflexion articulées autour de l’exercice de l’analyse filmique. Genres (le biopic, la comédie musicale) et tons (satire, ironie, farce), caractéristiques de mise en scène, figures (le père, l’individu et le groupe) et motifs (le regard, le corps) se voient ainsi étudiés à travers différentes perspectives. De L’As de pique aux Fantômes de Goya, les contributions se proposent de redécouvrir les chefs-d’œuvre de Forman (Vol au-dessus d’un nid de coucou ; Amadeus, Man on the Moon…) ou de réhabiliter ses productions injustement mésestimées (Taking Off ; Valmont ; Les fantômes de Goya). Assortis de différentes illustrations en noir et blanc (captures d’écran, photographies de tournages), les textes se singularisent surtout par leur volonté de comprendre l’art du cinéaste par ses images. De fait, l’analyse de séquences favorise la viabilité de discours optant pour plusieurs types d’approches (musicale, civilisationnelle, culturelle, toutes rapportées à des problématiques d’ordre esthétique). Ce Miloš Forman. L’art de la fronde vaut donc le détour et se présente comme un tour d’horizon passionnant et en tout point pertinent. Seul (petit) bémol : l’absence d’articles connexes consacrés à l’actualité éditoriale (ouvrages, articles, édition DVD et Blu-ray…) de l’œuvre du réalisateur.

 

 

 

  • MILOS FORMAN. L’ART DE LA FRONDE
  • Auteur : Youri Deschamps (sous la direction de),
  • Éditions : Éclipses, revue de cinéma
  • Date de parution : Juin 2019
  • Format : 168 pages
  • Tarif : 15 €

Commentaires

A la Une

Tout le programme du 23e Festival Les Œillades à Albi

Du 19 au 24 novembre se tiendra à Albi la 23ème édition du Festival Les Œillades, en partenariat avec CineChronicle…. Lire la suite >>

Lady Gaga de retour au cinéma pour Ridley Scott

Lady Gaga pourrait incarner Patrizia Reggiani, l’épouse et meurtrière de Maurizio Gucci, petit-fils et héritier du fondateur de la maison… Lire la suite >>

Un biopic sur les Bee Gees en préparation chez Paramount

Le producteur de Bohemian Rhapsody prépare un biopic sur les Bee Gees.       Le producteur américain Graham King, à… Lire la suite >>

Un trailer déchaîné pour The Gentlemen de Guy Ritchie

The Gentlemen, nouveau film de braquage so british signé Guy Ritchie, se dévoile dans une bande-annonce rythmée au casting trois… Lire la suite >>

Rachel Weisz dans la peau d’Elizabeth Taylor 

Rachel Weisz incarnera la superstar hollywoodienne Elizabeth Taylor, dans un biopic consacré à l’actrice militante, figure de la lutte contre… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BELLE EPOQUE 565 429 1 565 429
2 JOKER 463 547 5 5 074 165
3 HORS NORMES 382 646 3 1 529 131
4 MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL 295 221 4 2 402 411
5 ABOMINABLE 262 442 3 1 637 561
6 MIDWAY 238 069 1 238 069
7 RETOUR A ZOMBIELAND 161 784 2 458 756
8 TERMINATOR : DARK FATE 126 753 3 850 150
9 MON CHIEN STUPIDE 122 483 2 412 739
10 AU NOM DE LA TERRE 107 892 7 1 845 632

Source: CBO Box office

Nos Podcasts