La Vie Scolaire de Grand Corps Malade et Mehdi Idir : critique

Publié par Erica Farges le 28 août 2019

Synopsis : Une année au coeur de l’école de la république, de la vie… et de la démerde ! Samia, jeune CPE novice, débarque de son Ardèche natale dans un collège réputé difficile de la ville de Saint-Denis. Elle y découvre les problèmes récurrents de discipline, la réalité sociale pesant sur le quartier, mais aussi l’incroyable vitalité et l’humour, tant des élèves que de son équipe de surveillants. Parmi eux, il y a Moussa, le Grand du quartier et Dylan le chambreur. Samia s’adapte et prend bientôt plaisir à canaliser la fougue des plus perturbateurs. Sa situation personnelle compliquée la rapproche naturellement de Yanis, ado vif et intelligent, dont elle a flairé le potentiel. Même si Yanis semble renoncer à toute ambition en se cachant derrière son insolence, Samia va investir toute son énergie à le détourner d’un échec scolaire annoncé et tenter de l’amener à se projeter dans un avenir meilleur…

♥♥♥♥♥

 

La vie scolaire - affiche

La vie scolaire – affiche

Acclamés par le public et la critique en 2017 pour Patients, le slameur Grand Corps Malade et son clippeur Mehdi Idir reviennent avec une comédie sur le milieu scolaire en cette veille de rentrée 2019. Suite à leur premier long-métrage, réalisé à partir du roman autobiographique éponyme dans lequel GCM revient sur sa période passée en centre de rééducation après un accident, qui avait été accueilli par quatre nominations aux César, le duo réitère l’expérience cinématographique. Quoique légèrement inspiré des années collège d’Idir dans la ville de Saint-Denis, il s’agit cette fois-ci d’un scénario original centré sur Samia (Zita Hanrot), nouvelle CPE de l’établissement scolaire fraîchement arrivée d’Ardèche. Moins personnel que Patients en ce qui concerne le traitement de son sujet, ce à quoi s’ajoute un script et un discours un peu convenus, l’impact de La Vie Scolaire peut apparaître en-deçà de la précédente réalisation commune des deux cinéastes. Pourtant, le duo parvient toujours à allier habilement humour et drame afin de porter à l’écran une comédie aux ressorts comiques efficaces avec un sous-texte social sur l’égalité des chances. Si le film est principalement porté par Zita Hanrot, récompensée du César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Fatima et actuellement en tête d’affiche de la série Netflix Plan Cœur, l’acteur en herbe, Liam Pierron, y interprète également un personnage clé, qui semble inspiré d’un Mehdi Idir collégien.

 

La vie scolaire

La vie scolaire

 

On retient aussi la présence de quelques acteurs connus du grand public français, déjà au casting de Patients, tels que Soufiane Guerrab (Dheepan, Dix pour cent) et Alban Ivanov (Le Grand Bain). Cependant, la majorité de la distribution se compose de comédiens peu célèbres, voire non-professionnels, comme c’était déjà le cas dans leur précédent long-métrage. Autre similitude, l’action se déroule presque intégralement en lieu unique. Les décors authentiques et l’utilisation de la population locale pour la figuration, ainsi que pour camper certains rôles principaux, contribuent beaucoup à l’élaboration d’un environnement crédible. Grâce à une direction d’acteurs et une écriture de personnages extrêmement bien maîtrisée, les spectateurs peuvent naturellement s’attacher aux élèves, surveillants et professeurs qui arpentent les couloirs de ce collège situé dans la cité des Francs-Moisins.

 

La vie scolaire

La vie scolaire

 

On salue aussi le choix peu commun de mettre en évidence la fonction des CPE dans un collège. Si la confrontation professeurs/élèves dans un milieu scolaire considéré difficile a souvent été dépeinte au cinéma, il est assez inédit de voir une représentation de cette importance pour les surveillants. Ainsi, les deux cinéastes confirment la qualité de leur collaboration dans un domaine artistique où on ne les attendait pas avant la réussite de Patients. En plus de démontrer à nouveau un talent pour la réalisation, ils permettent aussi l’émergence d’une carrière pour de jeunes acteurs. Comédie rafraîchissante et convaincante, La Vie Scolaire est le film parfait pour se mettre dans l’ambiance de cette prochaine rentrée.

 

 

 

  • LA VIE SCOLAIRE
  • Sortie salles : 28 août 2019
  • Réalisation : Grand Corps Malade et Mehdi Idir
  • Avec : Zita Hanrot, Liam Pierron, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly, Alban Ivanov, Antoine Reinartz, Redouane Bougheraba, Hocine Mokando, Gaspard Gevin Hié, Moryfère Camara, Bakary Diombera, Adèle Galloy
  • Scénario : Grand Corps Malade et Mehdi Idir
  • Production : Eric Altmayer, Nicolas Altmayer, Jean-Rachid, Sidonie Dumas, Marc Ladreit De Lacharrière
  • Photographie : Antoine Monod
  • Montage : Laure Gardette
  • Décors : Sylvie Olivé
  • Costumes : Claire Lacaze
  • Musique : Angelo Foley
  • Distribution : Gaumont
  • Durée : 1h51

 

Commentaires

A la Une

21 films du Studio Ghibli arrivent sur Netflix

Le géant du streaming va accueillir l’essentiel des longs-métrages du Studio Ghibli. Les chefs-d’œuvre de l’animation japonaise seront disponibles à… Lire la suite >>

Netflix double son effectif à Paris et annonce de nouvelles coproductions françaises

Reed Hastings, patron de la plateforme a inauguré le 17 janvier sa nouvelle succursale parisienne dédiée au développement de contenus… Lire la suite >>

Disney prépare le changement du logo de la 20th Century Fox

Après 106 ans d’existence, le studio historique d’Hollywood va perdre son lien avec la Fox, pour cadrer avec les valeurs… Lire la suite >>

Taika Waititi aux commandes d’un film Star Wars ?

Le réalisateur de Thor Ragnarok impliqué dans la série Star Wars The Mandalorian pourrait bien faire son entrée dans la… Lire la suite >>

Mindhunter : l’avenir de la série semble compromis, la saison 3 en pause

La troisième saison de Mindhunter serait loin d’être à l’ordre du jour pour David Fincher. Planning, contrats, quelles seraient les… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 STAR WARS : EPISODE 9, L'ASCENSION DE SKYWALKER 330 160 4 5 548 146
2 UNDERWATER 169 125 1 169 125
3 LES FILLES DU DOCTEUR MARCH 152 480 2 395 143
4 JUMANJI : NEXT LEVEL 148 794 6 2 967 455
5 LES VETOS 145 744 2 417 242
6 LA REINE DES NEIGES II 115 474 8 7 178 905
7 LES INCOGNITOS 97 837 3 845 468
8 LES ENFANTS DU TEMPS 95 545 1 95 545
9 SOL 83 565 1 83 565
10 LES MISERABLES 82 816 8 1 885 022

Source: CBO Box office

Nos Podcasts